"La vaccination anti-Covid augmente le risque d'infection" : attention à cette affirmation trompeuse

Publié le 18/01/2022 à 15:27

Les personnes vaccinées auraient "davantage de risque" que les non-vaccinés de contracter le Covid, soutiennent des publications qui circulent sur les réseaux sociaux. Elles s'appuient pour cela sur des données du ministère de la Santé montrant que parmi les personnes contaminées par le Covid, les vaccinés le sont majoritairement par le variant Omicron, alors que les non-vaccinés le sont surtout par Delta. Mais plusieurs scientifiques ont expliqué à l'AFP qu'en conclure que les personnes vaccinées sont "plus à risque de contracter le Covid" est une interprétation erronée de ces statistiques. Si le variant Omicron est prédominant chez les vaccinés contaminés, c'est parce que les vaccins sont moins efficaces contre Omicron que contre Delta. Les non-vaccinés infectés, sont, pour leur part, touchés non seulement par Omicron mais aussi, bien plus que les vaccinés, par Delta. Ils ne sont en outre pas protégés contre les formes graves de la maladie.