( AFP / EMMANUEL DUNAND)

Retour d'une infox affirmant que Jean-Luc Mélenchon gagne un salaire mensuel de 36.000 €

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

A la veille du second tour de la présidentielle, une publication a recommencé à abondamment circuler sur Facebook affirmant que Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France Insoumise, gagnait plus de 36.000 € par mois au titre de ses mandats d'eurodéputé et de sénateur. Déjà inexacte lorsqu'elle est apparue il y a plusieurs années, cette affirmation est toujours fausse en 2022 : Jean-Luc Mélenchon n'a plus tous ces mandats, il est député des Bouches-du-Rhône. Il perçoit à ce titre une indemnité nette mensuelle de 5.679,71 €, selon l'Assemblée nationale.

Jean-Luc Mélenchon posséderait un "patrimoine de 2.465.000 euros" et percevrait chaque mois comme "député européen" et "sénateur de l'Essonne" plus de 36.000 € par mois, si l'on en croit cette publication partagée plus de 2.000 fois depuis sa diffusion le 23 avril dernier, à la veille du deuxième tour du scrutin présidentiel, qui a vu Emmanuel Macron l'emporter face à Marine Le Pen.

Capture d'écran réalisée sur Facebook le 6 mai 2022

Jean-Luc Mélenchon, 70 ans, a occupé une multitude de fonctions au cours de son long parcours politique, débuté dans les années 1970. Mais il n'est plus sénateur depuis 2010 , ni eurodéputé depuis 2017. Il ne reçoit donc plus d'indemnités pour ces fonctions qu'il n'occupe plus.

De plus , cette infox se trompe sur les rémunérations de ses anciens mandats. "Depuis juillet 2021, la rémunération mensuelle des députés, prévue par le statut unique, s’élève à €9.166,30 avant impôts", écrit le Parlement européen sur son site, soit plus de deux fois moins que le montant avancé par la publication. Pour ce qui est d'un poste de sénateur, le montant brut mensuel de l'indemnité versée s'élevait à 7.239€ mensuels avant impôt en janvier 2020, selon le site du Sénat, et non 17.000 €.

S'il n'occupe plus les postes évoqués dans la publication que nous examinons, Jean-Luc Mélenchon est actuellement député des Bouches-du-Rhône. Selon les données figurant sur le site internet de l'Assemblée nationale, les députés perçoivent une indemnité mensuelle de base de 5.623,23 euros brut, à laquelle s'ajoutent une indemnité de résidence de 168,70 euros brut et une indemnité de fonction de 1.447,98 euros brut. Soit un total brut mensuel de 7.239,91 euros.

"Une fois déduites les cotisations sociales, le montant net mensuel est de 5.679,71 euros", peut-on lire sur le site du Palais-Bourbon. L'indemnité de député est-elle l'unique source de revenus de M. Mélenchon ? Sollicité début mars sur ce point par l'AFP, son entourage n'a pas donné suite. C'est en tout cas la seule fonction qu'il a indiquée sur sa "déclaration d'intérêts et d'activités" transmise à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) en mars 2022 en tant que candidat à l'élection présidentielle et consultable ici.

Patrimoine surévalué

La publication évoque aussi le patrimoine de Jean-Luc Mélenchon en affirmant qu'il serait de près de 2,5 millions d'€, sur la foi d'un supposé article de l'hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné dont nous n'avions en 2019 retrouvé aucune trace, tout comme nos confrères du Monde.

Depuis l'élection présidentielle de 2017, les déclarations de patrimoine de tous les candidats à l'élection présidentielle sont rendues publiques avant le premier tour sur le site de la (HATVP). Celle de Jean-Luc Mélenchon est disponible ici.

Selon cette déclaration, son patrimoine réel est d'un peu moins d'1,3 millions d'€. Le chef de file LFI y certifie être propriétaire d'un appartement parisien estimé à 1,2 millionsd'€ et d'une maison dans le Loiret d'une valeur de 170.000 euros. Au 3 mars 2022, il lui restait toutefois environ 100.000 € à rembourser sur un prêt de 250.000 € contracté pour l'achat de son appartement parisien en 2014. Il possède également 100.000 € répartis sur différents comptes bancaires.

Le chef de file de LFI a échoué au premier tour de la présidentielle avec 22% des voix, mais s'est ensuite rapidement tourné vers les législatives, appelant les français à "l'élire Premier ministre". En finalisant dans la nuit du 5 au 6 mai la création d'une alliance avec EELV, le PCF et le PS, il apparaît désormais comme la première force politique de gauche.

Il avait déjà été la cible d'infox sur ses revenus en 2016 et évoqué lui-même la question de son patrimoine en 2017 sur son blog. Les montants évoqués dans la publication que nous vérifions aujourd'hui sont exactement les mêmes que ceux de ce post viral de 2019 qui avait déjà fait l'objet d'un article d'AFP Factuel.

6 mai 2022 Ajoute formulaire de contact Objectif Désinfox
Présidentielle 2022