Covid-19

Non, cette étude ne prouve pas que le couvre-feu à 18H aurait accéléré la pandémie

Publié le 24/02/2021 à 15:45

Des publications très partagées sur les réseaux sociaux depuis fin janvier et relayées récemment par des personnalités politiques, affirment qu'une étude du CHU de Toulouse aurait démontré que le couvre-feu avancé à 18H00 a aggravé l’épidémie de Covid. C'est trompeur : l'analyse a une portée limitée, n'émet qu'une hypothèse, ne démontre pas de lien de cause à effet et n'a pas vocation à être extrapolée au-delà de Toulouse et du moment précis où l'analyse a été faite, a expliqué l'auteure à l'AFP. Ses conclusions sont en outre "un peu rapides" car elles ne prennent pas en compte certains facteurs, selon un épidémiologiste interrogé par l'AFP.