Protestors party in front of Parliament Hill during a rally against COVID-19 vaccine mandates on January 29, 2022 in Ottawa, Canada. ( GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Alex Kent)

Non, la GRC n'a pas dénombré 2,3 millions de manifestants contre les mesures sanitaires à Ottawa

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Des publications sur les réseaux sociaux affirment que la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale) a dénombré 2,3 millions de participants à une manifestation contre les mesures sanitaires liées au Covid-19 à Ottawa. Attention : des milliers de participants ont bien envahi les rues de la capitale canadienne dans le cadre d'un convoi initié par des routiers dénonçant l'obligation d'être vacciné contre le Covid-19 pour franchir la frontière canado-américaine, mais la GRC n'a publié aucun décompte officiel, et la police locale a fait état d'entre 8.000 et 15.000 manifestants suite à l'arrivée du convoi.

"Décompte de la GRC... 2.3 millions de personnes à Ottawa!!!", s'exclame une publication datée du 30 janvier et partagée plus de 1.100 fois sur Facebook.

La publication, également partagée ici et ici, montre une photographie aérienne d'une foule rassemblée devant le Parlement canadien situé dans la capitale fédérale, Ottawa.

Le 23 janvier 2022, des camionneurs canadiens, réunis en convois, ont entamé un long périple vers cette ville d'un million d'habitants afin de dénoncer l'obligation d'être vacciné contre le Covid-19 pour franchir la frontière canado-américaine.

Le Canada et les États-Unis imposent ainsi le passeport vaccinal contre le Covid-19 pour traverser cette frontière, la plus longue du monde avec près de 9.000 km. Cette mesure est entrée en vigueur le 15 janvier au Canada et le 22 janvier aux États-Unis.

Les autorités américaines menacent les éventuels contrevenants d'interdiction permanente du territoire, alors que le Canada impose aux routiers non vaccinés revenant des États-Unis une quarantaine de 14 jours.

Pour protester contre ces mesures, des médias locaux ont rapporté que plusieurs centaines de camionneurs canadiens sont partis le 23 janvier de Vancouver, sur la côte Pacifique, au sein d'un convoi, baptisé "Convoi de la Liberté", vers la capitale fédérale à quelque 4.400 km plus à l'est.

Au cours du week-end des 29 et 30 janvier, des milliers de personnes ont manifesté devant le Parlement canadien, et près d'une semaine après l'arrivée du convoi, certains indiquaient vouloir rester sur place indéfiniment.

Mais attention: aucun décompte officiel n'a été annoncé par la police fédérale.

"Nous pouvons confirmer que la GRC n'a fourni aucune estimation du nombre de véhicules ou de manifestants en rapport avec les démonstrations à Ottawa", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la GRC, tout en suggérant que la police d'Ottawa, l'autorité locale compétente, serait la plus à même d'émettre une telle information.

Contacté par l'AFP, le Service de police d'Ottawa avait d'abord indiqué le 1er février que son chef avait estimé auprès de médias locaux que 8.000 manifestants étaient présents à Ottawa le samedi 29 janvier.

Mercredi 2 février, ces estimations ont été révisées à la hausse lors d'un briefing de la police.

"Bien qu'il soit impossible de l'affirmer avec précision, nous estimons qu'il y avait entre 8 et 15.000 personnes et des milliers de camions au plus haut de la manifestation samedi après-midi", a estimé Trish Ferguson, cheffe adjointe par intérim du Service de police d'Ottawa.

Elle a précisé que la plupart des manifestants étaient partis, mais qu'il restait des "centaines de camions dans la ville" et qu'un groupe de manifestants "très déterminé" était toujours sur place.

Contactée par l'AFP, la Ville d'Ottawa a seulement dit que "le chiffre de 2,3 millions... n'est ni confirmé ni vérifié ".

"Comme la situation sur le terrain fluctue beaucoup et les mesures d’urgence sont toujours nécessaires, les données à jour ne sont pas encore disponibles. Par conséquent, les données plus précises ne seront connues qu’une fois la situation d’urgence terminée", a déclaré une porte-parole.

D'autres sources municipales faisaient état d'environ 3.000 manifestants dimanche 30 janvier.

L'AFP Factuel a également vérifié des informations fausses ou trompeuses prétendant que le convoi a établi un record du monde au Guinness, ou qu'une photo d'une foule datant de 1991 avait été prise à Ottawa en 2022.

3 février 2022 3 février 2022: ajout des nouvelles estimations de la police et des commentaires de la Ville d'Ottawa
COVID-19