Non, Klaus Schwab n'a pas félicité les dirigeants de l'UE pour avoir mis des puces dans l'ensemble de la population

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Le 20 janvier 2022 lors d'une réunion du Forum économique mondial (WEF), la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, a évoqué une proposition de loi sur les puces électroniques, "EU Chips Act". Mais depuis le 15 octobre, des internautes ont partagé un extrait de ce discours, visionné plus de 60.000 fois, déclarant que Klaus Schwab, président du WEF, aurait félicité Ursula Von der Leyen et les dirigeants de l'UE pour "leurs progrès vers la micropuce de l'ensemble de la population européenne". C'est faux. Klaus Schwab évoquait l'intérêt de la loi "EU Chips Act" pour promouvoir la technologie numérique et non pour implanter des puces dans la population, comme le confirme à l'AFP un porte-parole du WEF ainsi que le discours en entier.

"Klaus Schwab, FÉLICITE les dirigeants de l'UE pour leurs progrès vers la micropuce de l'ensemble de la population européenne…", affirment des internautes dans des publications partagées plus de 3.000 fois sur les réseaux sociaux (1, 2, 3), avec, à l'appui, un extrait vidéo visionné plus de 60.000 fois entre Klaus Schwab, président du Forum économique mondial (WEF) et Ursula Von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

Capture d'écran d'une publication Twitter réalisée le 27/10/2022

Grâce à la recherche d'image inversée, on retrouve le lien vers la vidéo originale et intégrale, qui dure 32 minutes, dans un article du Forum économique mondial (WEF) relatant le discours par visioconférence d'Ursula Von der Leyen lors du Forum de Davos, le 20 janvier 2022.

Le WEF est une organisation internationale non-gouvernementale qui accueille des rencontres entre responsables politiques, dirigeants d'entreprises et acteurs de l'économie mondiale tous les ans à Davos, en Suisse. L'édition 2022 s'est tenue du 17 au 21 janvier.

On retrouve l'extrait massivement partagé sur les réseaux sociaux à partir de 22min30. On y entend Klaus Schwab féliciter Ursula Von der Leyen pour son annonce d'une future loi européenne sur les puces électroniques, "EU Chips Act", "car il s'agit d'une étape importante pour la création d'un point névralgique de la numérisation, et le localiser, dans une certaine mesure, en Europe".

En anglais : "I just want to highlight what you said about the European Chip Act because it is an important step to create the physical brain for digitalisation and have it located to a certain extent in Europe."

Capture d'écran d'une vidéo d'un discours d'Ursula Von der Leyen réalisée le 27/10/2022 ( Chloé RABS)

En effet, dans son discours, Ursula Von der Leyen avait longuement évoqué l'importance des micropuces ou des semi-conducteurs dans la technologie moderne.

A 9min35 : "Aujourd'hui, nous avons des micropuces non seulement dans nos ordinateurs et nos téléphones, mais aussi dans nos voitures, notre chauffage domestique, nos hôpitaux, nos respirateurs. Il n'y a pas de numérisation sans puce, et le besoin de puces en Europe va doubler au cours de la prochaine décennie. C'est pourquoi nous devons accroître la présence de l'Europe dans le développement de la production et dans l'utilisation de cette technologie clé", a-t-elle déclaré.

"La plupart de nos approvisionnements proviennent d'une poignée de producteurs hors d'Europe et c'est une dépendance et une incertitude que nous ne pouvons pas nous permettre d'accepter. Par conséquent, d'ici 2030, 20 % de la production de micropuces doit se faire en Europe. Gardez à l'esprit que la production mondiale va doubler, cela signifie quadrupler la production européenne actuelle, nous n'avons pas de temps à perdre", ajoute Ursula Von der Leyen avant d'annoncer qu'elle proposera début février 2022 une loi européenne sur les micropuces.

La présidente de la Commission européenne précise également que cette loi permettrait à l'Europe de progresser dans cinq domaines : le renforcement des capacités de recherche, l'augmentation de la fabrication des puces, l'adaptation des règles applicables aux installations de production, la sécurisation de l'approvisionnement en micropuces et le soutien aux petites entreprises.

Ainsi, il n'a jamais été question pour Ursula Von der Leyen ou Klaus Schwab d'implanter des micropuces à l'ensemble de la population européenne, contrairement à ce qu'affirment les publications mensongères sur les réseaux sociaux.

Interrogé par l'AFP, Alem Tedeneke, porte-parole du WEF, a déclaré le 20 octobre 2022 que "nous n'allons pas mettre de micropuces aux gens" et que "Klaus Schwab n'a jamais fait une telle déclaration".

De plus, une recherche Google des mots de la phrase attribuée au président du WEF n'a donné aucun résultat.

Quelques semaines après son intervention au forum de Davos, Ursula Von der Leyen a officiellement présenté le 8 février 2022 la loi européenne sur les puces, "EU Chips Act".

Le plan implique de débloquer 43 milliards d'euros en faveur de l'industrie des semi-conducteurs pour réduire sa dépendance envers l'Asie dans ce secteur stratégique qui subit des pénuries.

"Nous nous sommes fixé l'objectif d'avoir 20% du marché mondial en 2030", soit deux fois plus qu'aujourd'hui, a déclaré la présidente de l'exécutif européen.

Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum économique mondial (WEF), est au cœur de nombreuses fausses informations, qui l'accusent par exemple d'avoir prédit la pandémie de Covid-19. Depuis le début de la pandémie, de nombreuses personnalités sont la cible de nombreuses théories complotistes et l'AFP a déjà vérifié de nombreuses rumeurs concernant les Rothschild, Bill Gates ou encore Barack Obama.

Traduction et adaptation :