Coronavirus : Non, la patinoire de Mulhouse n'a pas été transformée en morgue

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

De nombreuses publications sur les réseaux sociaux affirment que la patinoire de Mulhouse, ville dont la région est l'un des foyers majeurs du nouveau coronavirus en France, a été transformée en morgue pour accueillir les corps des personnes décédées. C'est faux, ont expliqué à l'AFP la mairie et le club de hockey des Scorpions de Mulhouse, qui  s'entraîne habituellement à la patinoire.

"Pour ce qui ne le savent pas la patinoire de Mulhouse sert de morgue depuis plusieurs jours", assure un utilisateur de Facebook dans une publication du 19 mars, partagée plus de 300 fois en 24h.

(capture d'écran réalisée sur Facebook le 20 mars 2020)

On retrouve des affirmations identiques dans d'autres publications sur Facebook (1,2), mais aussi sur Twitter : 

(Captures d'écran réalisée sur Twitter le 20 mars 2020)

Selon cette rumeur, apparue il y a quelque jours, l'"Illberg", nom de la patinoire de Mulhouse (Haut-Rhin), aurait été transformée en morgue, dans une ville qui constitue un des principaux foyers épidémiques en France.

"Je dois dire que quand cette rumeur est partie sur les réseaux sociaux, j'ai été outrée (...) nous avons mis des salles à disposition de l'hôpital et pour le moment, nous n'avons pas de tension à ce niveau-là, nous sommes en capacité d'accueillir les corps", a expliqué à l'AFP la maire (LR) de Mulhouse Michele Lutz.

"Les gens ont fait l'amalgame avec un plan catastrophe, et c'est vrai qu'en cas de situation avec un grand nombre de victimes, 100, 200, 300 personnes, il existe des bâtiments qui peuvent être réquisitionnés, et je crois savoir que la patinoire fait partie de ces bâtiments. Cependant, on n'en est pas là", a-t-elle déclaré.

Cette fausse information a également été démentie par le manager général du club de hockey des Scorpions de Mulhouse, qui évolue en Ligue Magnus et s'entraîne habituellement à la patinoire.

"Je suis confiné comme tout le monde, mais j'ai vu cette rumeur sur les réseaux sociaux. Le concierge de la patinoire avec qui je suis en contact a bien sûr démenti", a-t-il dit à l'AFP.

Le président du club, Mark Swenson (@MDSwenson), a d'ailleurs répondu sur Twitter à une question sur le sujet, avec une photo de la glace de l'Illberg et en simple commentaire : "RAS".

Au soir du 19 mars, 1.169 personnes sont hospitalisées à cause du nouveau coronavirus dans le Grand Est, dont 300 en réanimation.  On dénombre 93 décès dans la région depuis le début de l'épidémie, selon un communiqué de l'agence régionale de santé (ARS).

"La situation s’aggrave, il est donc plus qu’essentiel de limiter ses déplacements et de respecter strictement les mesures barrières", a rappelé l'ARS dans son communiqué.

Un hôpital de campagne est en construction à Mulhouse pour désengorger l'hôpital, saturé par un afflux croissant de malades.

Il s'agit d'une des régions françaises les plus touchées par l'épidémie de nouveau coronavirus qui a fait plus de 10.000 morts dans le monde au 20 mars à 12h, selon un décompte de l'AFP.

 
Marc-Antoine Baudoux
François D'Astier
CORONAVIRUS