Le PDG de Pfizer, Albert Bourlat, prend la parole lors d'une conférence de presse le 23 avril 2021 en Belgique. ( POOL / JOHN THYS)

Le PDG de Pfizer a bien été vacciné contre le Covid-19, contrairement à ce qu'affirme Jean-Marie Bigard

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Ces derniers jours, l'humoriste Jean-Marie Bigard a appelé à refuser la vaccination anti-Covid en soutenant à plusieurs reprises que le PDG du laboratoire pharmaceutique américain Pfizer, Albert Bourla, "refuse de s'inoculer" le vaccin contre le Covid-19 codéveloppé par sa propre société. Mais cette affirmation est fausse. Le dirigeant, qui avait expliqué en décembre 2020 vouloir attendre son tour pour "ne pas passer devant les autres", a depuis été complètement vacciné, en recevant le 10 mars sa seconde dose de vaccin Pfizer/BioNTech.

Alors que la campagne de vaccination anti-Covid continue de s'accélérer en France, Jean-Marie Bigard multiplie les apparitions dans des rassemblements et sur les plateaux télé pour appeler à refuser la vaccination. Pour appuyer ses propos, l'humoriste répète en boucle le même argument : les vaccins ne seraient tellement pas fiables, que même le PDG du géant pharmaceutique Pfizer-BioNTech refuserait de se faire injecter son produit.

"Vous vous rendez compte ! On nous propose un vaccin de merde qui est bidouillé, que même le patron de Pfizer refuse de s'inoculer... C'est quand même un signe ! (...) Comment peut-on nous obliger à prendre une merde qu'on n'a pas envie de recevoir? Olivier Véran a du sang sur les mains", a ainsi affirmé Jean-Marie Bigard le 22 mai devant une foule venue protester à Paris contre l'instauration d'un passeport sanitaire.

Capture d'écran prise sur Facebook le 26/05/21

Deux jours plus tard, sur le plateau de l'émission Touche Pas à mon Poste, l'humoriste a une nouvelle fois répété cette allégation. "Je signale que le patron de Pfizer ne se fait pas vacciner. C'est totalement vrai. Il n'a pas pu participer à la fête de l'indépendance en Israël parce qu'il ne se fait pas mettre son propre vaccin", a-t-il affirmé face au docteur Jean-Paul Hamon.

Depuis, les propos de Jean-Marie Bigard relayés sur sa page Facebook, sont repris de manière virale sur le réseau social, ainsi que sur Twitter ou encore sur le site Business Bourse.

Capture d'écran prise sur Facebook le 26/05/21
Capture d'écran prise sur Facebook le 26/05/21

 

 

Pourtant, cette allégation est fausse. Contacté par l'AFP le 25 mai, Pfizer a indiqué que "le PDG de Pfizer, Albert Bourla, s'est fait vacciner avec le vaccin Pfizer/BioNTech", précisant qu'"il a reçu sa deuxième injection du vaccin Pfizer le 10 mars".

A cette date, on retrouve effectivement sur le compte Twitter d'Albert Bourla, une photo montrant le PDG sur le point de se faire inoculer une dose de vaccin. En légende, il écrit être "heureux de recevoir [sa] seconde dose de Pfizer/BioNTech", ajoutant que "bien que le voyage soit loin d'être terminé, nous luttons sans relâche pour battre ce virus".

Une rumeur fondée sur des propos tronqués

La rumeur selon laquelle le PDG du groupe aurait déclaré qu'il refuserait de se faire administrer son propre produit a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux depuis le lancement de la vaccination anti-Covid. Avant d'être reprise par Jean-Marie Bigard, elle avait déjà été relayée en janvier par le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan.

Cette rumeur part d'une interview donnée le 14 décembre 2020 par Albert Boula à la chaîne américaine CNBC, trois jours après que l'Agence des médicaments américaine a délivré la première autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin de Pfizer-BioNTech. Le PDG de Pfizer avait alors expliqué à une journaliste du média qu'il se ferait vacciner "dès qu'[il] le pourr[a]", mais, avait-il précisé, "je ne veux pas passer devant les autres pour donner l'exemple".

"J'ai 59 ans, je suis en bonne santé, je ne travaille pas en première ligne, donc il n'est pas recommandé que mon groupe se fasse vacciner maintenant", expliquait-il à l'époque.

Deux jours après sa prise de parole, ses propos ont été repris dans un article en français du site d'informations Business Insider titré "Le PDG de Pfizer attendra pour se faire vacciner contre le Covid-19" . Mais rapidement, l'article a circulé sous forme de capture d'écran, sans lien vers la publication originale, et les propos tronqués du PDG sont apparus, à tort, comme un aveu que le dirigeant refusait la vaccination anti-Covid.

Capture d'écran prise sur Facebook le 19/01/21
Capture d'écran prise sur Facebook le 19/01/21

En France, à ce jour, 23,7 millions de personnes ont reçu au moins une injection de vaccin (45,2% de la population majeure), dont 9,9 millions en ont eu deux (18,9% de la population majeure).

Pourcentage de personnes vaccinées, par classe d'âge, au 16 mai ( AFP / Maryam EL HAMOUCHI, Sophie RAMIS)
Pourcentage de personnes vaccinées, par classe d'âge, au 16 mai ( AFP / Maryam EL HAMOUCHI, Sophie RAMIS)

La vaccination sera officiellement ouverte à toutes les personnes majeures le 31 mai, même si, dans les faits, les conditions en vigueur pour les 18-49 ans (présence de comorbidités, prise de rendez-vous du jour au lendemain et, depuis lundi, professions prioritaires) sont déjà largement contournées.

Juliette Mansour
VACCINS COVID-19