Bien utilisé, le masque ne peut pas provoquer l’infection des bronches

Publié le 23/09/2020 à 18:55

Une publication partagée plus d’un millier de fois depuis le 20 septembre affirme que le port du masque provoque "l'infection des bronches" à cause de "bactéries" transformées en "champignons qui se retrouvent dans les poumons". C’est faux : lavé ou changé régulièrement, le masque ne présente pas de danger pour les poumons, selon les spécialistes interrogés par l’AFP. Il n’entraîne pas non plus un manque d’oxygène ou une inhalation dangereuse de CO2, contrairement à ce qu’affirme cette publication.