Attention à cette photo falsifiée d'un char portant un drapeau ukrainien en Irak

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Une publication Facebook prétend qu'une image d'archive montrant un char ukrainien en Irak circule sur les réseaux sociaux dans le but de rappeler "l'implication de Kiev" dans les "invasions de l'Irak par les occidentaux". En réalité, le drapeau et les armoiries de l'Ukraine ont été ajoutés à la photographie originelle, prise au Koweït, qui a fait l'objet d'un montage. Par ailleurs, bien que des troupes ukrainiennes aient servi en Irak entre 2003 et 2008, la photo relayée ressemble en tout point à des images de soldats américains situés à la frontière entre l'Irak et le Koweït en 1991, pendant la guerre du Golfe.

Sur la photographie, un char militaire habillé du drapeau et des armoiries de l'Ukraine fait face, dans la rue, à une fresque du dictateur irakien Saddam Hussein.

Dans la légende accolée, l'auteur de la publication en date du 5 mars prétend qu'il s'agit d'"une image d'archive circulant sur les réseaux sociaux d'un char ukrainien en Irak pour rappeler l'implication de Kiev dans les invasions de l'Irak par les occidentaux."

Capture d'écran prise sur Facebook le 30 mars 2022 ( AFP / )

"Qui sème le vent récolte la tempête", "C'est à leur tour de payer", peut-on lire en commentaire, dans un contexte où plusieurs villes d'Ukraine sont toujours bombardées par les forces de l'armée russe.

Publiée en français sur une page Facebook suivie par plus de 30 000 personnes, cette publication a également massivement circulé en bengali, comme ici.

Cependant, la photographie relayée sur les réseaux sociaux a été retouchée : le drapeau et les armoiries de l'Ukraine ont été ajoutés à l'image originelle, prise au Koweït, qui ressemble à des photographies de soldats américains situés à la frontière entre l'Irak et le Koweït en 1991. Par ailleurs, le char militaire est un modèle déployé par l'armée américaine lors de la guerre du Golfe, a indiqué à l'AFP un spécialiste des questions de défense.

Une photographie retouchée

Au cours de la seconde guerre du Golfe, entre 2003 et 2008, des troupes ukrainiennes ont bien été mobilisées en Irak.

C'est ce que rapporte un communiqué de l'armée américaine datant du 11 décembre 2008, qui rappelle que "plus de 5 000 soldats ukrainiens ont servi en Irak au cours des cinq années de service de l'Ukraine à l'appui de l'opération Iraqi Freedom".

"Les Ukrainiens ont constitué le troisième contingent le plus important des forces de la coalition en Irak, avec environ 1 700 soldats de 2003 à 2005", est-il précisé dans le document de l'armée américaine.

A partir de 2005, l'Ukraine a ensuite progressivement ouvert la voie à un retrait progressif de ses troupes.

A l'image, un contingent militaire ukrainien de 900 hommes mettait officiellement fin à plus de deux ans de déploiement dans le pays.

Des soldats ukrainiens lors d'une cérémonie de départ à la base de la division sud de la force multinationale près de la ville de Kut, au sud de l'Irak, le 19 décembre 2005. ( AFP / AHMAD AL-RUBAYE / ARCHIVES)

Parce que des soldats ukrainiens ont effectivement servi en Irak, la publication du char partagée sur Facebook a pu sembler fiable aux yeux de plusieurs internautes, qui l'ont prise pour l'"archive d'un char ukrainien en Irak".

Une recherche d'image inversée permet en effet de retrouver la photo originelle, mise en ligne le 2 août 2011 par le site d'information arabophone Al Bawaba, dont les bureaux se trouvent en Jordanie et aux Emirats Arabes Unis.

La photographie, prise au Koweït - et non pas en Irak - d'après sa légende, illustre un article sur le 21e anniversaire de l'invasion irakienne du Koweït.

Sur le char militaire en question, aucune trace de drapeau ou d'armoiries ukrainiens (à gauche), contrairement à ce que montre la photo relayée sur les réseaux sociaux (à droite) :

Capture d'écran prise sur le site d'information Al Bawaba le 30 mars 2022 ( AFP / )
Capture d'écran prise sur Facebook le 30 mars 2022 ( AFP / )

 

 

Des soldats américains

Par ailleurs, si des soldats ukrainiens ont effectivement été déployés en Irak au début des années 2000, ceux présents sur la photographie ressemblent plutôt à des membres de troupes américaines du début des années 90 identifiés sur des images de l'agence Getty.

Une recherche par mot-clés sur la banque d'images permet de retrouver deux photos semblables à celle relayée sur les réseaux sociaux.

Sur ces dernières, des soldats se tiennent devant la même peinture murale de Saddam Hussein, le 1er janvier 1991 et le 1er mars 1991, soit plus de dix ans avant l'invasion américaine de l'Irak.

Capture d'écran prise sur le site de Getty Images le 30 mars 2022 ( AFP / )
Capture d'écran prise sur Getty Images le 30 mars 2022

 

 

La légende de la photographie précise également que ces hommes sont des soldats américains, postés à la frontière entre le Koweït et l'Irak.

De plus, l'ex-militaire et contributeur du journal spécialisé sur les questions de défense Bangladesh Defence Journal A. R. M. Shahidul Islam, a expliqué à l'AFP que le tank présent sur la photo est, sans aucun doute, américain.

Son modèle, un M1A1 Abrams, est connu pour avoir été déployé par l'armée américaine lors de la guerre du Golfe.

Une vague de désinformation

Ce photomontage circule sur les réseaux sociaux à l'heure où la désinformation s'intensifie au rythme du conflit russo-ukrainien.

Frappes en Ukraine depuis le début de l'invasion russe ( AFP / )

Plusieurs publications de ce type ont ainsi déjà fait l'objet d'un article de vérification de l'AFP, comme cette photographie falsifiée du président ukrainien tenant un T-shirt à croix gammée, ou cette image retouchée de l'épouse de Volodymyr Zelensky à Nice après avoir "fui l'Ukraine".

Traduction et adaptation :
Conflit ukrainien