Non, cette photo de Gérard Larcher n'a pas été prise pendant la pandémie

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Une publication très partagée sur Facebook montre le président du Sénat Gérard Larcher attablé sans masque à proximité d'autres convives, et prétend que l'image a été prise "pendant que nos restaurateurs sont en train de tout perdre." En réalité, la photo date de 2018.

"Petit casse-croûte rapide (Sénat) avec notre argent. Pendant que nos restaurateurs sont en train de tout perdre", écrit l'internaute  dont la publication a déjà été partagée plus de 17.000 fois depuis le 8 février.

Capture d'écran Facebook prise le 10/02/2021

"Ils veulent pas faire un petit régime? Ou envoyer leurs restes à tous les gueux de France? Ou les étudiants? Vraiment dégoûtant !", peut-on lire en commentaire de la publication originale, reprise sur plusieurs pages et partagée, notamment, sur les groupes Facebook "Gilet Jaune" (192.000 membres) ou "Pour la démission d'Emmanuel Macron" (37.000 membres).

La photographie n'a cependant rien de récent. L'AFP en a retrouvé la première trace le 30 mai 2018. L'ancien sénateur LR d'Ardèche et à présent maire de la commune de Coucouron, Jacques Genest, l'avait diffusée sur son compte Twitter à la suite d'une réunion de travail sous la forme d'un petit-déjeuner dans les locaux de la présidence du Sénat au palais du Luxembourg à Paris.

La voici ci-dessous à gauche.

Jacques Genest figure au centre de la principale image, entouré de Gérard Larcher à sa gauche et du directeur de cabinet de ce dernier Gilles Lagarde à sa droite.

Un autre tweet publié le 30 mai 2018 par l'Association des maires ruraux de France (l'AMRF) confirme la tenue de cette réunion en présence de Gérard Larcher et des mêmes élus.

Ce petit-déjeuner de travail avec l'AMRF dans les locaux de la présidence du Sénat le 30 mai 2018 a été confirmé à l'AFP par le cabinet de Gérard Larcher. "Actuellement ce type d'exercice est limité", précise-t-on de même source.

Le restaurant du Sénat fermé 

Le restaurant du Sénat est pour sa part fermé depuis le week-end du 17-18 octobre, quelque "huit jours avant les restaurants", "par précaution", a expliqué à l'AFP Jean-Pierre Sueur, sénateur PS et questeur de la chambre haute. Entre le 14 mars et le 14 juin, des plats à emporter avaient déjà été mis à disposition des sénateurs et du personnel lors d'une première fermeture.

"On a remplacé le restaurant par un système de pick and collect", où "chacun vient chercher des boîtes et les consomme" dans son bureau, détaille le questeur du Sénat. "Il y a possibilité pour les sénateurs (...) de déjeuner tout seul sur une table", dans "deux salles qui sont près du self", "mais en respectant les règles" de distanciation.

Les nombreux partages de cette publication interviennent dans un contexte de vives réactions sur les réseaux sociaux aux propos tenus par Gérard Larcher le 4 février lors d'une conférence de presse. "On se met au régime", avait appelé ce dernier, prônant la "réduction des dépenses publiques" face aux conséquences économiques de la crise sanitaires.

EDIT : mis à jour le 11/02 avec coquille corrigée au 3e paragraphe ("partagée" et non "partagées")
Covid-19