Le prix Nobel Tasuku Honjo dément avoir déclaré que le nouveau coronavirus n'était "pas naturel"

Des publications, partagées plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux depuis au moins le 22 avril, diffusent un message attribué au scientifique japonais Tasuku Honjo, prix Nobel de Médecine ou Physiologie en 2018. Il affirmerait que le nouveau coronavirus n'est "pas naturel", que "la Chine l'a fabriqué", et qu'il a travaillé dans un laboratoire de Wuhan pendant 4 ans. Mais le professeur Honjo a démenti avoir tenu ces propos, et sa biographie disponible sur le site de son université montre qu'il n'a pas travaillé dans un laboratoire chinois. 

Capture d'écran Facebook, prise le 28 avril 2020

"Le professeur japonais de physiologie ou médecine, le professeur Tasuku Honjo, a fait sensation aujourd'hui devant les médias en disant que le virus corona n'est pas naturel", affirment ces publications, diffusées également en anglais ou encore en turc

"Sur la base de toutes mes connaissances et recherches jusqu'à ce jour, je peux dire cela avec 100% de confiance que Corona (sic) n'est pas naturel. Elle n'est pas venue de chauves-souris. La Chine l'a fabriqué", aurait ainsi déclaré Tasuku Honjo

Mais dans une déclaration sur le site de l'université de Kyoto, où il assure la fonction de directeur général adjoint de l'Institut des études avancées, le scientifique a dénoncé de "fausses accusations" et de la "désinformation".

"A ce stade, et alors que toute notre énergie doit se concacrer à freiner la propagation d'un malheur, et à réfléchir à un nouveau départ, la diffusion d'affirmations infondées sur les origines de cette maladie est une dangereuse diversion", poursuit-il.

Par ailleurs, la théorie selon laquelle ce virus est issu de manipulations génétiques circule depuis longtemps. Elle a été démentie par plusieurs analyses du génome du virus communiqué par les Chinois, d'autant que les chercheurs dans le monde entier ont pu depuis isoler et analyser eux-même ce virus à partir de prélèvements provenant de patients sur leur propre territoire.

La biographie du Dr. Honjo sur le site de l'université indique qu'il n'a travaillé qu'au Japon et aux Etats-Unis. 

David Hajime Kornhauser, directeur de la communication de l'université de Kyoto, contacté le 28 avril, a confirmé à l'AFP par email que "la carrière du Dr. Honjo est relatée dans son intégralité sur le site du laboratoire. Vous noterez qu'il n'a jamais travaillé en Chine".

M. Kornhauser a également expliqué à l'AFP que l'université avait signalé un compte Twitter se faisant passer pour le Dr Honjo, "à l'origine de nombreuses fausses informations", et que celui-ci n'était pas présent sur ce réseau social. 

L'AFP a également fait plusieurs recherches par mots-clés en anglais et en japonais pour retrouver des entretiens accordés par le Dr. Honjo à propos de la pandémie du nouveau coronavirus. 

S'il a bien déclaré, selon le journal japonais Nikkei Asian Review, que le virus trouvait son origine "en Chine", nous n'avons retrouvé aucun élément montrant qu'il a déclaré à un média que le virus avait été "fabriqué en Chine". 

Edit 29/4 à 9h12 : corrige lien hypertexte défectueux au 3e paragraphe
(démenti sur le site de l'université de Kyoto)