La vidéo de la visite de Zelensky dans un hôpital ne montre pas une femme décédée en février 2022

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo du président ukrainien rendant visite à des soldats blessés dans un hôpital de Kiev a fait réagir des internautes, qui accusent Volodymyr Zelensky d'avoir pré-enregistré ce reportage. Pour le prouver, les publications affirment que la femme à côté de lui dans la vidéo est décédée plusieurs jours avant sa diffusion en mars 2022. Il s'agit en réalité d'une confusion entre deux personnes: M. Zelensky était accompagné ce jour-là de Tatiana Ostashchenko, commandante du service médical des forces armées ukrainiennes et non d'Inna Derusova, décédée fin février 2022.

"Zelensky a publié une vidéo dans laquelle il aurait visité un hôpital avec des soldats blessés des forces armées ukrainiennes aujourd'hui. Mais sur la séquence, on voit un médecin, Inna Derusova, qui est décédée le 26 février", écrit cet internaute dans un tweet relayé plus de 700 fois depuis le 13 mars 2022.

Dans le même fil de discussion, il partage deux captures d'écran: l'une montre le président ukrainien et une femme marchant côte à côte, l'autre une publication Facebook annonçant le décès d'Inna Derusova le 26 février 2022.

Capture d'écran réalisée le 23/03/2022 sur Twitter

Des allégations similaires ont circulé sur Facebook en Belgique et sur le réseau social russe VK. Elles ont également circulé en anglais, en chinois, en néerlandais et en espagnol et ont été vérifiées par l'AFP en slovaque.

Le 13 mars 2022, la chaîne de télévision russe RT (ex-Russia Today) a publié un tweet en russe avec la même photo et une affirmation similaire. Le compte n'est plus accessible dans l'Union européenne depuis début mars, ayant été restreint par Twitter après une décision similaire de Facebook et TikTok.

Capture d'écran réalisée le 18 mars 2022 sur Twitter

Les auteurs de ces publications affirment reconnaître la femme aux côtés du président ukrainien: il s'agit selon eux d'Inna Derusova, sergente et infirmière de l'armée ukrainienne, qui a servi comme médecin de campagne dans la ville d'Okhtyrka, dans l'oblast de Soumy (nord-est) et a été tuée lors d'une frappe d'artillerie peu après l'invasion russe. Les internautes affirment que la vidéo a été filmée avant le 13 mars, jour de sa diffusion.

En réalité, durant sa visite à l'hôpital, Volodymyr Zelensky n'était pas accompagné d'Inna Derusova mais de Tatiana Ostashchenko, générale de brigade et commandante du service médical des forces armées ukrainiennes.

De nombreuses fausses informations circulent depuis le début de la guerre en Ukraine. Volodymyr Zelensky est régulièrement la cible d'affirmations trompeuses, voire erronées, dont certaines ont été vérifiées par l'AFP ici et ici. Certaines visent à faire croire qu'il aurait en réalité fui l'Ukraine.

Confusion entre deux femmes militaires de l'armée ukrainienne

La vidéo citée par les internautes a été publiée sur la chaîne Youtube du bureau du président ukrainien le 13 mars 2022. Elle montre Volodymyr Zelensky rendant visite à des soldats blessés dans un hôpital de Kiev.

A 0'15, on retrouve l'image partagée dans les publications que nous vérifions. Volodymyr Zelensky apparaît aux côtés d'une femme en uniforme militaire. En zoomant sur sa veste, on peut lire le nom "Ostashchenko", écrit en alphabet cyrillique (en ukrainien: Остащенко). On aperçoit également l'insigne désignant le rang de brigadier général -ou général de brigade - des forces armées ukrainiennes.

Captures d'écran de la vidéo diffusée par le bureau du président ukrainien et de l'insigne du rang de brigadier général (à droite), téléchargé depuis le site ukrmilitary.com

Tatiana Mikolajivna Ostashchenko est la première femme à avoir pris la tête de l'un des commandements des forces armées en Ukraine. En août 2021, elle a été promue, selon le site du ministère de la Défense du pays et des médias ukrainiens, au rang de générale de brigade.

On peut la voir sur d'autres photos de la visite du président ukrainien à l'hôpital de Kiev, ici et ici par exemple. L'agence de presse Reuters a également diffusé la photo de cette visite du 13 mars 2022, fournie par le service de presse de la présidence ukrainienne.

Capture d'écran réalisée sur le site du bureau du président ukrainien le 24/03/2022

Une autre photo de Tatiana Ostashchenko, prise en 2016, peut être trouvée sur le site de la banque d'image Alamy.

En comparant les photos de Tatiana Ostashchenko et d'Inna Derusova, on peut voir qu'il s'agit de deux femmes différentes.

A gauche, une photo d'Inna Derusova téléchargée depuis la page Facebook du service médical des forces armées ukrainiennes le 18 mars 2022. A droite, une photo de Tatiana Ostashchenko, téléchargée depuis le site du média rubryka.com

Inna Mykolaivna Derusova, que les internautes confondent avec Tatiana Ostashchenko, était sergente et infirmière militaire. Dans un discours publié le 12 mars 2022 sur la page Facebook du bureau du président ukrainien, Volodymyr Zelensky lui a attribué le titre d'"Héroïne de l'Ukraine" à titre posthume, ainsi que la médaille de l'étoile d'or, la plus haute distinction militaire en Ukraine.

La transcription du discours de Volodymyr Zelensky est disponible sur le site du gouvernement ukrainien en anglais: on y retrouve le nom d'Inna Derusova. Il est indiqué qu'elle est décédée le 26 février à Okhtyrka (nord-est) dans un bombardement russe, après avoir sauvé plus de dix soldats qu'elle soignait.

Son décès a été rapporté par plusieurs médias, ici et ici par exemple, ainsi que sur la page Facebook du Commandement des forces médicales des forces armées ukrainiennes le 16 mars 2022.

Une autre "Héroïne de l'Ukraine" a fait l'objet d'une confusion sur les réseaux sociaux: il s'agit de Nadia Savtchenko, première pilote de l'armée ukrainienne, dont des internautes avaient annoncé la mort en partageant la photo d'une autre femme.

Le 23 mars, le président américain Joe Biden est arrivé à Bruxelles, à l'occasion d'un triple-sommet Otan/EU/G7, alors que Washington et Bruxelles ont dénoncé des "crimes de guerres" commis par les forces russes en Ukraine.

Le même jour, Volodymyr Zelensky a lancé un vibrant appel aux citoyens du monde entier à manifester contre l’invasion russe de son pays à partir du 24 mars, un mois jour pour jour après son commencement.

Traduction et adaptation :
Conflit ukrainien