Non, cette vidéo ne montre pas un client viré d'un bar car il refuse de porter un masque

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo partagée des milliers de fois sur Facebook en plusieurs langues depuis le 25 novembre prétend montrer un client expulsé violemment d'un bar par un vigile car il refusait de porter son masque. Il s'agit en réalité d'une altercation qui n'a rien à voir avec le port du masque, selon les autorités et les médias locaux.

"L'homme au plus haut niveau de sa débilité derrière cette mascarade Covid-19 ! Un adolescent de Melbourne est inconscient, étouffé et jeté au sol comme une poupée de chiffon par la sécurité de l'hôtel, pour ne pas porter de masque", affirme une publication en français diffusant la vidéo, partagée près de 2.000 fois depuis le 25 novembre.

(capture d'écran réalisée sur Facebook le 27 novembre 2020)

Des publications équivalentes ont été diffusées sur Facebook en allemand (ici et ici).

Dans la vidéo, d'une durée de 16 secondes, on peut voir un homme étranglé par un agent de sécurité avant d'être mis à terre. Le corps inerte est ensuite soulevé par l'agent de sécurité et dirigé vers la sortie du bar.

On peut également constater qu'au second plan, plusieurs clients qui ne portent pas de masques ne sont pas inquiétés par les employés du bar.

Un filigrane de la chaîne d'information australienne "7News" est incrusté dans la vidéo. En effectuant une recherche Google avec les mots "Melbourne" et "7News", il est possible de trouver plusieurs articles de médias australiens sur ces événements : ici, ici ou encore ici pour la chaîne "7News" elle-même.

Selon ce média, "l'incident s'est produit au début du mois dans un pub de Croydon, dans l'est de Melbourne". "La direction de l'hôtel a déclaré que l'adolescent avait été expulsé du bar parce qu'il était trop bruyant. Toutefois, il est revenu en enjambant une clôture et a rejoint ses amis. Quand la sécurité l'a vu, il a été expulsé - mais l'adolescent s'est libéré et a immédiatement couru vers le bar et s'est versé une chope de bière", est-il expliqué dans l'article.

La situation s'est alors aggravée et le jeune homme de 18 ans a déclaré à "7News" qu'il ne se souvenait pas de ce qui s'était passé ensuite. Selon les médias locaux, l'agent de sécurité a été mis à pied en raison de la violence de son intervention.

Contactée le 26 novembre par l'AFP, la police de l'Etat de Victoria en Australie a confirmé que les événements s'étaient déroulés tels que décrits dans les médias locaux.

"Nous enquêtons sur l'incident du 14 novembre à Croydon. Les enquêteurs ont appris qu'un homme avait été expulsé des lieux sur Dorset Road avant de revenir peu de temps après", a expliqué une porte-parole.

Ni les médias locaux, ni la police de l'Etat de Victoria n'ont mentionné le refus du port du masque comme motif de l'altercation entre le jeune homme et l'agent de sécurité.

Selon la législation de l'Etat de Victoria, un masque doit bien être porté dans les lieux publics en intérieur pour limiter la propagation du virus. Toutefois, "il est autorisé de l'enlever lorsque l'on mange ou l'on boit".

Traduction et adaptation :
COVID-19