Attention, cette couverture du magazine Money sur Volodymyr Zelensky est un montage

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

En plein conflit russo-ukrainien, le magazine américain Money aurait publié une couverture montrant Volodymyr Zelensky chevaucher des liasses de billets, affirment des publications, y voyant la preuve que le président ukrainien serait "un escroc". Money a indiqué à l'AFP n'avoir jamais diffusé cette Une. Il s'agit d'un photomontage réalisé à partir d'une couverture de 2016 qui mettait initialement en scène l'humoriste John Oliver.

"Ah même les Anglo-Saxons ont un doute sur le comédien de cul-de-basse-fosse ! Macron est jaloux, ce n'est pas lui qui a été désigné 'Escroc de l'année'!", affirme ce tweet partagé plus de 700 fois depuis le 3 juillet.

Ce message s'accompagne d'une image montrant le magazine américain Money avec une illustration de Volodymyr Zelensky. Le président ukrainien est représenté en train de chevaucher une liasse de billets, assis sur une selle au motif du drapeau américain.

Capture d'écran prise le 12/07/2022 sur Twitter

"Volodymyr Zelensky, comédien et chevalier de la 'démocratie' (...) apprenez comment il blanchit l'argent des contribuables américains", indique le texte sur l'illustration.

En plein conflit russo-ukrainien, cette image a trouvé un large écho sur les réseaux sociaux dans plusieurs langues comme l'espagnol, le polonais, l'anglais ou encore l'allemand pour affirmer que le président ukrainien serait mis en cause dans des affaires de corruption.

Un photomontage à partir d'une vieille couverture

Money est un magazine américain créé en 1972. Depuis 2019, il n'est plus imprimé, mais le média continue de publier des articles qui couvrent des domaines comme la finance, les crédits immobiliers, les assurances et la banque sur son site.

La couverture relayée sur les réseaux sociaux indique que Volodymyr Zelensky "blanchit l'argent des contribuables américains" mais ne mentionne pas à quelle date ce numéro du magazine aurait été publié. Cette couverture n'apparaît pas sur le site du magazine, ni sur ses comptes Twitter ou Facebook .

Contactés, des représentants du magazine Money ont déclaré à l'AFP n'avoir jamais publié une telle Une. "La couverture a clairement été manipulée par quelqu'un ", a déclaré le 8 juillet à l'AFP Lixia Guo, directrice artistique de Money.

Il existe en effet une couverture très similaire, publiée en 2016 par le magazine, qui ne montrait pas le président ukrainien, mais le comédien britannique John Oliver, animateur de l'émission Last Week Tonight with John Oliver , diffusée sur HBO.

Le magazine à transmis à l'AFP la couverture authentique :

La couverture authentique du magazine Money publiée en 2016

La comparaison ci-dessous avec la fausse couverture de Volodymyr Zelensky met bien en avant les modifications apportées à l'image, notamment pour ajouter le président ukrainien ainsi qu'une selle au cheval, et glisser son nom à la place de celui de John Oliver.

L'outil "Forensic" du logiciel InVid, co-développé par l'AFP, et disponible ici détecte également une différence de pixels, souvent synonyme de manipulation, à l'endroit où a été ajouté Volodymyr Zelensky ainsi que son nom.

Capture d'écran de la fausse Une de Volodymyr Zelensky
Capture d'écran de l'analyse d'image effectuée par l'outil InVid-WeVerify

 

 

Le magazine assure en outre n'avoir jamais qualifié Volodymyr Zelensky de "roi de la corruption occidentale", comme le soutiennent les publications partagées.

En revanche le président ukrainien, qui a fondé son image sur la lutte contre la corruption, a été mis en cause dans les révélations des Pandora Papers, vaste enquête du Consortium international des journalistes d'investigation publiée en 2021, et qui s'appuyait sur quelque 11,9 millions de documents provenant de 14 sociétés de services financiers.

L'enquête l'accusait alors d'avoir mis en place à partir de 2012 un réseau d'entreprises offshore qui aurait notamment servi à acheter trois propriétés cossues à Londres. Selon la même source, juste avant son élection à la présidence ukrainienne en 2019, M. Zelensky a cédé ses parts dans l'une de ces sociétés offshore, Maltex Multicapital, à son associé de l'époque Serguï Chefir, aujourd'hui son premier conseiller, visé récemment par une tentative d'assassinat. L'administration présidentielle ukrainienne avait argué à l'époque que Volodymyr Zelensky, alors célèbre comédien, et ses associés, tentaient de se "protéger" contre les "actions agressives" du régime de l'ex-président pro-russe Viktor Ianoukovitch.

Dans son rapport 2021 sur la corruption, l'ONG Transparency International classait l'Ukraine 122e sur 180 pays, et la Russie 136e.

Capture d'écran de l'index de transparency.org 2021 sur la corruption

D'où vient ce montage?

Dans le coin supérieur droit de la fausse couverture apparaît le nom d'utilisateur "@FJBUSA".

Ce nom correspond à celui d'un compte Instagram qui se décrit comme "satirique/parodique". Parmi les contenus diffusés dessus, la Une altérée de Volodymyr Zelensky a été partagée le 23 juin 2022 avec la légende "il est devenu le plus gros voleur du monde".

La publication contient également de nombreux mots-clés indiquant qu'il s'agit d'un "meme", une image détournée sur Internet généralement de manière parodique, avec des hashtags pro-Trump et pro-républicain.

Capture d'écran prise le 12/07/2022 sur Instagram

L'AFP a sollicité l'auteur de ce compte pour lui demander s'il était bien l'auteur du photomontage, mais il n'avait pas répondu au moment de la publication de cet article.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, l'AFP a déjà consacré un article à une autre prétendue couverture du magazine Time qui grimait Vladimir Poutine en Adolf Hitler, ainsi qu'une photo falsifiée du président ukrainien tenant un T-shirt à croix gammée.

Retrouvez la liste complète de nos vérifications sur l'invasion russe en Ukraine ici.

Traduction et adaptation :
Conflit ukrainien