Non, la ville de Bordeaux ne va pas abattre 1.000 hectares de pins pour y mettre des panneaux solaires

Mis à jour le 13/04/2021 à 12:52

Un visuel partagé plusieurs milliers de fois sur Facebook depuis fin mars affirme que la ville de Bordeaux et son maire Pierre Hurmic souhaitent "abattre 1.000 hectares de pins pour y mettre des panneaux solaires". Mais ce projet concerne en réalité une petite commune située 20 kilomètres plus au sud, avec lequel le maire de Bordeaux n'a aucun lien. Pierre Hurmic est par ailleurs "particulièrement hostile" à ce projet, a indiqué l'une de ses porte-parole.