Non, les votes électroniques de l'élection présidentielle de 2017 n'ont pas été "consolidés" aux Etats-Unis

Mis à jour le 10/05/2021 à 16:30

Alors que l'élection présidentielle de 2022 se profile, la question du vote électronique revient au cœur des débats. Une vidéo, datant de 2017 mais partagée plus de 5.300 fois sur Facebook depuis le 17 avril, prétend dénoncer une "fraude électronique" lors du dernier scrutin présidentiel en France, assurant que les voix de machines à voter auraient été "consolidées aux Etats-Unis" pour permettre l'élection d'Emmanuel Macron. Mais les résultats des machines à voter utilisées par 1,3 million d'électeurs en 2017 n'ont jamais quitté le pays, et les rapports rendus par différents observateurs sur le déroulement de l'élection ne font pas mention de telles fraudes.