"50%" des exportations des pays de la zone Franc CFA spoliées par la France? Un argumentaire trompeur de la part de Giorgia Meloni

Publié le 24/11/2022 à 18:45

Les richesses des pays africains spoliées par la France via le système monétaire du Franc CFA ? C'est ce qu'a déclaré la Première ministre italienne Giorgia Meloni, dans un entretien de 2019. Selon elle, la France "exploite les ressources" des 14 pays utilisant cette monnaie et demande que "50%" de leurs exportations "finissent dans les coffres du Trésor français". C'est faux : le chiffre de 50% fait en réalité référence au mécanisme de stabilité du taux de change du Franc CFA. Jusqu'en 2019, ces pays étaient obligés de verser 50% de leurs réserves de devises auprès du Trésor public français, comme l'ont expliqué trois spécialistes à l'AFP. Cette obligation, très critiquée ces dernières années, a été par ailleurs officiellement supprimée pour les huit pays d'Afrique de l'Ouest en 2020 à la suite de réformes sur le Franc CFA. Cet extrait, qui a ressurgi mi-novembre sur plusieurs plateformes comme TikTok et Twitter après de nouvelles tensions franco-italiennes sur la crise migratoire, cumule désormais plusieurs millions de vues.