Covid-19: non, cette vidéo ne montre pas une manifestation contre les mesures de restriction en Corée du Sud

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

La vidéo d'une manifestation impressionnante, partagée plusieurs milliers de fois en français et en anglais sur Facebook et Twitter, est supposée montrer une marche contre "les restrictions de liberté imposées à la faveur du Covid-19". C'est pourtant impossible puisqu'elle a été publiée sur Twitter en octobre 2019, alors que des manifestations avaient lieu à Séoul pour réclamer le départ du ministre de la Justice de l'époque, plusieurs mois avant la pandémie de Sars-CoV-2. 

"Pendant ce temps, en Corée du Sud, d’énormes manifestations ont lieu contre les inégalités que génère le système néolibéral et les restrictions de liberté imposées à la faveur du COVID-19. Le monde entier se révolte", affirme l'une de ces publications en français. "Gigantesque manifestation. Des millions contre les masques, contre les restrictions, contre le Covid-19", scande un autre internaute, en anglais sur Twitter.

Capture d'écran Facebook prise le 20 août 2020
Capture d'écran Twitter prise le 20/08/2020

La Corée du Sud a récemment adopté de nouvelles mesures de restrictions pour juguler l'apparition de nouveaux cas de Covid-19 sur son territoire. Le pays a fait état mardi de 246 nouveaux cas de Covid-19. Depuis février 2020, au moins 16 346 personnes ont été diagnostiquées comme porteuses du virus en Corée du Sud, selon un comptage AFP (à la date du 20 août 2020). 

Pour autant, il est impossible que la vidéo que nous vérifions ait un rapport avec de quelconques mesures de restrictions pour endiguer l'épidémie, comme le prétendent ces publications.

En effet, une recherche d'image inversée grâce à l'outil InVid-WeVerify nous permet de retrouver exactement la même vidéo publiée sur Twitter le 3 octobre 2019, soit environ 4 mois avant les premiers cas recensés de Covid-19 en Corée du Sud. Il s'agit de la plus ancienne occurrence de cette vidéo que nous ayons retrouvée. 

Capture d'écran Twitter prise le 19/08/2020

Que montre la vidéo ? 

En recherchant par mots-clés si un événement comparable s'est produit en Corée du Sud, on retrouve des articles de presse faisant état d'une vaste manifestation place Gwanghwamun, contre le ministre de la Justice de l'époque, Cho Kuk, accusé de népotisme, et qui finira par démissionner quelques jours plus tard (le 14 octobre). 

Capture d'écran d'une recherche Google

Comment s'assurer que la vidéo montre effectivement cette manifestation et pas une précédente ? Premièrement, en confirmant qu'elle a bien été prise place Gwanghwamun, en se "rendant sur place" via Google maps, et en observant les bâtiments grâce à Google street view.  

Capture d'écran de la publication Facebook que nous vérifions, prise le 19/08/2020

 

Ensuite, en arrêtant la vidéo à la 4e seconde, on remarque un panneau publicitaire vert sur un bâtiment à droite de l'image, la tour "Kyobo" selon Google Maps. 

 

Capture d'écran de la publication Facebook que nous vérifions, prise le 19/08/2020
Capture d'écran Google Maps prise le 19/08/2020

 

 

Or, en se rendant sur le site web de l'édifice, on se rend compte que les panneaux publicitaires affichés sur sa façade sont répertoriés. Celui qui nous intéresse était apposé du 2 septembre 2019 au 30 novembre 2019. La vidéo peut donc avoir été prise lors de la manifestation du 3 octobre 2019. 

Capture d'écran du site kyobo.co.kr, prise le 19/08/2020

En faisant des recherches par mots-clés avec le nom de l'ancien ministre Cho Kuk et le mot manifestation sur différents réseaux sociaux, on finit par tomber sur une vidéo diffusée par le média coréen Chosun Ilbo, sur sa chaîne YouTube, le 3 octobre 2019, dans un sujet concernant les manifestations hostiles à Cho Kuk. 

Or sur cette dernière, on retrouve exactement les mêmes éléments à l'image que sur la vidéo que nous vérifions, jusqu'aux véhicules stationnés dans la rue, au milieu des manifestants. Les images ont été prises le même jour. 

Capture d'écran de la vidéo circulant sur Facebook, prise le 19/08/2020
Capture d'écran d'une vidéo diffusée par le média coréen Chosun le 3 octobre 2019 (Capture d'écran prise le 19/08/2020)

 

Par ailleurs, des manifestations anti-gouvernement ont bien eu lieu à Séoul le samedi 15 août, mais au sein de celles-ci, beaucoup de participants portaient des masques. 

Sami Acef
 
Bada Kim
CORONAVIRUS