Non, le gouvernement britannique n'a pas admis que les vaccins endommagent le système immunitaire des personnes doublement vaccinées

Mis à jour le 28/01/2022 à 17:01

Les autorités britanniques auraient admis que les vaccins anti-Covid "ont endommagé" le système immunitaire des personnes doublement vaccinées, prétend un article partagé des dizaines de milliers de fois sur Internet ces derniers semaines. C'est pourtant faux : le rapport de l'agence sanitaire britannique (United Kingdom Health Security Agency, ou UKHSA) sur lequel il s'appuie date d'octobre 2021 et indique à l'inverse que les vaccins sont efficaces pour prévenir des formes graves de la maladie, comme l'ont confirmé l'UKHSA et un chercheur en virologie indépendant auprès de l'AFP.