sunset (AFP )

A propos

La vérification des faits fait partie intégrante de l'AFP en tant qu'Agence de presse internationale depuis près de 180 ans.

L'AFP a un statut unique sous la législation française. L'Agence a lancé ce blog dédié au fact-checking en réponse à la multiplication des fausses informations et de la désinformation en ligne, en s'inspirant de son expérience au sein du projet collaboratif CrossCheck, pour les élections en France en 2017. 

Notre objectif est de présenter au public et aux médias des conclusions vérifiées sur des informations qu'ils voient circuler sur internet, qu'elles soient diffusées via les réseaux sociaux, des articles de presse, des vidéos, ou des déclarations. 

Ce travail est effectué par un réseau mondial d'éditeurs et de journalistes dédiés, conformément à la charte des bonnes pratiques éditoriales et déontologiques de l'AFP. 

Nous choisissons les contenus sur lesquels nous enquêtons sur la base de plusieurs critères, notamment leur intérêt éditorial, leur viralité, et la place qu'ils occupent dans le débat public. Nous mettons un point d'honneur à expliquer nos méthodes de recherche et d'enquête, ainsi que le fonctionnement des outils auxquels nous avons recours, afin de permettre à d'autres d'effectuer les mêmes vérifications que nous. 

Notre travail suit a mission décrite par la charte de l'Agence France-Presse, qui s'engage à "fournir à tout instant une information exacte, impartiale et digne de confiance sur l'actualité du monde entier". 

L'AFP fait partie, au côté de nombreux autres médias à travers le monde, du "Third-party factchecking programme" lancé par Facebook. Des contenus remontés par Facebook, Instagram et leurs utilisateurs font ainsi partie des affirmations sur lesquelles nous travaillons. Après vérification nous avons la possibilité de marquer un contenu comme étant faux ou trompeur, en ajoutant toujours un lien vers notre article. Si un contenu est marqué comme faux, Facebook réduit sa viralité, mais ce contenu n'est jamais supprimé par notre action. Facebook étant un client des médias participant à ce programme, il les rémunère pour pour ce travail de vérification. Fin 2019, une soixantaine de médias à travers le monde, généralistes ou spécialisés dans le fact-checking, y participent également. 

L'AFP est également membre de l'IFCN (International Fact-Checking Network), une organisation indépendante, et signataire de sa charte de principes.