Emmanuel et Brigitte Macron au 33e diner annuel du Crif à Paris en mars 2018 (AFP / Ludovic Marin)

Cette photo d'Emmanuel Macron date de 2018, avant les restrictions liées au Covid-19

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Une photo partagée des centaines de fois depuis le 28 février prétend montrer Emmanuel Macron qui "fait la fête" à Roubaix, pendant que Nice et Dunkerque entraient dans un nouveau confinement le week-end. Mais cette photo a été prise en 2018 à Paris à l'occasion d'un dîner du Conseil représentatif des institutions juives (Crif).

"Une belle table sans masque pendant le confinement de la population (...) Ce qui prouve que le confinement n'est pas nécessaire", peut-on lire dans une publication du 28 février, partagée plus de 600 fois en moins de 24 heures.

(Capture d'écran réalisée sur Facebook le 1 mars 2021)

La photo qui accompagne cette affirmation montre Emmanuel Macron attablé lors d'un dîner en public avec son épouse Brigitte Macron.

"Pendant que les Dunkerquois et les Alpes-Maritimes sont confinés, Mr fait la fête (...) ce soir à Roubaix", est-il écrit dans la légende du cliché.

On retrouve des publications identiques partagées des dizaines de fois depuis le dernier week-end de février (1,2). Ce cliché n'a toutefois pas été pris cette année, mais date d'avant la pandémie.

Une recherche d'image inversée sur Google permet de retrouver la photo sur de nombreux sites d'actualités (Le Point, RTL, Capital...) dans des articles remontant à mars 2018.

(Capture d'écran réalisée sur le site de RTL le 1 mars 2021)

Elle est créditée au reporter photographe de l'AFP chargé de la couverture de l'Elysée, Ludovic Marin.

En renseignant ces informations dans AFPForum, la banque d'images de l'agence, on retrouve la photo originale qui a bien été prise le 7 mars  2018, à l'occasion du 33e dîner du Conseil représentatif des institutions juives (Crif) à Paris.

(Capture d'écran réalisée sur AFP Forum le 1 mars 2021)

Il est possible de retrouver une dépêche sur le discours tenu par Emmanuel Macron lors de ce rendez-vous annuel, couru de nombreuses personnalités publiques et plusieurs présidents de la Ve République (Nicolas Sarkozy, François Hollande...) lors de leur mandat.

Nouvelles restrictions à Nice et Dunkerque

Couvre-feu à 18 heures la semaine et confinement le week-end : pour freiner l'épidémie de Covid, Nice et Dunkerque ont bien inauguré à partir du 27 février une nouvelle variante de restrictions, avec sorties réduites au strict minimum les samedi et dimanche.

A Nice, l'emblématique promenade des Anglais et l'avenue commerçante Jean-Médecin, quasi déserts, donnaient des allures de cité fantôme à la cinquième ville de France.

Sur tout le littoral des Alpes-Maritimes et, à l'autre bout du pays, dans toute la communauté urbaine de Dunkerque, les déplacements non justifiés par un motif dérogatoire sont interdits.

Ce nouveau tour de vis local a été décidé après un fort rebond de l'épidémie dans ces zones, qui a mis les hôpitaux sous haute tension. A l'approche du week-end, le 25 février, à l'hôpital de Dunkerque, "l'ensemble des lits de réanimation était occupé", "avec 70% de patients Covid" et "plus de soixante transferts de patients en réanimation" déjà organisés les jours précédents vers d'autres hôpitaux de la région, selon la préfecture du Nord et l'Agence régionale de santé (ARS).

Les confinements sont en vigueur pour au moins deux week-ends à Nice et Dunkerque. Ces mesures pourraient s'étendre à d'autres départements dans les jours à venir, en fonction de l'évolution de l'épidémie, a précisé le Premier ministre Jean Castex le 25 février.

(AFP Graphics)

Contrairement à ce qu'affirme la publication virale, le couple présidentiel n'était pas à Roubaix ce week-end, mais au Touquet, selon la presse locale (1,2).

(Capture d'écran d'un article de La Voix Du Nord du 28 février 2021, flouté partiellement)

Selon La Voix Du Nord, Emmanuel Macron et Brigitte Macron devaient séjourner dans leur villa avant de revenir à Paris dimanche soir.  Ni la presse locale, ni la presse nationale, ni la presse people n'a diffusé de photos d'une sortie publique à cette occasion.

L'agenda officiel de l'Elysée fait état lundi 1er mars "d'un déplacement au centre de vaccination de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de Seine-Saint-Denis à Bobigny".

COVID-19