Rhume, grippe, Covid-19: l’Institut des sciences médicales de Delhi n'a jamais publié cette liste de symptômes

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Une publication partagée plusieurs milliers de fois depuis avril présente les prétendues différences entre les symptômes d’un rhume, de la pollution de l’air, de la grippe et du coronavirus. Cette liste porte la signature du département de pathologie de l'Institut indien des sciences médicales (AIIMS). Mais celui-ci dément l’avoir publiée. De plus, ce visuel est réducteur : les symptômes du Covid-19 peuvent être similaires à ceux d’une grippe ou d’un rhume et certains patients ne développent pas du tout de symptômes, expliquent les autorités sanitaires. 

"Veuillez notez les différences", demande cet internaute, qui liste ensuite les symptômes dûs à différents virus et conditions climatiques : "toux sèche + éternuements = pollution de l’air", "toux + mucus + éternuements + nez qui coule = rhume", "toux + mucus + éternuements + nez qui coule + courbatures + faiblesse + fièvre légère = grippe" et enfin "toux + mucus + éternuements + nez qui coule + courbatures + faiblesse + fièvre élevée + difficulté à respirer = coronavirus"

Capture d’écran réalisée sur Facebook le 11 septembre 2020

Selon cette publication, cette liste a été partagée par l’AIIMS, l’Institut indien des sciences médicales de New Delhi.

Elle a été partagée plus de 6.000 fois depuis début avril en Belgique et en France. Elle circulait également en anglais et en espagnol et a déjà été vérifiée par l’AFP fin avril. 

Dans la plupart des publications en espagnol, cette liste était attribuée au CHU de Londres. Certaines étaient également attribuées au département de pathologie de l’AIIMS. 

L’AIIMS a démenti à l’AFP avoir publié cette liste, qu’on ne retrouve nulle part sur le site de l’Institut. 

Cette publication est par ailleurs trompeuse et réductrice : les symptômes du Covid-19 diffèrent beaucoup selon les patients. Certains développent des symptômes identiques à ceux de la grippe et d’un rhume, tandis que d’autres ne développent aucun symptôme. 

L’Institut médical de Delhi dément avoir publié ce visuel


L’AIIMS est l’Institut indien des sciences médicales de New Delhi, une des plus grandes institutions de santé d’Inde.

L’AFP n’a pas trouvé de trace de cette liste de symptômes dans les publications de l’AIIMS entre février 2020 (où l’Institut fait pour la première fois mention du Covid-19 dans une publication) et avril 2020 (mois où a été publiée la première publication Facebook en français mentionnant cette liste selon les recherches de l’AFP). 

Dans cette infographie publiée le 31 mars 2020, l’AIIMS définit les symptômes du Covid-19. L’Institut mentionne la fièvre, la fatigue, la toux sèche, une congestion nasale, la gorge irritée et des difficultés à respirer. 

Des symptômes également mentionnés dans cette FAQ datée du 13 avril, dans laquelle l’AIIMS précise que “certains patients ne développent pas de symptômes du Covid-19”. 

Capture d'écran réalisée le 11 septembre 2020 sur le site de l'AIIMS

L’Institut avait déjà mentionné les cas positifs au coronavirus mais asymptomatiques dans ce document à l’intention des hôpitaux, dans lequel l’AIIMS recommande de "ne pas donner de masques aux patients asymptomatiques" (les recommandations officielles ont changé par la suite). 

Ce document a été publié le 30 mars, soit plusieurs jours avant la première publication Facebook mentionnant cette liste trouvée par l’AFP. 

Le porte-parole de l’AIIMS, interrogé par l’AFP en avril, a confirmé que ce visuel n’a pas été publié par l’AIIMS : "C'est un faux message".

Les symptômes du Covid-19 sont très différents selon les patients 

Contrairement à ce que semble affirmer cette publication, les symptômes du Covid-19 ne sont pas toujours identiques, ils varient beaucoup d’une personne à l’autre.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les principaux symptômes demeurent la fièvre, la toux, la sensation d'essoufflement et les difficultés respiratoires.

Le site gouvernemental belge info-coronavirus.be explique que "d’autres symptômes ont également été rapportés : fatigue intense et brutale, perte de goût et/ou de l’odorat, diarrhée, éruptions cutanées". 

Felipe Rivera, chirurgien spécialisé dans les maladies respiratoires à l’hôpital clinique de l’Université du Chili, a expliqué à l’AFP fin avril que les virus cités dans cette publication ne peuvent pas être différenciés aussi facilement :

"Tout simplifier est une erreur. Un rhume peut provoquer un écoulement nasal, une légère fièvre et, en même temps, un mal de gorge. La grippe peut également provoquer de la fièvre, des myalgies (douleurs musculaires, NDLR), des gênes respiratoires et des douleurs musculaires".

Dans le cas du nouveau coronavirus, M. Rivera a déclaré : "La plupart des patients que j'ai vus ont de la fièvre et des maux de gorge. Jusque-là, cela ressemble à une grippe. Environ 50% des cas symptomatiques ont de la fièvre. Les symptômes courants sont la toux, la fièvre et le mal de gorge, mais il peut y avoir un patient qui présente un ou tous les symptômes". 

Certains patients peuvent également ne pas développer de symptômes du tout ou développer des symptômes similaires à ceux d'une grippe ou "à d’autres maladies", précisent les autorités canadiennes

"Puisque les signes et les symptômes de la COVID-19 peuvent être absents, légers, sévères ou peuvent ressembler à ceux de la grippe ou d'autres maladies, la seule façon de confirmer que vous avez la COVID-19 est d'effectuer un test en laboratoire".

Plus récemment, le 15 juillet 2020, la Fondation américaine pour l’Asthme et les Allergies a publié un tableau, basé sur les récentes données de l’OMS et du CDC (Centers for Disease Control and Prevention, les autorités sanitaires américaines), afin d’aider les personnes à différencier les différents virus. 

En bas de ce tableau, plus subtil que celui présenté dans la publication Facebook, la Fondation précise que "les données évoluent toujours" et que les symptômes peuvent varier : "le rhume et la grippe peuvent provoquer de l’asthme qui peut mener à un essoufflement et à des douleurs pulmonaires".

Capture d’écran réalisée le 11 septembre 2020 sur le site de la Fondation américaine pour l’Asthme et les Allergies.

Il est donc réducteur de présenter les symptômes de la grippe, du rhume et du Covid-19 comme le fait cette publication. La réalité est plus complexe. Selon les autorités sanitaires et les médecins interrogés par l’AFP, les symptômes varient en fonction du patient et de la gravité avec laquelle la maladie se développe. 

Traduction et adaptation :
 
Marie Genries
CORONAVIRUS