Joe Biden saluant dans le vide un "homme invisible" ? Cette vidéo est trompeuse

Copyright AFP 2017-2023. Droits de reproduction réservés.

Joe Biden saluait bien une partie du public, et non pas un "homme invisible". Sur fond d'accusations de sénilité contre l'actuel président des Etats-Unis, plusieurs publications partagées plusieurs milliers de fois prétendent que le chef de l'Etat aurait salué son public du mauvais côté et se serait perdu sur scène après un discours en Pennsylvanie. Mais la vidéo en plan resserré sur laquelle s'appuient ces publications ne montre pas le petit groupe de personnes placé derrière la scène et salué par Joe Biden, pourtant bien visible sur les photos prises avec un angle plus large. L'hésitation du président en fin de vidéo semble par ailleurs due aux deux sorties présentes sur la plateforme.

Quelques semaines avant les élections de mi-mandat du 8 novembre, après un déplacement en Pennsylvanie le 20 octobre en soutien au candidat démocrate au Sénat John Fetterman, Joe Biden a une nouvelle fois été moqué pour avoir prétendument salué son public dans le vide avant de se perdre sur scène lors d'un discours à Pittsburgh.

"Après avoir terminé son allocution, Biden a échangé quelques mots avec l’homme invisible qui le suit partout depuis son élection", raille notamment un tweet partagé plus de 2000 fois, tandis qu'un autre partagé 700 fois moque le président pour avoir "salu[é] la grue de construction" et être "totalement perdu" sur scène. "Ne me dites pas que cet homme dirige les Etats-Unis, impossible !".

Capture d'écran d'un tweet partagé plus de 2000 fois, et déclarant que Biden saluait un "homme invisible" (capture du 26/10/2022)

Aux Etats-Unis, l'animateur de Fox News, Sean Hannity, s'est aussi exprimé sur le sujet dans un tweet moqueur à l'égard du président démocrate le 21 octobre : "Joe Biden s'égare à nouveau et fait un virage à 180 degrés en essayant de quitter la scène ".

Toutes ces publications, partagées aussi en espagnol ou en arabe, s'appuient sur une vidéo en plan resserré du président des Etats-Unis à la fin de ce discours de Pittsburgh, dans lequel il semble saluer dans le vide pour certainsn ou la grue en arrière-plan pour d'autres. Le président semble ensuite perdu pour quitter la plate-forme.

Un groupe d'ouvriers situé au pied de la grue

Si cette vidéo zoomant sur Joe Biden est bien réelle et n'a pas été modifiée, plusieurs autres images prises au cours de l'événement indiquent toutefois que Joe Biden saluait bien un groupe de personnes et ne s'est pas "égaré" sur scène.

Pour ce discours qui mettait en avant son plan de financement des infrastructures aux Etats-Unis, près d'un an après la chute du pont de Fern Hallow dans la ville de Pittsburgh, plusieurs ouvriers étaient en effet présents derrière la scène, à côté de la grue jaune en arrière-plan.

C'est notamment ce que montre la photo postée par le gouverneur de l'Etat de Pennsylvanie Tom Wolf postée sur son compte Twitter le jour-même.

Capture d'écran du tweet du gouverneur de Pennsylvanie Tom Wolf, lors de la visite de Joe Biden sur le site du pont de Fern Hollow, tombé en janvier 2022. Dans le carré vert, plusieurs ouvriers sont présents à droite de la grue.

Un constat partagé par le photographe de l'AFP Mandel Ngan, présent à l'événement de campagne ce jour-là. Ce dernier a expliqué à AFP Factuel : "Je n'ai rien vu qui ressemblait à ça [Biden faisant signe à la grue]. Il y avait un groupe d'ouvriers, il est donc possible qu'il les ait salués. La dépanneuse était derrière lui, plus à sa droite".

Dans les images prises par le journaliste, le groupe de travailleurs peut être aussi vu à la droite de l'engin de chantier.

Une photo de Mandel Ngan du discours du président des Etats-Unis Joe Biden dans la ville de Pittsburgh en Pennsylvanie le 20 octobre 2022, près du pont de Fern Hallow, qui s'était écroulé le 28 janvier 2022. ( AFP / MANDEL NGAN)

Deux escaliers pour quitter la scène

Ce plan est aussi visible au début de la vidéo de plusieurs médias anglo-saxons, comme sur la chaîne Youtube du média NowThis News ou de The Independent. Joe Biden y est filmé en train de saluer ces ouvriers avant de monter sur scène. A la fin de son discours, le président retournera par ailleurs voir ce groupe situé derrière la scène (vers la 22e minute de la vidéo).

Mais comment expliquer sa sortie difficile de la scène, qui donne à voir dans les vidéos partagées en ligne un président semblant être désorienté ?

Sur les images prises par l'AFP, il est possible de distinguer deux escaliers de part et d'autre de la scène. Une installation qui a pu provoquer l'hésitation du président. Dans les vidéos disponibles, on observe Joe Biden rentrer par la droite au début de son discours, puis sortir par la gauche après avoir hésité à ressortir par la droite.

Un président accusé de sénilité

Ce n'est pas la première fois que le président démocrate, âgé de 79 ans, est décrié à tort au sujet de sa supposée sénilité. En octobre, l'AFP avait déjà vérifié une vidéo dans laquelle Joe Biden semblait guidé par une personne aveugle lors d'une visite à Kansas City en décembre 2021.

D'autres vidéos censées montrer le président devenu sénile ont par ailleurs aussi été vérifiées par d'autres médias ces derniers mois, comme ici.

Du côté républicain, de nombreuses personnalités - et en premier lieu l'ancien président Donald Trump, qui n'a pas reconnu sa défaite en 2020 et se rapproche d'une candidature aux primaires pour 2024 - dépeignent aussi un Joe Biden quasiment sénile, incompétent et manipulé par l'aile gauche des démocrates.

Ronny Jackson, un ancien médecin de la Maison Blanche sous Trump, qui avait laissé entendre que le milliardaire pourrait vivre jusqu'à 200 ans, a dit sur Fox News que l'actuel président souffrait de "troubles cognitifs".

Dernière accusation en date, l'élue républicaine au Congrès Claudia Tenney a déclaré à Fox News le 25 octobre que Joe Biden était "complètement incapable" de continuer à remplir son rôle de président et avait appelé à lui faire faire un examen cognitif.

En novembre 2021, un examen médical complet avait conclu que Joe Biden était "robuste" et "apte" à exercer ses fonctions.

Fin septembre, une intervention du président démocrate avait toutefois suscité de nombreuses questions, alors que ce dernier s'était adressé dans un discours à la parlementaire républicaine Jackie Walorski, pourtant décédée début août 2022. "Où est Jackie?" avait-t-il demandé.

Une demande qui avait suscité beaucoup de demandes de la presse pour savoir si Joe Biden avait oublié que la parlementaire était morte, alors que la Maison Blanche avait publié après la mort de l'élue un communiqué dans lequel le président américain se disait "choqué et attristé".

A l'époque, la porte-parole Karine Jean-Pierre avait refusé de reconnaître que Joe Biden avait commis une erreur, estimant ne pas trouvé cette question "troublante". Joe Biden était toutefois allé s'excuser auprès de la famille quelques jours plus tard.

Traduction et adaptation :
US politics