Non, l'Agence américaine de contrôle des maladies n'a pas "admis que 94% des morts attribuées au Covid ne le sont pas"

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Des publications partagées plus de 1.500 fois depuis le 18 mai affirment que l'Agence américaine de contrôle des maladies (CDC) a "adm[is] que 94% des morts attribuées au Covid ne le sont pas". C'est faux: ces publications citent des données effectivement publiées par les autorités sanitaires américaines mais confondent taux de comorbidité et causes des décès.

"Le CDC admet que 94% (oui vous lisez bien) des morts attribuées au Covid ne le sont pas, mais auraient dû être affectés à d'autres maladies !! L'arnaque va t-elle bientôt être dévoilée en France ?", écrit la page Facebook Regroupement Citoyen, suivie par plus de 85.000 abonnés.

Captures d'écran Twitter et Facebook prises le 19/05/2021

Pour appuyer son affirmation, la page Regroupement Citoyen diffuse une capture d'écran d'un sujet diffusé le 27 octobre 2020 sur la chaîne ultra conservatrice américaine One America News Network (OAN).

Capture d'écran YouTube prise le 19/05/2021

"Les CDC expliquent que le coronavirus lui-même est responsable de seulement 6% de tous les décès classés comme liés au coronavirus", affirme dans ce sujet un journaliste d'OAN, renvoyant vers une note et un tableau des CDC sur les patients qui présentaient une ou plusieurs comorbidités (d'autres maladies préexistantes) au moment de leur mort.

"Dans 6% des décès, le Covid-19 était la seule cause mentionnée", indique une phrase surlignée à l'écran.

Capture d'écran YouTube prise le 19/05/2021

Pour autant, ce chiffre ne veut pas dire que "le coronavirus est responsable de seulement 6% de tous les décès classés comme liés au coronavirus", contrairement à ce qu'affirme OAN – et comme nous l'expliquions déjà en septembre, quand ce chiffre avait été brandi par Donald Trump.

Ce chiffre signifie que, dans 6% des cas, "le Covid-19 est la seule cause renseignée sur le certificat de décès", expliquait alors à l'AFP Bob Anderson, responsable des statistiques de mortalité au Centre national des statistiques de santé (NCHS). 

Dans les 94% restants, "un autre élément était indiqué [sur le certificat], soit une complication, soit un facteur contributif", ajoute-t-il, soulignant que les comorbidités peuvent elles-mêmes être des complications liées au Covid-19.

"Vous pouvez avoir des insuffisances respiratoires ou des pneumonies causées par le Covid-19", détaille-t-il. Et si ces dernières sont considérées comme des comorbidités, "le Covid-19 est la cause sous-jacente du décès, parce qu'il est à l'origine de la pneumonie qui a entraîné la mort de la personne".

Parmi les principales comorbidités répertoriées par les CDC figurent les maladies respiratoires (pneumonie, insuffisance ou détresse respiratoire, etc.) et le diabète.

Pour autant, le Covid-19 est bien la cause sous-jacente des 161.392 décès recensés au 22 août par les CDC, affirme Bob Anderson, qui souligne que "l'on meurt rarement du Covid-19 sans qu'il n'ait causé des complications".

Selon lui, il est important de recenser ces maladies préexistantes, car cela permet "aux gens de savoir s'ils sont des personnes à risque".

Plus de 580.000 personnes sont mortes du Covid aux Etats-Unis. Les autorités américaines ont levé jeudi 13 mai la recommandation du port du masque pour les personnes entièrement vaccinées (environ 35% de la population).

Covid-19