Cette image d'un reportage de CNN qui indiquerait que l'invasion en Ukraine cause des myocardites est parodique

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

La chaîne américaine CNN aurait diffusé un reportage assurant que "l'invasion en Ukraine cause des myocardites" dénoncent des publications virales sur les réseaux sociaux, en criant au mensonge propagé par les médias, capture d'écran du prétendu reportage à l'appui. Les myocardites, des inflammations du muscle cardiaque, font partie des effets secondaires rares des vaccins à ARNm contre le Covid-19. Il s'agit cependant d'un montage provenant à l'origine d'un site parodique, qui utilise une vieille image d'un présentateur de la chaîne, et CNN a confirmé n'avoir jamais publié de tel reportage auprès de l'AFP.

"Ca y est !!! Poutine est responsable des myocardites. Pfizer a trouvé le coupable idéal grâce à CNN", prétend un tweet publié le 14 mars, relayant une capture d'écran sur laquelle apparaît le logo de CNN et une photo d'un des présentateurs vedette de la chaîne américaine ainsi qu'un bandeau semblables à ceux apparaissant dans des reportages de la chaîne, indiquant, en anglais, que "l'invasion de l'Ukraine cause des myocardites".

Des publications relayant des captures d'écran semblables, parfois provenant d'un article intitulé "les médias disent que le pic de myocardite pourrait être lié à la crise en Ukraine", ont été partagées plusieurs centaines et vues plusieurs milliers de fois depuis la mi-mars dans des publications sur Twitter, sur Facebook, ou encore sur VKontakte.

Capture d'écran Twitter, prise le 05/04/2022
Capture d'écran Facebook, prise le 05/04/2022

 

 

La même image accompagnée d'allégations similaires a largement circulé en anglais (1, 2, 3) sur les réseaux sociaux.

Certains commentaires crient aux "mensonges", "inventés" par "les médias", afin de détourner l'attention de ce qui aurait, selon eux, réellement causé des myocardites : les vaccins.

Depuis juillet 2021, les myocardites et les péricardites, des infections du muscle cardiaque, sont considérés comme un effet secondaire rare des vaccins contre le Covid-19 de Moderna et Pfizer, comme indiqué sur le site de l'Agence Nationale de la Sécurité du Médicament (ANSM) en France. Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), qui forment l'agence de santé publique, émettent des indications similaires sur leur site.

Les agences de santé de ces deux pays rappellent par ailleurs que les avantages des vaccins l'emportent sur les risques, et que les patients atteints du Covid-19 présentent un risque beaucoup plus élevé de myocardite que les patients qui ne sont pas atteints de la maladie.

L'AFP a déjà vérifié plusieurs allégations trompeuses liant ces derniers aux myocardites, comme ici, ici ou .

Un article parodique et un montage

Une recherche d'image inversée (dont le principe est détaillé dans cette vidéo) à partir de la prétendue image de CNN mène à un article du site satirique américain "The Babylon Bee", publié le 7 mars 2022.

Ce site se présente comme "le meilleur site satirique du monde, totalement infaillible dans toutes ses affirmations de vérité".

Capture d'écran du site "The Babylon Bee", prise le 05/04/2022

En anglais, l'article est intitulé : "Media Says Spike In Myocarditis May Be Linked To Ukraine Crisis", ce qui correspond, en le traduisant grossièrement avec Google, au titre repris dans certaines des publications Facebook en français : "les médias disent que le pic de myocardites pourrait être lié à la crise en Ukraine".

On y retrouve la même illustration d'un prétendu journal télévisé diffusé sur CNN. The Babylon Bee a d'ailleurs déjà publié d'autres montages (1 , 2) qui simulent des reportages de la chaîne américaine, dont plusieurs utilisent les mêmes éléments graphiques, comme l'heure et le bandeau noir apparaissant au bas de l'écran.

Capture d'écran du site The Babylon Bee, prise le 05/04/2022
Capture d'écran du site The Babylon Bee, prise le 05/04/2022

 

 

En conduisant une recherche d'image inversée à partir de la photo de l'homme à gauche de l'image, on peut la retrouver dans un reportage d'octobre 2016, diffusé par la chaîne américaine. Il s'agit d'Anderson Cooper, un des présentateurs vedette de CNN.

Quant à la photo de droite, on peut la retrouver dans la banque d'images d'illustrations en ligne Shutterstock.

Capture d'écran du site de CNN, prise le 05/04/2022

Interrogé par l'AFP au sujet de ces images, le porte-parole de CNN Jonathan Hawkins, a également démenti le fait qu'un tel reportage ait été diffusé sur la chaîne américaine. "Nous confirmons qu'il s'agit bien d'un faux", a-t-il indiqué.

L'équipe anglophone de l'AFP a déjà réalisé plusieurs vérifications au sujet d'articles satiriques du Babylon Bee repris sérieusement par des internautes, comme ici ou .

Depuis l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe le 24 février, l'AFP a vérifié des dizaines d'allégations fausses ou trompeuses liées à la guerre.

Traduction et adaptation :
Conflit russo-ukrainien VACCINS COVID-19