Attention, cette vidéo ne montre pas des combats aériens en Ukraine en 2022

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo prétendant montrer un combat aérien au cours duquel un avion militaire ukrainien "abat" un avion russe fin février 2022 a été vue et partagée à des milliers de reprises sur Internet depuis le début de l'invasion militaire russe en Ukraine, notamment par deux comptes officiels représentant les autorités ukrainiennes. Cependant, cette séquence ne montre pas de réels avions : elle provient de DCS World, un simulateur de combat aérien, a confirmé à l'AFP le développeur du jeu.

"Images d'un MiG-29 de l'armée de l'air ukrainienne abattant un avion de combat Su-35 de l'armée de l'air russe au-dessus de la capitale ukrainienne Kyiv aujourd'hui", affirment des publications Facebook, reprenant la même description, assortie d'une vidéo dans laquelle on peut voir un premier avion volant dans un ciel nuageux, et un second semblant prendre feu avant de tomber dans le vide.

Cet impressionnant combat aérien aurait impliqué un pilote héroïque, selon certaines publications. "Le pilote ukrainien surnommé le fantôme de Kiev mérite d'être le héros des airs qui fais (sic) couler tout les avions russe bravo a lui pour son acte de courage", s'émeut ainsi un autre internaute dans une autre publication Facebook vue à quelques centaines de reprises depuis le 26 février, assortie de la vidéo.

La même séquence avec des descriptions laissant penser qu'il s'agit d'une scène illustrant l'invasion russe en Ukraine en février 2022 a été vue à plusieurs centaines de reprises sur TikTok (1, 2) et partagée en Afrique francophone, ainsi qu'en de nombreuses autres langues dont l'espagnol, l'anglais et le portugais.

Capture d'écran Facebook, prise le 09/03/2022
Capture d'écran Facebook, prise le 09/03/2022

 

 

Le 25 février 2022, cette séquence d'une vingtaine de secondes a aussi été relayée sur Twitter par le ministère de la défense et par la page Facebook des forces armées ukrainiennes, avec des descriptions assurant qu'elle montre un avion militaire ukrainien "détruisant" un appareil "des occupants russes".

La veille, la Russie avait lancé une opération militaire en Ukraine, comprenant des attaques au sol et des bombardements. Cependant, les images partagées sur les réseaux sociaux n'ont aucun lien avec ces affrontements.

Une vidéo tirée d'un simulateur combats aériens

En effectuant une recherche inversée des images clés de la séquence à l'aide de l'outil InVID WeVerify (dont le principe est détaillé dans la vidéo en dessous), on peut retrouver une version de la vidéo, antérieure aux publications virales sur les réseaux sociaux, postée le 25 février 2022 sur la chaîne YouTube Comrade_Corb.

Cette dernière, suivie au 9 mars par un peu plus de 3.000 personnes, diffuse majoritairement des courtes vidéos incluant des images de guerre manipulées et éditées de façon esthétique, avec de la musique.

Le titre de la vidéo YouTube indique clairement que la scène a été générée dans Digital Combat Simulator World, aussi connu sous le nom de DCS World, un jeu vidéo de simulation de combat aérien développé par la société suisse de jeux vidéo Eagle Dynamics.

Dans sa description en anglais, "Comrade_Corb" précise en outre que "cette séquence vient de DCS, mais elle a néanmoins été créée par respect pour 'Le Fantôme de Kiev'. S'il est réel, que Dieu soit avec lui; s’il est faux, je prie pour qu'il 'Lui' ressemble davantage".

Capture d'écran YouTube, prise le 09/03/2022

L'AFP a contacté le propriétaire de la chaîne, qui n'a, à ce jour, pas répondu. Cependant, Eagle Dynamics a confirmé à l'AFP que la vidéo a bien été filmée dans son simulateur : "Nous pouvons confirmer à 100% qu'il s'agit d'une vidéo éditée de notre jeu DCS World, et non d'une vidéo d'un véritable combat aérien".

Le studio de développement de jeux vidéo a également précisé qu'il est possible que le créateur de la séquence ait fait baisser la résolution du jeu, pour que la qualité d'images semble plus proche de celle qui pourrait être obtenue en filmant avec un téléphone portable.

Il a également indiqué que les avions qui apparaissent sont probablement des MiG-29 et des Su-27, deux modèles dont les images générées par ordinateur sont disponibles dans le jeu DCS World.

Le 25 février 2022, Eagle Dynamics a publié un communiqué appelant les joueurs à ne pas générer d'images dans le simulateur qui "pourraient être mal interprétées et mettre potentiellement des vies en danger".

De nombreuses rumeurs entourant l'existence d'un pilote ukrainien héroïque, surnommé "le fantôme de Kiev", ont en outre été relayées massivement sur les réseaux sociaux, bien qu'aucun élément ne permette jusqu'ici d'établir son existence.

L'envoi de MiG-29 à l'Ukraine au coeur des discussions

Le 9 mars 2022, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé les Occidentaux à lui envoyer "au plus vite" des avions de chasse, à commencer par des MiG-29, proposés par la Pologne malgré une mise en garde du Kremlin, au quatorzième jour de l'invasion russe et alors que les sanctions ont amené Moscou au bord du défaut de paiement.

Le 8 mars, la Pologne avait proposé de mettre ses avions MiG-29 à la disposition des Etats-Unis, via une base en Allemagne, pour ensuite les livrer à l'Ukraine, mais Washington a jugé cette proposition "pas viable". Les autorités russes ont de leur côté dénoncé cette proposition, parlant d'un "scénario très indésirable et potentiellement dangereux".

Les équipes de voltige de l'armée de l'air russe, les "Strizhi" (martinets) sur des MiG-29 et les "Chevaliers russes" sur des Su-27, lors d'un spectacle aérien au Salon international de l'aviation et de l'espace MAKS 2021, à Joukovski, près de Moscou, le 20 juillet 2021. ( POOL / AFP / Archives / Dimitar DILKOFF)

En parallèle, "des progrès" dans les négociations menées avec l'Ukraine ont été constatés le 9 mars, selon une porte-parole du gouvernement russe. Les deux camps sont tombés d'accord pour respecter des cessez-le feu autour d'une série de couloirs humanitaires afin d'évacuer les civils, a annoncé le gouvernement ukrainien.

Au 8 mars, la barre des deux millions de personnes fuyant les combats en Ukraine pour trouver refuge à l'étranger a par ailleurs été dépassée, selon les derniers décomptes du Haut Commissariat aux réfugiés de l'Organisation des nations unies (ONU).

Carte d'Europe des flux de réfugiés ukrainiens vers les autres pays européens, au 9 mars à 12h GMT, selon le HCR ( AFP / Sabrina BLANCHARD, Cléa PÉCULIER, Gal ROMA)

La rapidité de l'invasion russe en Ukraine et la portée émotive des images et affirmations qui y sont liées ont donné lieu à la propagation de nombreuses informations fausses ou manquant de contexte, qui ont déjà fait l'objet d'articles de vérification de l'AFP (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9...).

Traduction et adaptation :
Conflit ukrainien