(Brendan Smialowski / AFP)

Trump partage un tweet affirmant que seuls 6% des décès attribués au Covid aux USA sont dus au virus. C'est faux

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Des publications, dont un tweet viral partagé par Donald Trump, affirment que "seuls 6% des décès" attribués au Covid-19 aux Etats-Unis sont en réalité imputables au virus. Problème : ces publications confondent taux de comorbidité et causes des décès.

"Cette semaine les CDC [Centres de prévention et de lutte contre les maladiesont mis à jour discrètement les chiffres du Covid pour admettre que seuls 6% des 153.504 décès recensés [aux Etats-Unis] sont en réalité dus au Covid. Cela fait 9.210 morts. Les 94% restants avaient 2-3 autres maladies graves & l'immense majorité était très âgée", indique le tweet ci-dessous, publié le 29 août, et depuis supprimé par Twitter pour violation des règles de la plateforme.

Capture d'écran Twitter prise le 31/08/2020

Une recherche "CDC" sur le site Trump Twitter Archive, qui recense tous les tweets partagés par le président américain (y compris ceux effacés), permet de confirmer que Donald Trump a bien retweeté le tweet à ses 85 millions d'abonnés dimanche 30 août.

L'affirmation circule également sur Facebook en anglais et en français.

Capture d'écran Facebook prise le 02/09/2020

Certains posts renvoient vers une note et un tableau des CDC sur les patients qui présentaient une ou plusieurs comorbidités (d'autres maladies préexistantes) au moment de leur mort.

"Dans 6% des décès, le Covid-19 était la seule cause mentionnée", peut-on y lire.

Capture d'écran du site cdc.gov prise le 02/09/2020

Mais ce chiffre ne veut pas dire que "seuls 6% des décès recensés sont en réalité dus au Covid", comme l'indiquait le tweet partagé par Donald Trump.

Ce chiffre signifie que, dans 6% des cas, "le Covid-19 est la seule cause renseignée sur le certificat de décès", explique Bob Anderson, responsable des statistiques de mortalité au Centre national des statistiques de santé (NCHS). 

Dans les 94% restants, "un autre élément était indiqué [sur le certificat], soit une complication, soit un facteur contributif", ajoute-t-il, soulignant que les comorbidités peuvent elles-mêmes être des complications liées au Covid-19.

"Vous pouvez avoir des insuffisances respiratoires ou des pneumonies causées par le Covid-19", détaille-t-il. Et si ces dernières sont considérées comme des comorbidités, "le Covid-19 est la cause sous-jacente du décès, parce qu'il est à l'origine de la pneumonie qui a entraîné la mort de la personne".

Parmi les principales comorbidités répertoriées par les CDC figurent les maladies respiratoires (pneumonie, insuffisance ou détresse respiratoire, etc.) et le diabète.

Pour autant, le Covid-19 est bien la cause sous-jacente des 161.392 décès recensés au 22 août par les CDC, affirme Bob Anderson, qui souligne que "l'on meurt rarement du Covid-19 sans qu'il n'ait causé des complications".

Selon lui, il est important de recenser ces maladies préexistantes, car cela permet "aux gens de savoir s'ils sont des personnes à risque".

Traduction et adaptation :
Rémi Banet
CORONAVIRUS