Cette photo ne montre pas la "première pilote de chasse ukrainienne"

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

"La première pilote de chasse ukrainienne", décédée durant les combats contre l'armée russe? C'est ce qu'affirment des publications partagées plusieurs milliers de fois depuis fin février, photo à l'appui. Mais la photo en question montre en réalité la lauréate d'un concours de beauté organisé par l'armée ukrainienne en 2016. Et la première femme pilote de l'armée ukrainienne, Nadia Savtchenko est, à ce jour, toujours active sur les réseaux sociaux.

La photo montre une jeune femme, maquillée et en treillis militaire. Selon cette publication, partagée plus de 2 000 fois depuis le 27 février 2022, il s'agit de "Natasha Perakov, la première pilote de chasse ukrainienne, décédée pendant les combats".

Capture d'écran réalisée le 07/03/2022 sur Facebook

La photo accompagnée de cette légende a été partagée en France mais également en Belgique.

En réalité, cette photo ne montre pas la première pilote de combat ukrainienne, qui ne s'appelle pas "Natasha Perakov" mais Nadia Savtchenko. La femme dont la photo est partagée dans ces publications était toujours active sur Facebook au 3 mars 2022, plusieurs jours après que les internautes ont commencé à partager la prétendue nouvelle de son décès. Quant à Nadia Savtchenko, elle continuait également de publier sur ses comptes Facebook et Tik Tok au 7 mars 2022.

Une lauréate d'un concours de l'armée ukrainienne

En faisant une recherche inversée d'image sur Google - voir ici comment faire - l'AFP Factuel a retrouvé la photo partagée dans les publications ici vérifiées sur le site du ministère de la Défense ukrainien. Le titre de l'article indique que cette femme s'appelle Olesya Vorobey (Олеся Воробей, en ukrainien) et qu'elle a gagné en octobre 2016 un concours de beauté appelé "Gloire aux héroïnes".

Ce concours, organisé par l'armée ukrainienne, s'était déroulé à Starobilsk, dans la région de Lougansk - une des deux régions séparatistes pro-russes qui échappent depuis 2014 au contrôle de Kiev et dont Vladimir Poutine a reconnu l'indépendance le 21 février 2022, quelques jours avant d'envahir l'Ukraine.

Capture d'écran réalisée sur le site du ministère de la Défense ukrainien le 04/03/2022

En 2018, un article publié sur un site ukrainien évoquait également Olesya Vorobey, appelant à la soutenir dans un autre concours de beauté et donnait un lien vers un compte Facebook attribué à la soldate. Ce compte est toujours actif : la dernière publication date du 3 mars 2022, soit plusieurs jours après les premières publications annonçant le décès de la "première femme pilote de chasse ukrainienne" associées à la photo de la jeune femme.

D'autres internautes ont partagé fin février 2022 la même affirmation , mais avec la photo d'une autre femme, également en treillis militaire. L'AFP n'a pas pu l'identifier. Cependant, aucune source fiable disponible en ligne ne relie cette photo aux noms d'Olesya Vorobey ou de Nadia Savtchenko, le véritable nom de la première femme pilote de l'armée ukrainienne.

Le nom"Natasha Perakov" apparaît pour la première fois le 26 février 2022 sur Twitter et Facebook, deux jours après le début de l'invasion russe en Ukraine.

Nadia Savtchenko, première femme pilote de l'armée ukrainienne

La première femme pilote de l'armée ukrainienne ne s'appelle pas "Natasha Perakov", comme l'affirment les publications que nous vérifions, mais Nadia Savtchenko (Надія Савченко). Elle s'est notamment fait connaître lorsqu'elle a été emprisonnée en Russie en 2014, accusée du meurtre de deux journalistes russes.

Après deux ans dans les prisons russes, Nadia Savtchenko a été libérée le 25 mai 2016, comme l'ont rapporté plusieurs médias francophones - ici et ici - et anglophones - ici - à l'époque. Elle avait alors reçu le titre de "Héros de l'Ukraine".

Devenue députée et après avoir créé un parti d'opposition au président Petro Porochenko, Nadia Savtchenko a été de nouveau arrêtée en 2018, cette fois-ci par le gouvernement ukrainien, qui l'accusait de préparer un coup d'Etat. Elle a été libérée en 2019.

Nadia Savtchenko lors d'une audience au tribunal de district de Kiev, le 23 mars 2018, accusée d'avoir fomenté un attentat terroriste à Kiev ( AFP / Genya SAVILOV)

L'AFP n'a trouvé aucune source fiable annonçant un éventuel décès de Nadia Savtchenko. D'ailleurs, au 7 mars 2022, elle continuait de publier des vidéos sur ses comptes Tik Tok et Facebook.

Des politiques et sportifs ukrainiens s'engagent dans l'armée

Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, plusieurs personnalités, dont de nombreux sportifs, sont rentrés en Ukraine pour défendre leur pays, certains au péril de leur vie.

Le 2 mars 2022, le syndicat international des footballeurs professionnels (Fifpro) a annoncé le décès de deux footballeurs ukrainiens de 21 et 25 ans, l'un dans un affrontement, l'autre lors du bombardement de sa maison.

Des politiques se sont également engagés dans les combats, comme le maire de Kiev et ex-champion de boxe Vitali Klitschko, qui a pris les armes.

Le maire de Kiev, Vitali Klitschko,le 6 mars 2022 ( AFP / Genya SAVILOV)

Moscou a annoncé lundi 7 mars l'instauration de cessez-le-feu locaux et l'ouverture de couloirs humanitaires pour permettre l'évacuation de civils de plusieurs villes d'Ukraine, dont la capitale Kiev, où les sirènes d'alertes ont retenti à l'aube.

Le gouvernement ukrainien a refusé l'ouverture de ces couloirs, estimant qu'ils n'étaient "pas une option acceptable".

Au 12e jour de l'invasion russe, d'intenses bombardements aériens ont frappé dans la nuit la ville de Kharkiv (nord-est du pays). Plus de 1,7 million de personnes ont fui l'Ukraine depuis le début de l'offensive russe, selon les derniers décomptes de l'ONU.

La rapidité de l'invasion, la portée émotive des images et leur forte viralité donnent lieu à de nombreuses fausses informations, vérifiées par l'AFP.

Conflit ukrainien