Un café fermé après le couvre-feu, à Monaco, le 12 janvier 2021 (AFP / Valery Hache)

Si, le port du masque est obligatoire dans l'espace public à Monaco

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Des publications, partagées plusieurs milliers de fois sur Facebook depuis le 28 décembre, soulignent le peu de décès du Covid-19 à Monaco, alors que la principauté, très densément peuplée, aurait fait l'impasse sur d'autres mesures adoptées en France, comme le confinement ou le port du masque en public. Mais certaines des affirmations qu'elles véhiculent sont incomplètes ou fausses. 

"Monaco, un peu plus de 18 000 habitants au km2, pas de confinement, restos ouverts, pas de masque en extérieur. Age médian : 54 ans (40 ans en France). 3 morts depuis le début de la "pandémie", soit moins de 1 pour 10 000 habitants. Ça n'interpelle personne ?", assurent différents internautes relayant le même message

Capture d'écran Facebook, prise le 13/01/2021

Il est vrai que l'Etat de Monaco est particulièrement dense, et l'ordre de grandeur de 18.000 habitants par km2 est plutôt juste, puisque la principauté comptait 38 000 habitants fin 2019, pour une superficie d'environ 2 km2. A titre de comparaison la densité de population à Paris est d'environ 20 700 habitants par km2, et celle à Lyon est d'environ 10 700 habitants/km2.

Il est également vrai que l'Etat n'est actuellement pas confiné. En revanche, il l'a bien été entre le 18 mars et le 4 mai 2020.  

En revanche, si les restaurants sont ouverts, ils ne "peuvent assurer leur service que pour le déjeuner et entre 11 heures et 15 heures", selon un arrêté ministériel en vigueur au moins jusqu'au 27 janvier. De plus, l'accueil des clients dans les restaurants a lieu "uniquement sur réservation".  Par ailleurs, une personne doit vivre, travailler à Monaco, ou résider dans un établissement hôtelier pour accéder aux restaurants. 

Les "activités de bar" sont également proscrites, sauf si elles sont proposées aux tables des restaurants (celles-ci ne pouvant accueillir que 6 personnes maximum). 

Depuis le 11 janvier, le gouvernement de Monaco a également décidé d'avancer son couvre-feu à 19h (jusqu'à 6h du matin). 

Les spectacles continuent, par exemple à l’opéra de Monte-Carlo dont les représentations sont avancées dans la journée pour respecter le couvre-feu.

Il est en revanche complètement faux de dire qu'il n'y a "pas de masque en extérieur" à Monaco. Au contraire, le port du masque est "obligatoire" à partir de 5 ans "sur les voies publiques", "dans les espaces publics extérieurs", "dans les parkings souterrains", "dans tous les établissements recevant du public", ou encore "dans les transports en commun et les taxis". 

On pouvait d'ailleurs voir des Monégasques affublés de leurs masques dans les rues dans ce reportage sur la chaîne Youtube du magazine Monaco Tribune, en novembre dernier.  

Les publications Facebook qui nous intéressent insistent également sur l'âge médian à Monaco, l'âge étant un facteur de risque de développer une forme grave de la maladie. Mais l'âge médian dans la principauté n'est pas de 54 ans.

"L'âge médian des résidents en Principauté, toutes nationalités confondues, est de 46,5 ans", a expliqué à l'AFP l'Imsee (Institut monégasque de la statistique et des études économiques), contactée par mail (le calcul est basé sur le dernier recensement disponible, en 2016). Si l'on ne regarde que la population disposant d'une nationalité monégasque "l'âge médian des personnes est de 46,8 ans", précise l'Imsee.

En France, l'âge médian était de 41,1 ans en 2020, selon des données provisoires de l'Insee. 

Enfin, le Covid-19 n'a pas fait une ou trois victimes à Monaco comme l'affirment certaines publications, mais sept, selon le dernier bilan du gouvernement. Au total, depuis le début de l’épidémie, plus de mille personnes -sur 38 000 habitants au total- ont été atteintes par le coronavirus à Monaco. 

Edit 13/01/2021 : corrige date du confinement à Monaco
 
COVID-19