Cette vidéo ne montre pas que la Slovaquie s'est opposée à l'OTAN pour se "tourner vers la Russie"

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo montrant des parlementaires slovaques vider une bouteille d'eau sur un drapeau ukrainien est partagée par des internautes affirmant que la Slovaquie, membre de l'OTAN depuis 2004, s'est récemment opposée à l'Alliance atlantique pour se "tourner vers la Russie". Mais cette altercation, filmée début février, s'est déroulée lors de débats parlementaires au sujet d'un accord bilatéral de coopération militaire entre la Slovaquie et les Etats-Unis, et non l'OTAN. La Slovaquie a en outre publiquement condamné l'invasion de l'Ukraine par la Russie et envoyé une aide militaire à Kiev.

"Lentement, mais sûrement, un par un, le pays se tourne vers la Russie. La Slovaquie a dit non à l'OTAN !!", écrit un internaute dans un tweet partagé plus de 1.400 fois depuis le 10 mars.

( Juliette MANSOUR)

 

 

Cette légende est accompagnée d'une vidéo montrant une première séquence avec deux politiciens tenant un drapeau slovaque renverser une bouteille d'eau sur un drapeau ukrainien brandit par deux autres parlementaires, puis des manifestations. Cette publication a également circulé sur Facebook et Telegram et été partagée plus de 20.000 fois en Serbe.

Que montre cette vidéo?

Une recherche par mots-clés sur Google montre que cette confrontation au Parlement slovaque a bien été couverte par les médias occidentaux, contrairement à ce qu'affirme la publication virale.

"L'incident s'est produit le 8 février lorsque les députés se sont réunis en raison d'une session parlementaire au cours de laquelle l'accord de coopération en matière de défense (DCA) avec les États-Unis devait être discuté et voté", rapporte dans un article du 9 février en anglais le Slovak Spectator.

L'article inclut une vidéo de l'affrontement provenant de l'agence de presse slovaque TASR. La capture d'écran ci-dessous montre que ces images de TASR correspondent bien à l'extrait diffusé aujourd'hui sur les réseaux sociaux.

Captures d'écran de la vidéo publiée sur Facebook (en haut) et de la vidéo publiée par l'agence de presse slovaque TASR (en bas), prises le 15 mars 2022.

Cet accord de coopération militaire, qui accorde à l'armée américaine un accès aux installations militaires slovaques pendant 10 ans en échange de la modernisation d'infrastructures de défense slovaques, n'a pas été signé avec l'OTAN mais avec le gouvernement américain, comme le précise le communiqué de presse du ministère slovaque de la Défense.

Capture d'écran prise le 21/03/2022

Après avoir été signé par le gouvernement slovaque le 3 février, cet accord devait encore être débattu et approuvé par le parlement slovaque.

Or, "le débat parlementaire a été entravé par des politiciens de l'opposition, qui ont utilisé des sifflets pour empêcher les autres de parler. Ils ont également saisi un drapeau ukrainien brandit par les parlementaires de la coalition, après avoir versé de l'eau dessus et sur un parlementaire qui le tenait", a rapporté l'agence de presse américaine Associated Press.

Un député de la coalition au pouvoir, Miroslav Žiak, qui tenait le drapeau ukrainien, a publié une vidéo de cet incident sur sa page Facebook. "D'abord, ils ont commencé par bloquer la tribune des orateurs avec le drapeau de la Slovaquie (...) puis au moment où j'ai tourné le drapeau correctement, ils me l'ont arraché des mains", a-t-il écrit.

L'incident s'est produit alors que la Russie massait des troupes le long de sa frontière avec l'Ukraine et que les États-Unis mettaient en garde contre une invasion imminente, qui s'est produite le 24 février.

Derniers développements dans l'invasion russe de l'Ukraine ( AFP / Sabrina BLANCHARD, Gal ROMA)

L'accord de coopération militaire entre la Slovaquie et les États-Unis a finalement été adopté par le parlement slovaque le 9 février 2022, au lendemain de la confrontation entre les parlementaires slovaques.

L'adoption de cet accord a toutefois été controversée et des manifestations ont été organisées pour dénoncer ce texte. Dans la deuxième partie de la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, des personnes tiennent des drapeaux nationaux slovaques et protestent entre le château et le Parlement de Bratislava.

Capture d'écran de la publication trompeuse sur Facebook (en haut) et de Google Maps (en bas) réalisée le 11 mars 2022. 

La séquence vidéo montre une personne avec des gants rouges tenant une pancarte rouge disant "Stop USA army", une femme blonde avec un chapeau tenant une pancarte verte disant "Yankees go home" et certains drapeaux sont noirs.

Ces trois éléments sont également visibles dans cette vidéo de la manifestation, publiée par le média slovaque "Hospodarske Noviny" le 8 février 2022.

L'AFP n'a pas en revanche pu trouver l'origine des images de la manifestation diffusées à la fin de la vidéo virale.

La Slovaquie a renforcé sa participation à l'OTAN

Contrairement à ce qui est affirmé dans la publication virale, la Slovaquie ne s'est pas récemment "tournée vers la Russie".

À la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la Slovaquie et sept autres membres européens de l'alliance militaire ont demandé des consultations urgentes en vertu de l'article 4 du traité de l'OTAN, qui permet aux membres de "porter à la table des discussions du Conseil de l'Atlantique Nord toute question préoccupante, liée en particulier à la sécurité d'un pays membre".

Le gouvernement slovaque a également approuvé le positionnement sur son sol de troupes supplémentaires de l'OTAN, en réaction au conflit en cours. Cette mesure doit être approuvée par le parlement national.

Le ministère slovaque des Affaires étrangères a déclaré dans un tweet du 10 mars 2022 qu'en raison des "actions agressives de la Russie contre l'Ukraine", l'OTAN renforçait les "mesures de dissuasion et de défense" et que la défense de la Slovaquie serait bientôt aidée par des forces militaires alliées venues de République tchèque, d'Allemagne, des Pays-Bas, de Pologne et des États-Unis.

Avant l'invasion de la Russie, des sondages montraient que les Slovaques étaient divisés sur la question de la responsabilité de l'escalade des tensions entre l'Ukraine et la Russie, et sur la volonté de voir davantage de troupes étrangères sur son sol, notamment des soldats américains.

La Slovaquie a également été la cible de la propagande pro-russe, notamment concernant l'accord de coopération militaire entre la Slovaquie et les États-Unis, comme l'a rapporté l'AFP dans cette dépêche en anglais.

Après l'invasion cependant, les Slovaques ont été plus unis pour condamner les actions de la Russie contre l'Ukraine et une majorité soutient la réponse du gouvernement, selon les sondages d'opinion.

Des centaines de Slovaques se sont rassemblés le 26 février pour condamner l'invasion et montrer leur soutien à l'Ukraine. Au 15 mars 2022, le pays avait accueilli plus de 220.000 des trois millions d'Ukrainiens qui ont fui la guerre, selon l'ONU.

Le gouvernement a également approuvé l'envoi d'une aide militaire à l'Ukraine pour lutter contre les troupes russes et a exprimé son soutien à la demande d'adhésion de l'Ukraine à l'UE. En tant que membre de l'UE, la Slovaquie soutient les sanctions prises contre la Russie et a appelé à accroître encore davantage la pression exercée sur le pays.

Traduction et adaptation :
Conflit ukrainien OTAN