Non, la République démocratique du Congo n'est pas soumise à un "embargo" stricto sensu sur les armes

Publié le 18/11/2022 à 11:43

Un embargo des Nations unies interdit à la République démocratique du Congo (RDC) d’importer des armes pour défendre son territoire face aux mouvements rebelles ? C’est ce qu'affirment de nombreuses publications sur Facebook depuis début novembre. Ces allégations font suite à une récente sortie du vice-Premier ministre congolais, selon lequel une commande de matériel militaire "en cours de route" n'a finalement pas pu être livrée en raison des restrictions qui pèsent sur son pays. L’Onu a formellement démenti l'existence d'un tel embargo, parlant plutôt d'une obligation de notification partielle qui concerne des catégories très limitées d'armes, comme le confirme une récente résolution du Conseil de sécurité sur le sujet.