Notre équipe

A propos de l’AFP Factuel

L’AFP Factuel est un service spécifique au sein de l’Agence-France-Presse, une agence de presse multilingue et multiculturelle dont la mission est de fournir une couverture précise, équilibrée et impartiale de l’actualité, où et quand elle se produit dans le monde, en continu.

Pour lutter contre la propagation de la désinformation et des fausses informations en ligne, l’AFP a créé une équipe dédiée à la vérification de l’information et à l’investigation numérique en 2017, inspirée par notre expérience du projet collaboratif primé CrossCheck, réalisé dans le cadre des élections françaises de cette année-là.

Depuis, l’AFP Factuel s’est développée pour devenir la principale organisation mondiale de vérification de l'information, avec plus de 100 journalistes dédiés, dans des dizaines de pays à travers le monde.

Les fact-checkers de l’AFP surveillent les contenus diffusés en ligne dans 26 langues, en collaboration avec les bureaux locaux, afin de garantir un traitement approfondi et précis qui intègre le contexte culturel et politique nécessaire. Nous vérifions les informations en allemand, en anglais, en arabe, en bengali, en birman, en bulgare, en catalan, en coréen, en croate, en espagnol, en finlandais, en français, en grec, en hindi, en hongrois, en indonésien, en malais, en néerlandais, en polonais, en portugais, en roumain, en serbe, en slovaque, en suédois, en tchèque, et en thailandais. Les articles sont édités dans les antennes régionales et l’équipe mondiale est dirigée depuis le siège de l’AFP, à Paris.

Notre équipe

Production internationale

Phil Chetwynd, directeur de l’information, France

Phil Chetwynd est responsable de la stratégie éditoriale de l’AFP et des 1.700 journalistes de l’agence. Depuis qu’il a intégré l’agence en 1996, il a travaillé dans une vingtaine de pays et a été, notamment, rédacteur en chef central et rédacteur en chef de la région Asie-Pacifique.

Grégoire Lemarchand, rédacteur en chef de l’investigation numérique, rédacteur en chef adjoint international, France

Grégoire Lemarchand dirige le réseau international d'investigation numérique de l’AFP depuis 2017, ainsi que sa politique sur les réseaux sociaux depuis 2012. Auparavant, il a travaillé comme journaliste sportif et a été correspondant à Rome.

Julie Charpentrat, rédactrice en chef adjointe de l’investigation numérique, France

Julie Charpentrat est devenue rédactrice en chef adjointe de l’investigation numérique en 2022, après avoir enquêté pendant plus de deux ans sur la désinformation concernant la santé et la pandémie de Covid-19. Elle avait auparavant couvert différents sujets pour l’AFP, notamment l’économie et les questions sociales. Elle a été correspondante à San Francisco et à New-York, et a également travaillé comme journaliste vidéo.

Sophie Nicholson, rédactrice en chef adjointe de l’investigation numérique, France

Sophie Nicholson dirige l’équipe internationale d’investigation numérique et le développement de la plateforme de formation en ligne et de vidéos de l’AFP. Sophie a précédemment travaillé comme correspondante à Mexico où elle couvrait l’Amérique latine. Elle a commencé sa carrière à la radio et à la télévision pour la BBC à Londres.

Elodie Martinez, coordinatrice internationale de la formation à l’investigation numérique, France

Elodie Martinez est coordinatrice internationale de la formation à l’investigation numérique depuis 2022. Auparavant, elle était rédactrice en chef de l’investigation numérique pour l’Amérique latine et l’Espagne et, avant cela, rédactrice en chef de l’équipe espagnole d’information en ligne et des réseaux sociaux de l’AFP.

Natalie Handel, coordinatrice vidéo de l’investigation numérique, France

Natalie Handel supervise la production des vidéos d’investigation numérique. Elle a rejoint l’AFP en 2009, où elle a tout d’abord travaillé pendant une dizaine d’années comme journaliste reporter d'images aux États-Unis avant de se tourner vers le journalisme écrit, couvrant la science, la santé et l’environnement. Elle a rejoint l’équipe d’investigation numérique en 2021.

Cristina Abellan-Matamoros, journaliste vidéo à l’investigation numérique, France

Cristina Abellan-Matamoros est journaliste reporter d’images pour l’équipe d’investigation numérique. Elle produit majoritairement des vidéos en espagnol et en portuguais mais assiste également la production en anglais et en français. Elle a rejoint l’AFP en 2019 comme productrice pour l’AFPTV Live. Précédemment, elle a travaillé pour Euronews et Storyful. Elle a rejoint l’équipe investigation numérique en 2023. 

Myriam Adam, journaliste vidéo à l’investigation numérique, France

Myriam Adam est journaliste reporter d'images pour l’équipe d’investigation numérique. Auparavant, elle couvrait l’actualité générale en France comme journaliste reporter d’images, et a par exemple travaillé sur la pandémie de Covid-19 et les manifestations des Gilets jaunes, mais aussi à Nicosie où elle était chargée de l'actualité des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

Julie Pacorel, journaliste, spécialisée dans les questions de santé, France

Julie Pacorel est journaliste d’investigation numérique en France, spécialisée sur les questions de santé. Avant de rejoindre cette équipe en 2022, elle travaillait pour l’AFP à Marseille où elle couvrait la politique, la criminalité et la biodiversité dans la région méditerranéenne. Auparavant, elle était journaliste indépendante en Amérique du Sud pour des médias français comme Libération.

Marie Bohner, responsable du développement et des partenariats, investigation numérique, France

Marie Bohner travaille au développement de l’équipe internationale d’investigation numérique. Elle gère les partenariats avec d’autres organisations d’investigation numérique. Elle a coordonné le projet CrossCheck France en 2017 pour le compte de First Draft, et a été leur responsable internationale des partenariats jusqu’en 2021.

Jacqueline Pietsch, responsable des projets informatiques, investigation numérique, France

Jacqueline Pietsch supervise les développements informatiques de l’équipe. Depuis qu’elle a rejoint l’AFP en 1996, elle a occupé une multitude de fonctions et de spécialités dans plusieurs pays, notamment en tant que rédactrice en chef de la production TV de l’AFP en anglais, correspondante aux Pays-Bas et journaliste vidéo responsable de l’Asie du Sud-Est.

Denis Teyssou, responsable du Medialab de l’AFP, France

Denis Teyssou est responsable de l’innovation du projet Horizon vera.ai (2022-2025) financé par l’UE, et le fondateur du plugin de vérification InVID-WeVerify, qui résulte des précédents projets européens InVID (2016-2018) et WeVerify (2018-2021). 

Bertrand Goupil, ingénieur architecte, AFP Medialab, France

Bertrand Goupil est le principal responsable technique du plugin de vérification InVID-WeVerify, participant au sein de l’AFP Medialab à des projets financés par l’UE (InVID, WeVerify, vera.ai) pour lutter contre la désinformation et créant des outils pour les journalistes de vérification.

Valentin Porcellini, ingénieur, AFP Medialab, France

Valentin Porcellini conçoit et entretient les outils du Medialab de l’AFP et participe au projet vera.ai (2022-2025) financé par l’UE.

 

France

 

Gaëlle Geoffroy, journaliste, France

Gaëlle Geoffroy est journaliste d’investigation numérique en France. Elle a rejoint l’AFP en 2002 et a occupé plusieurs postes au siège à Paris, où elle a notamment couvert les domaines de l’économie, les informations générales et la politique. Elle a également été correspondante à Washington, chargée des sujets économiques.

Juliette Mansour, journaliste, France

Juliette Mansour est journaliste d’investigation numérique en France. Avant de rejoindre l’AFP en 2020, elle a travaillé comme journaliste d’investigation et de vérification pour le service de fact-checking Le Vrai du Faux à France info et pour Les Décodeurs du Monde ; et a également travaillé au service web du Parisien.

Théo Marie--Courtois, journaliste, France

Théo Marie--Courtois est journaliste d’investigation numérique à Paris. Il a rejoint l’AFP en 2023.  

Claire-Line Nass, journaliste, France

Claire-Line Nass est journaliste d’investigation numérique en France. Avant de rejoindre l’AFP en 2021, elle a travaillé au sein du service fact-checking du journal Libération et a couvert de nombreux sujets en lien avec la désinformation.

Alexis Orsini, journaliste, France

Alexis Orsini est journaliste d’investigation numérique en France. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, il a travaillé comme fact-checker pour 20 Minutes.

 

Afrique

Bien que nous nous efforcions d’être aussi transparents que possible sur notre équipe, certains pays et environnements sont plus hostiles que d’autres en matière de journalisme. Pour cette raison, certains des journalistes de notre équipe africaine ne seront pas nommés ci-dessous afin de protéger leur sécurité.

Nina Lamparski, rédactrice en chef de l’investigation numérique pour l’Afrique, France

Nina Lamparski dirige l’équipe d'investigation numérique pour l’Afrique. Elle a rejoint l’AFP en 2015, après avoir quitté la BBC où elle était correspondante à Vienne. Au cours de sa carrière dans les médias en ligne, à la radio et en presse écrite, elle a été amenée à travailler à Sydney, Phnom Penh, Londres et Bruxelles.

Gaëlle Faure, rédactrice en chef adjointe de l’investigation numérique pour l’Afrique, France

Gaëlle Faure est rédactrice en chef adjointe de l’investigation numérique pour l’Afrique depuis 2020. Elle a auparavant exercé comme journaliste pour des médias français et américains, avec un intérêt particulier pour l’investigation et la vérification.

Brett Horner, éditeur, Afrique du Sud

Brett Horner a rejoint l’AFP en 2019 et contribue à la supervision de la cellule d’investigation numérique panafricaine de l’AFP. Journaliste depuis plus de vingt ans, il était auparavant rédacteur en chef de deux journaux régionaux et d’un site d’information en ligne en Afrique du Sud.

Célia Lebur, éditrice, France

Célia Lebur a rejoint l’équipe d'investigation numérique en 2022 en tant qu’éditrice pour les pays d’Afrique francophone. Elle a commencé à travailler à l’AFP comme journaliste généraliste en 2012, tout d’abord au Gabon, puis au Nigeria, et a réalisé de nombreux reportages dans des pays d’Afrique centrale et de l’ouest.

Tonye Bakare, journaliste, Nigeria

Tonye Bakare est journaliste d'investigation numérique au Nigeria. Lauréat du Sigma Awards for Data Journalism, il a rejoint l’AFP après avoir travaillé pour The Guardian Nigeria où il dirigeait l’équipe d’information numérique. Il a également travaillé avec Business Eye, où il couvrait le marché boursier et les télécommunications.

Camille Malplat, éditrice, France 

Camille Malplat est éditrice pour les pays d’Afrique francophone. Avant de rejoindre l’investigation numérique fin 2023, elle était adjointe au directeur du bureau de Lagos (Nigeria) après avoir été correspondante au bureau de Libreville (Gabon). Camille a couvert l’actualité des pays d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest. 

Emilie Beraud, journaliste, France

Emilie Beraud est journaliste d’investigation numérique en France. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, elle était journaliste pour France Télévisions, spécialisée dans la culture et la santé. Elle a également travaillé au bureau parisien de France 24, où elle couvrait l’actualité internationale du Liban, de la Tunisie et du Soudan.

Tendai Dube, journaliste, Afrique du Sud

Tendai Dube est journaliste d’investigation numérique pour les pays d’Afrique australe pour l’AFP depuis 2018. Elle a précédemment travaillé dans des rédactions internationales, notamment pour CNBC Afrique et Reuters.

Tolera Fikru Gemta, journaliste, Ethiopie

Tolera Fikru Gemta couvre la désinformation en Ethiopie. Avant de rejoindre l’AFP, Tolera a travaillé comme fact-checker à PesaCheck.

Suy Kahofi, journaliste, Côte d’Ivoire

Suy Kahofi a rejoint le bureau de l’AFP à Abidjan en 2022. Il a passé près de deux décennies à travailler pour des médias nationaux et internationaux en Côte d’Ivoire et en Afrique. Ancien journaliste multimédia pour la BBC en Afrique, il a commencé à écrire des articles de vérification en 2016.

Mary Kulundu, journaliste, Kenya

Mary Kulundu est journaliste d’investigation numérique pour les pays d’Afrique de l’Est. Ancienne journaliste pour les plus grands sites d’information du Kenya, elle est titulaire d’un master en journalisme digital et a mené des recherches sur la façon dont les rédactions kenyanes traitent les fausses informations et la désinformation lors des flash info.

Monique Ngo Mayag, journaliste, Sénégal

Monique Ngo Mayag est journaliste d’investigation numérique pour l’AFP depuis 2019, tout d’abord au Gabon et désormais au Sénégal. Avant de rejoindre l’AFP, Monique a travaillé pendant presque une décennie comme journaliste pour des médias privés camerounais, avant de s’orienter vers l’investigation numérique pour un site d'information en ligne.

James Okong'o, journaliste, Afrique du Sud

James Okong'o est journaliste d’investigation numérique à Johannesburg pour les pays d’Afrique anglophone. Auparavant, James a travaillé pour PesaCheck, la plus grande organisation locale de vérification des faits en Afrique, et pour Johanniter International Assistance et Echo Network Africa au Kenya.

 

Amérique latine et Espagne

Bien que nous nous efforcions d’être aussi transparents que possible sur notre équipe, certains pays et environnements sont plus hostiles que d’autres en matière de journalisme. Pour cette raison, certains des journalistes de notre équipe d’Amérique latine ne seront pas nommés ci-dessous afin de protéger leur sécurité.

Anella Reta, rédactrice en chef de l’investigation numérique en espagnol et en portugais, Uruguay

Anella Reta est éditrice et coordinatrice éditoriale pour l’équipe travaillant en portugais basée en Colombie. Depuis son arrivée à l’AFP en 2004, elle a travaillé comme journaliste pour le service infographie en espagnol, en tant que rédactrice en chef au bureau d’Amérique latine à Montevideo, et comme correspondante à Sao Paulo. Elle a rejoint l’équipe d’investigation numérique en 2019.

Miguel Bravo, coordinateur en espagnol, Mexique

Miguel Bravo est éditeur espagnol pour l’équipe basée au Mexique. Il a travaillé comme journaliste d'investigation numérique à l’AFP depuis 2019. Auparavant, il était journaliste pour plusieurs médias mexicains, spécialisé dans les domaines de la gouvernance, la santé et l’économie.

Sonia González, coordinatrice éditorial en espagnol, Espagne

Sonia González est coordinatrice éditoriale pour l’équipe travaillant en espagnol basée à Madrid, et également éditrice du blog en catalan. Avant de rejoindre l’équipe d’investigation numérique de l’AFP en 2019, elle a travaillé dans des bureaux régionaux de l’AFP, et aux services infographie et numérique à Madrid, Montevideo et Paris.

Nadia Nasanovsky, responsable de la formation numérique pour l’Amérique latine, Uruguay

Nadia Nasanovsky dirige le programme de formation à l'investigation numérique en Amérique latine. Elle a rejoint l’AFP en 2019 comme journaliste d’investigation à Buenos Aires. Avant de rejoindre l’AFP, elle était fact-checker et reporter pour plusieurs médias argentins.

Tatiana Magariños, éditrice, Uruguay 

Tatiana Magariños est éditrice en espagnol. Avant de rejoindre l’AFP en 2008, elle a travaillé au desk ainsi qu’à l’infographie au bureau de Montevideo. 

Denise Mota, éditrice, Uruguay

Denise Mota est éditrice en espagnol et en portugais. Avant de rejoindre l’AFP en 2021, elle était journaliste dans des médias d’investigation brésiliens.

Maria Clara Pestre, éditrice, Brésil

Après plusieurs années comme journaliste d’investigation numérique, Maria Clara Pestre travaille désormais comme éditrice en portugais au Brésil. Avant de rejoindre l’équipe de vérification, elle a travaillé au service lusophone de Reuters et pour le site spécialisé dans les technologies Globo.com.

Ana Prieto, éditrice Argentine

Ana Prieto est éditrice en espagnol pour l’équipe basée à Buenos Aires. Elle était auparavant journaliste au service d’investigation numérique de l’AFP en Argentine, a travaillé comme fact-checker à Radio Ambulante et a collaboré avec plusieurs médias de la région, notamment Revista Ñ, Orsai, Univision et El Nuevo Herald.

Cecília Sorgine, éditrice, Brésil

Après plusieurs années comme journaliste au service d’investigation numérique, Cecília Sorgine travaille désormais comme éditrice en portugais au Brésil. Avant de rejoindre l’équipe de vérification, elle a travaillé comme journaliste texte et multimédia à l’AFP.

Magdalena Advis, journaliste, Chili

Magdalena Advis est journaliste d’investigation numérique basée à Santiago. Avant de rejoindre l’AFP en février 2023, elle a fait du fact-checking politique des débats autour de la nouvelle constitution chilienne pour “Context Factual” et a enquêté sur les inégalités sociales.

Sofía Barragán, journaliste, Argentine

Sofía Barragán est journaliste d’investigation numérique basée à Buenos Aires. Avant de rejoindre l’AFP en juillet 2023, elle a travaillé comme spécialiste du référencement internet pour le journal Ámbito Financiero.

Carla Diaz, journaliste, Perou 

Carla Diaz est journaliste d’investigation numérique basée à Lima. Elle a sept ans d’expérience en vérification de données et comme documentaliste sur sujets genre et droits humains. Elle a travaillé pour différents organes de presse au Pérou.  

Natalia Sanguino, journaliste, Espagne

Natalia Sanguino est journaliste d’investigation numérique à Madrid. Elle travaille pour l’AFP depuis plus de quinze ans, période pendant laquelle elle a été rédactrice pour le service multimédia espagnol, et éditrice pour le texte, les infographies et les vidéos.

Manuela Silva, journaliste, Uruguay

Manuela Silva est journaliste d’investigation numérique, et professeur d’écriture à l’Université de Montevideo. Avant de rejoindre l’AFP en 2021, elle a travaillé au sein d’une agence régionale et pour un projet national de fact-checking.

Ernesto Tovar, journaliste, Pérou

Ernesto Tovar est journaliste d’investigation numérique. Il a travaillé précédemment pour l’AFP entre 2014 et 2016 au Venezuela, avant de revenir à l’AFP en 2020 à Lima, au Pérou. Il a travaillé près de 20 ans pour des médias comme Dow Jones, Univision, El Universal ou El Economista, où il a couvert notamment l’économie, la politique, les sports ou l’actualité internationale.

Tomás Viola, journaliste, Argentina

Tomás Viola est journaliste d’investigation numérique à Buenos Aires. Avant de rejoindre l’AFP en 2023, il a travaillé plusieurs années comme consultant et auteur dans l’art et la culture avant de se spécialiser dans le journalisme.

 

Amérique du Nord

Arthur MacMillan, rédacteur en chef du service d’investigation numérique pour l’Amérique du Nord, États-Unis

Arthur MacMillan dirige l’équipe américaine d’investigation numérique. Il a rejoint l’AFP comme journaliste à Hong Kong en 2007. En tant que correspondant, il a réalisé des reportages dans de nombreux pays, notamment en Iran, en Afrique du Sud, en Irak, au Pakistan, ainsi qu’aux États-Unis.

Marisha Goldhamer, rédactrice en chef adjointe de l’investigation numérique pour l’Amérique du Nord, États-Unis

Marisha Goldhamer supervise les contenus produits depuis le Canada et coordonne les journalistes à Montréal et Washington D.C.. Marisha a rejoint l’AFP en 2003, et a travaillé au bureau multimédia et a contribué à renforcer la présence de l’agence sur les réseaux sociaux.

Juan Ignacio Berro, éditeur, Mexique

Juan Ignacio Berro est éditeur en espagnol aux Etats-Unis. Il a rejoint l’AFP en 2021 comme journaliste d’investigation numérique en Uruguay où il a précédemment travaillé au sein d’un projet de lutte contre la désinformation dans ce pays lors de la présidentielle de 2019.

Daniel Funke, éditeur, États-Unis

Daniel Funke a rejoint l’AFP comme éditeur au service d’investigation numérique en 2022 après avoir été journaliste et éditeur pour USA Today, PolitiFact, the International Fact-Checking Network et the Poynter Institute for Media Studies. Daniel a une expertise dans la désinformation en ligne, la vérification des faits, la politique et les technologies.

Rob Lever, éditeur, États-Unis

Rob Lever a rejoint l’équipe américaine d’investigation numérique en 2021 après avoir occupé différents postes au sein du bureau de l’AFP à Washington. Il a rejoint l’AFP en 1992 et a travaillé comme journaliste économique, éditeur et reporter spécialisé dans les médias et technologies à Washington.

Nahiara S. Alonso, journaliste, États-Unis

Nahiara S. Alonso est journaliste d’investigation numérique, travaillant en espagnol aux Etats-Unis. Elle a rejoint l’AFP en 2022 après avoir travaillé comme journaliste spécialisée dans les finances en Espagne à El Pais et Newtral. 

Manon Jacob, journaliste, États-Unis

Manon Jacob est journaliste d’investigation numérique où elle travaille principalement sur le changement climatique. Elle a rejoint l’AFP en 2018 dans le cadre du programme de bourse de l’agence. Elle a précédemment travaillé pour Reuters et Politico Europe.

Bill McCarthy, journaliste, États-Unis

Bill McCarthy est journaliste d’investigation numérique aux États-Unis. Il a rejoint l’AFP en 2022 après avoir travaillé comme journaliste pour PolitiFact, où il a couvert les médias et la politique aux États-Unis, la désinformation en ligne, et a dirigé le fact-checking sur les déclarations des politiques.

Gwen Roley, journaliste, Canada

Gwen Roley est journaliste d’investigation au Canada. Avant de rejoindre l’AFP en 2023, elle a travaillé comme journaliste et chercheuse aux Etats-Unis et au Canada.

Roxana Romero, Reporter, Mexico

Roxana Romero couvre la désinformation qui circule en espagnol aux Etats-Unis. Avant de rejoindre l’AFP en 2023, elle a travaillé pour l’agence Notimex aet comme éditrice et journaliste indépendante plusieurs médias internationaux et mexicain.

Natalie Wade, journaliste, États-Unis

Natalie Wade a rejoint l’AFP en tant que membre de la bourse de vérification des faits NABJ en 2021 et écrit des articles de vérification sur les fausses informations qui circulent aux États-Unis.

 

Asie-Pacifique

Bien que nous nous efforcions d’être aussi transparents que possible sur notre équipe, certains pays et environnements sont plus hostiles que d’autres en matière de journalisme. Pour cette raison, certains des journalistes de notre équipe Asie-Pacifique ne seront pas nommés ci-dessous afin de protéger leur sécurité.

Rachel Blundy, rédactrice en chef de l'investigation numérique pour l’Asie-Pacifique, Hong Kong

Rachel Blundy dirige l’équipe d’investigation numérique de l’Asie-Pacifique. Originaire de Londres, elle a occupé divers postes de journaliste et de production numérique dans des journaux au Royaume-Uni.

Charlotte Mason, rédactrice en chef adjointe de l'investigation numérique pour l’Asie-Pacifique, Hong Kong

Charlotte Mason contribue à la direction de l’équipe Asie-Pacifique. Elle a rejoint l’AFP en 2018 comme journaliste et éditrice à Paris, avant de couvrir la désinformation en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord. Elle a auparavant écrit pour divers médias au Royaume-Uni et en France.

Jake Soriano, rédacteur en chef adjoint de l'investigation numérique pour l’Asie-Pacifique, Hong Kong

Jake Soriano contribue à la direction de l’équipe Asie-Pacifique. Il a rejoint le bureau de l’AFP à Manille comme journaliste d’investigation numérique en 2019. Il a auparavant travaillé sur des projets de fact-checking aux Philippines.

Sophia Xu, responsable de la formation numérique pour l’Asie-Pacifique, Hong Kong

Sophia Xu dirige le programme de formation au journalisme numérique de l’AFP en Asie-Pacifique. Elle a rejoint l’AFP en 2020 en tant qu’éditrice pour l’investigation numérique. Elle a formé des centaines de journalistes et d’étudiants au journalisme numérique lors de conférences et dans des universités en Asie.

Sumit Dubey, éditeur, Inde

Sumit Dubey est responsable de l’équipe d’investigation numérique basée à New Delhi. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, il a travaillé pour plusieurs grands journaux indiens. 

Yenni Kwok, éditrice, Hong Kong

Yenni Kwok supervise la production des équipes d’investigation numérique en Indonésie et en Malaisie. Elle était précédemment journaliste dans divers médias internationaux.

Shim Kyu-seok, éditeur, Corée du Sud

Shim Kyu-seok est éditeur pour l’équipe d’investigation numérique en Corée du Sud. Avant de rejoindre l’AFP en 2021, il était journaliste politique pour le Korea JoongAng Daily, où il était chargé de couvrir les politiques intérieures nord-coréenne et sud-coréenne.

Jeff Li, éditeur, Hong Kong

Jeff Li est éditeur pour l’équipe Asie-Pacifique. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, il était journaliste à la BBC, où il s’occupait de la couverture de Hong Kong et de la Chine.

Zoe Low, éditrice, Hong Kong

Zoe Low est éditrice pour l’équipe Asie-Pacifique. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, elle était journaliste au South China Morning Post.

Nattakorn Ploddee, éditeur, Thaïlande

Nattakorn Ploddee est responsable de la production en thaïlandais et participe aux ateliers d'investigation numérique de l’AFP. Avant de rejoindre l’AFP en 2019, il a travaillé comme présentateur télé, chargé de l'actualité internationale.

Richard Pyne, éditeur, Hong Kong

Richard Pyne est éditeur pour l’équipe Asie-Pacifique. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, il était journaliste, présentateur et éditeur pour Radio Television Hong Kong.

Purple Romero, éditrice, Hong Kong 

Purple Romero est éditrice pour l’Asie-Pacifique.  Avant de rejoindre l’AFP en 2023 comme journaliste d’investigatiion numérique au bureau de Manille, Purple a été assistante d’enseignement à l’Université de Hong Kong.

Qadaruddin Shishir, éditeur, Bangladesh

Qadaruddin Shishir coordonne la production en bengali. Il a rejoint l’AFP après avoir travaillé comme rédacteur pour divers médias au Bangladesh. 

Satya Adhi, journaliste, Indonésie

Satya Adhi est journaliste d’investigation numérique basé en Indonesia. Avant de rejoindre l’AFP en 2023, il était journaliste pour le média indonésien Narasi.

Jan Cuyco, journaliste, Philippines 

Jan Cuyco  journaliste d’investigation numérique basé à Manille. Avant de rejoindre l’AFP en 2023, elle a fact-checké la désinformation électorale aux Philipennes pour la coalition de lutte contre la désinformation Tsek.ph. 

Ara Eugenio, journaliste, Philippines

Ara Eugenio est journaliste d’investigation numérique aux Philippines. Elle a rejoint l’AFP en 2022 après avoir travaillé comme journaliste multimédia chez Summit Media.

Rimal Farrukh, journaliste, Pakistan

Rimal Farrukh est journaliste d’investigation numérique basée à Islamabad, Pakistan. Avant l’AFP elle était correspondante pour l’Asie du Sud-Est pour VICE World News.

Masroor Gilani, Reporter, Pakistan

Masroor Gilani est journaliste d’investigation numérique. Il a rejoint l’AFP comme correspondant au Pakistan en 2023, après avoir travaillé pour Associated Press of Pakistan et The Muslim newspaper.

Gemma Holliani Cahya, journaliste, Indonésie

Gemma Holliani Cahya est journaliste d’investigation numérique à Jakarta. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, elle était journaliste pour The Guardian, Los Angeles Times et The Jakarta Post.

Chayanit Itthipongmaetee, journaliste, Thaïlande

Chayanit Itthipongmaetee est journaliste d’investigation numérique basé à Bangkok. Avant l’AFP, Chayanit était journaliste pout Coconuts Bangkok et Khaosod English.

Nisya Kunto, journaliste, Indonésie

Nisya Kunto est journaliste d’investigation numérique basée en Indonésie. Avant l’AFP in 2023, elle travaillait pour le Southeast Asia Globe et pour FoodieS Media.

Safrin La Batu, journaliste, Indonésie

Safrin La Batu est journaliste d’investigation numérique en Indonésie. Avant de rejoindre l’AFP en 2019, il était journaliste d’investigation pour le Jakarta Post.

Najmi Syahiran Mamat, journaliste, Malaysie 

Basé à Kuala Lumpur, Najmi couvre la désinformation en Malaisie et à Singapour. Avant de rejoindre l’AFP en 2023, il a travaillé pour plusieurs médias d’information, comme Channel News Asia, Free Malaysia Today and Astro AWANI. 

Devesh Mishra, journaliste, Inde

Devesh Mishra est journaliste d’investigation numérique en Inde. Avant de rejoindre l’AFP, il était journaliste pour le site de vérification des faits BOOM Live à New Delhi et formateur media pour le programme FactShala de Google News Initiative.

Joseph Olbrycht-Palmer, journaliste, Australie, Nouvelle-Zélande, Iles du Pacifique

Joseph est journaliste d’investigation numérique basé Sydney. L'AFP, il a travaillé pour Storyful, où il couvrait l’international, en particulier l’Ukraine, l’Iran et l’Amérique du Sud.

Lucille Sodipe, journaliste, Philippines

Lucille Sodipe est journaliste d’investigation numérique aux Philippines. Avant de rejoindre l’AFP en 2020, Lucille a travaillé dans des médias audiovisuels, produisant des documentaires pendant plus de dix ans. Elle était également journaliste et éditrice pour l’organisation philippine de vérification des faits Vera Files.

Kate Tan, journaliste, Australie, Nouvelle-Zélande, Iles du Pacifique

Kate Tan est journaliste d’investigation numérique à Sydney. Elle a rejoint l’AFP après avoir quitté Storyful et était auparavant correspondante spécialisée dans le tennis à Pékin.

Tommy Wang, journaliste, Hong Kong

Tommy Wang est journaliste d’investigation numérique basé en Chine, à Hong Kong, Macau et Taiwan. Avant de rejoindre l’AFP en 2023, il a travaillé pour mes projets de fact-checking chinois.

 

Europe

Bronwen Roberts, rédactrice en chef de l’investigation numérique pour l’Europe, France

Bronwen Roberts dirige l’équipe Europe. Depuis son arrivée à l’AFP en 1998, elle a été journaliste, éditrice et cheffe de bureau, notamment en Afrique du Sud, à Hong Kong, à Paris et en Afghanistan. Elle a rejoint l’équipe d’investigation numérique en 2020.

Juliette Montesse, rédactrice en chef adjointe de l’investigation numérique pour l’Europe, Royaume-Uni

Juliette Montesse est rédactrice en chef adjointe pour l’équipe Europe. Journaliste à l’AFP depuis 2010, elle était auparavant chroniqueuse judiciaire à Paris et correspondante en banlieue parisienne avant de rejoindre l’équipe d'investigation numérique en 2020.

Estelle Péard, éditrice et responsable de la formation numérique pour l’Europe, France

Estelle Péard travaille à l’AFP depuis 2010. Avant de rejoindre l’équipe Europe d’investigation numérique comme éditrice en 2021, elle était correspondante en charge de l’économie en Allemagne, a couvert les conflits sociaux en France, et a été éditrice.

Jastinder Khera, éditeur, Autriche

Jastinder Khera est éditeur pour l’équipe Europe, il est basé à Vienne et y a précédemment travaillé pour l’AFP comme journaliste texte. Avant de rejoindre l’AFP en 2018, il a travaillé à la BBC, notamment comme réalisateur sur certains de ses principaux programmes d’informations à la radio, ainsi qu’à la BBC World TV.

Laura Mannering, éditrice, Espagne

Laura Mannering est éditrice pour l’équipe Europe depuis 2021. Elle a rejoint l’AFP en 2012 en tant qu’éditrice aux informations générales pour le bureau Asie-Pacifique et a ensuite été cheffe du bureau de Hong Kong et de Taiwan pendant quatre ans. Auparavant, elle a travaillé pour des journaux et des magazines au Royaume-Uni.

Simon Morgan, éditeur, France

Simon Morgan est éditeur pour l’équipe Europe. Il a rejoint l’AFP en 1998 et a travaillé comme journaliste à Francfort et à Vienne. Il est passé par la rédaction en anglais au siège à Paris en 2017 et a rejoint l’équipe d'investigation numérique en 2022.

Jennifer O'Mahony, éditrice, Spain

Jennifer O'Mahony a rejoint l’équipe en juillet 2023. Elle avait précédemment travaillé pour l’AFP entre 2013 et 2018 notamment comme correspondante pour l’Afrique de l’Ouest. Elle a également travaillé comme productrice et journaliste d’investigation pour la BBC et Channel 4.

Eva Wackenreuther, éditrice, Autriche

Eva Wackenreuther est responsable de la production en allemand. Avant de rejoindre l’AFP en 2020, elle a travaillé comme journaliste et a cofondé un blog de fact-checking.

Robert Barca, journaliste, République tchèque

Robert Barca est journaliste d’investigation numérique et surveille les contenus qui circulent en Slovaquie. Avant de rejoindre l’AFP en 2020, il a été journaliste pour l’hebdomadaire slovaque .týždeň et pour Denník N, et photojournaliste pour plusieurs médias. Il intervient également dans le cadre des formations de l’AFP.

Théophile Bloudanis, journaliste, Grèce

Théophile Bloudanis est journaliste d’investigation numérique et surveille les contenus qui circulent en Grèce et à Chypre. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, il a travaillé comme journaliste pour le journal local suisse Le Journal du Jura et comme photographe pour l’AFP.

Rossen Bossev, journaliste, Autriche

Rossen Bossev est journaliste d’investigation numérique et surveille les contenus qui circulent en Bulgarie. Avant de rejoindre l’AFP en 2021, il a travaillé pendant quinze ans comme journaliste à Capital, où il était chargé de la couverture des domaines de la justice, la police et les droits humains.

Paula Căbescu, journaliste, Autriche

Paula Căbescu est journaliste d’investigation numérique et surveille les contenus qui circulent en Roumanie. Avant de rejoindre l’AFP en 2021, elle a travaillé pour le site roumain de fact-checking Factual ainsi que pour le projet local de journalisme d'investigation Să Fie Lumină.

Maja Czarnecka, journaliste, Pologne

Maja Czarnecka est journaliste en Pologne. Avant de rejoindre l’équipe d'investigation numérique en 2019, elle a travaillé comme journaliste texte et vidéo pour l’AFP à Varsovie, où elle couvrait l’actualité politique, sociale, économique et culturelle.

Marion Dautry, journaliste, Serbie

Marion Dautry est journaliste d’investigation numérique et surveille les contenus qui circulent en Serbie, en Croatie, au Monténégro et en Bosnie-Herzégovine. Avant de rejoindre l’AFP en 2020, elle a couvert l’actualité dans les pays des Balkans de l’ouest pour des médias français et anglais.

Till Eichenauer, journaliste, Allemagne

Till Eichenauer est journaliste d’investigation numérique pour les pays germanophones. Avant de rejoindre l’AFP 2023, il était journaliste pour le Märkische Allgemeine Zeitung, ainsi que pour d’autres médias en Europe ede l’Est et au Kazakhstan.

Ivan Fischer, journaliste, Croatie

Ivan Fischer a rejoint l’AFP en 2023. Auparavant, il a été journaliste et analyste pendant dix ans pour le quotidien Jutarnji list, et a couvert la science, la technologie et la politique étrangère. Il a aussi présenté des émissions hebdomadaires sur la science et la technologie à la radio publique croate.

Anna Hollingsworth, journaliste, Finlande

Anna Hollingsworth est journaliste d’investigation numérique en Finlande. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, elle a travaillé comme spécialiste des réseaux sociaux à The Times et au Sunday Times à Londres où elle a écrit sur divers sujets, allant de la santé aux progrès sociaux en passant par la culture.

Petros Konstantinidis, journaliste, Grèce

Petros Konstantinidis est journaliste d’investigation numérique et surveille les contenus qui circulent en Grèce et à Chypre. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, il était journaliste pour le site Eleftherostypos.gr et pour France 24 à Paris. Il a également été journaliste d’investigation pour le quotidien grec Ta Nea.

Matúš Krčmárik, journaliste, Slovaquie

Matúš Krčmárik couvre la désinformation pour la Slovaquie. Avant de rejoindre l’AFP en 2023, il était journaliste et éditeur pour l’hebdomadaire croate SME où il a dirigé le service international pendant huit ans.

Johanna Lehn, journaliste, Allemagne

Johanna Lehn couvre la désinformation en Allemagne, Autriche et Suisse. Avant de rejoindre l’AFP en 2023, elle a travaillé pour le média Kieler Nachrichten (Redaktionsnetzwerk Deutschland (RND)). 

Ladka Mortkowitz, journaliste, République tchèque

Ladka Mortkowitz est journaliste d’investigation numérique en République Tchèque. Avant de rejoindre l’AFP en 2020, Ladka était journaliste dans divers médias internationaux, tels que Bloomberg News et The New York Times. Au cours des deux dernières décennies, elle a travaillé à Prague, Paris et Berlin.

Natalia Sawka, journaliste, Pologne

Natalia Sawka est journaliste d’investigation numérique en Pologne et travaille à l’AFP depuis 2019. Avant cela, elle a travaillé au sein du quotidien Polonais Gazeta Wyborcza, où elle était chargée de l’actualité nationale. Elle intervient également dans le cadre des formations de l’AFP.

Charlotte Steenackers, journaliste, Belgique

Charlotte Steenackers est journaliste d’investigation numérique et surveille les contenus qui circulent aux Pays-Bas. Avant de rejoindre l’AFP en 2022, elle était journaliste indépendante au Liban et à Bruxelles. Elle a également travaillé pour Reuters et Le Soir.

Katarina Subasic, journaliste, Serbie

Katarina Subasic a rejoint l’équipe de vérification en 2020, comme journaliste d’investigation numérique pour la Serbie, la Croatie, le Monténégro, la Bosnie-Herzégovine. Elle travaille pour l’AFP depuis 1998 et a été chargée de couvrir la Serbie et les pays des Balkans de l’ouest.

Ede Záborszky, journaliste, Autriche

Ede Záborszky est journaliste d’investigation numérique et surveille les contenus qui circulent en Hongrie. Avant de rejoindre l’AFP en 2021, il a travaillé pour Index.hu, l’un des plus importants et des plus anciens sites d'information en ligne en Hongrie, et comme journaliste indépendant pour le service d’information hongrois de la Radio Free Europe (RFE/RL).

 

Moyen-Orient

Bien que nous nous efforcions d’être aussi transparents que possible sur notre équipe, certains pays et environnements sont plus hostiles que d’autres en matière de journalisme. Pour cette raison, les journalistes travaillant au Moyen-Orient ne seront pas nommés afin de protéger leur sécurité.