Non, cette photo ne montre pas que "même avec le coronavirus, personne ne veut manger vegan"

Une photo partagée plus de 10.000 fois sur Facebook depuis le 13 mars est présentée comme montrant des produits vegan boudés par les clients d'un supermarché, alors que certaines denrées, en France et à l'étranger, ont été prises d'assaut ces derniers jours du fait des mesures de confinement. Mais cette image circule en réalité sur internet depuis 2017.

"Même avec le coronavirus, personne ne veut manger vegan", ironisent les auteurs de plusieurs publications.

Capture d'écran Facebook prise le 20/03/2020

"Peut-être que les vegans sont moins parano que les autres", avance une internaute dans les commentaires. "Ce sont les plus faibles qui périssent les premiers, pas besoin de réserve", répond une autre.

Problème : cette photo circule sur internet depuis au moins deux ans et demi.

"On dirait qu'il n'y a pas beaucoup de végétariens par ici", ironisait le 31 août 2017 une internaute américaine, géolocalisant sa publication Facebook au Texas. L'Etat américain était alors touché par l'ouragan Harvey.

Capture d'écran Facebook prise le 20/03/2020

De nombreuses photos prises ces derniers jours ont montré des rayons de supermarchés français ou étrangers dévalisés en raison des mesures de confinement adoptées pour endiguer la propagation du coronavirus.

Un rayon de supermarché à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) le 13 mars 2020 (Martin Bureau / AFP)

En France, les ministres de l'Économie et de l'Agriculture ont toutefois assuré dimanche et lundi qu'il n'y aurait "pas de pénurie", tout en appelant les Français à ne pas multiplier les achats de précaution.

"N'allez pas acheter cinq kilos de pâtes, dix litres d'huile, vingt litres de lessive", a déclaré le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume.