Cette vidéo ne montre pas du personnel soignant tunisien, mais une équipe italienne célébrant la fermeture de son service Covid-19

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Des publications en arabe, largement partagées sur les réseaux sociaux en Tunisie, prétendent montrer du personnel médical célébrant la fin de l'épidémie de Covid-19 dans le pays. C'est trompeur. Si la Tunisie est venue à bout de l'épidémie par des mesures strictes et précoces, l'extrait relayé sur les réseaux sociaux montre en réalité un hôpital en Italie. 

Capture d'écran d'une publication Facebook réalisée le 15 juin 2020.

La vidéo diffusée sur de nombreuses pages Facebook en Tunisie montre près d'une quarantaine de personnes dans ce qui semble être un centre hospitalier. Toutes vêtues de tenues médicales, elles avancent dans un couloir en retirant les unes après les autres leurs calots médicaux. Derrière elles, les portes qui se referment affichent un message en couleurs qu'elles se mettent toutes à regarder avant d'applaudir. 

L'extrait a été visionné plusieurs dizaines de milliers de fois depuis le 9 juin, avec pour commentaire : "La Tunisie a vaincu le coronavirus. Tu n'es pas Tunisien si tu ne partages pas". 

Toutefois, en effectuant une recherche d'images inversée, nous avons retrouvé une vidéo identique publiée par le journal italien Il Riformista. Il indique dans son article paru le 8 juin que la vidéo montre le personnel médical de l'hôpital de Matera, dans le sud de l'Italie, célébrant la fermeture de son service dédié au nouveau coronavirus. La région de la Basilicate n'enregistre plus de nouveaux cas de Covid-19 depuis plusieurs jours, précise par ailleurs le média.

En faisant une autre recherche sur les réseaux sociaux sur la base de ces informations, nous avons pu constater que le même extrait y a été diffusé en italien dès le 5 juin au moins, comme ici et . Et il s'agit selon différents internautes d'une scène montrant le personnel de l'hôpital Madonna delle Grazie à Matera, en train de fermer son service dédié au Covid-19.

Une information confirmée par ailleurs par le président de cette région italienne. "Les médecins et les infirmières de l'hôpital "Madonna delle Grazie" de Matera nous partagent cette émouvante vidéo dans laquelle ils ferment le service Covid. Je vous remercie pour votre travail exceptionnel", a écrit le président du Conseil régional de la Basilicate, Carmine Cicala, sur Facebook et Instagram le 6 juin.

Capture d'écran d'une publication Instagram réalisée le 15 juin 2020.

Le message affiché sur les portes du couloir se fermant derrière le personnel hospitalier vers la 30e seconde de la vidéo corrobore encore une fois ces informations. Sur l'affiche en couleurs, il est mentionné en italien : "Lucaniens (nldr : habitants de la région), soyez sages, ne nous faites pas rouvrir", suivi du nom de la ville : "Matera".

Capture d'écran d'une image de la vidéo réalisée le 15 juin 2020.

La Tunisie, relativement épargnée

Alors que l'Italie est un des pays qui a été le plus touché par l'épidémie, la Tunisie, à l'inverse, a été relativement épargnée par le virus. Le pays de plus de 11,5 millions d'habitants, où les soignants, voyageurs et tous les malades ont dû se plier à des périodes d'isolement obligatoires, a officiellement enregistré à ce jour 1.125 cas de contamination et 49 décès au total, sans que ses hôpitaux ne soient submergés. Parmi les 74 personnes encore infectées, une seule est hospitalisée à l'heure actuelle.

La Tunisie, qui a fermé ses frontières et mis en place un confinement strict dès la mi-mars pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus, ne compte plus que quelques nouveaux malades par semaine, en majorité des personnes isolées en quarantaine après leur retour de l'étranger. 

Afin de relancer son économie et notamment le secteur clé du tourisme, le pays, qui a repris une vie normale, prévoit de rouvrir ses frontières dès le 27 juin en mettant en place un protocole spécifique dans les établissements hôteliers. La quarantaine autrefois exigée dans des hôtels à l'arrivée ne sera plus obligatoire, mais les vacanciers devront présenter à leur arrivée un test Covid-19 négatif de moins de 72 heures, ne pas avoir de température, et se cantonner à des excursions bien précises. 

 
Salsabil Chellali
CORONAVIRUS