Une erreur humaine, rapidement corrigée, dans le décompte des voix au Michigan entraîne des accusations de fraude

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Plusieurs publications, ont dénoncé une hausse soudaine, mercredi matin, de plus de 100.000 voix en faveur de Joe Biden dans l’Etat du Michigan au moment du dépouillement pour l'élection présidentielle américaine. Cette hausse apparente était en réalité une erreur humaine rapidement corrigée mais la publication en temps réel d’un site d'analyse indépendant a alimenté les affirmations en ligne sur l’existence d’une fraude électorale.

“Une mise à jour donne à Biden 100% des nouveaux votes - +128.000” écrit un éditorialiste républicain du Texas comptant 36.000 followers dans un tweet partagé près de 18.000 fois.

Sous le texte, deux cartes électorales des Etats-Unis montrent une mise à jour d’un décompte des votes qui donnent 138.339 voix supplémentaires à l’ancien vice-président démocrate, pour aucune nouvelle voix à son adversaire le président Donald Trump.

L’image dans le tweet montre deux captures d’écrans provenant de la carte interactive des résultats électoraux du syte d’analyse des données électorales Decision Desk HQ (DDHQ).

Une capture d’écran prise sur Twitter le 4 novembre 2020

Le tweet a depuis été supprimé par l’éditorialiste, mais les mêmes cartes ont été partagées des dizaines de milliers de fois sur Twitter, Instagram, Facebook, et notamment en France (1,2,3).

Une capture d'écran réalisée sur Twitter le 5 novembre 2020

La plupart des publications ont dénoncé ces chiffres comme la preuve de l’existence d’une fraude électorale par les démocrates dans cet état du Midwest.

Cependant les cartes actualisées montrent en réalité une baisse de 138.339 voix pour Joe Biden après une correction due à une erreur humaine.

Caroline Wilson, une employée du comté de Shiawassee dans le Michigan a déclaré à l’AFP par téléphone : “J’ai ajouté un zéro accidentellement”, décomptant ainsi 153.710 voix pour Joe Biden au lieu de 15.371.

“Dès l’instant où ça a été découvert, ça a été corrigé, probablement dans les 20 minutes, je suis abasourdie par la rapidité à laquelle ça s’est répandu”, a ajouté Mme Wilson.

Elle a également déclaré que l’Etat du Michigan avait alerté son bureau de l’erreur, “parce que nous n’avons pas autant de votants”.

Ce comté du centre du Michigan compte en effet uniquement 55.612 inscrits sur les listes électorales.

Quand les 153.710 voix pour Joe Biden ont été rabaissées à 15.371 lors de la correction, 138.339 voix ont été retirées du total en faveur du démocrate, sans aucun changement au total de Donald Trump.

“L’information contenue dans le graphique est entièrement fausse”, a déclaré à l’AFP par email la porte-parole du Département d’Etat du Michigan, Tracy Wimmer, en réponse à une requête sur les cartes publiées sur Twitter.

Une capture d’écran de la carte des résultats du site Decision Desk HQ prise le 4 novembre à 18h54 GMT

Les deux captures d’écran ont été prises à des horaires différents dans la matinée du 4 novembre.

A 8h59 GMT, DDHQ a annoncé que les résultats pour le Michigan indiquaient 153.710 votes pour Joe Biden dans le comté de Shiawassee, poussant l’utilisateur de Twitter @ENGOLD à signaler une erreur.

Une capture d’écran prise sur Twitter le 4 novembre 2020

“Corrigez-ça !” enjoint l’utilisateur en réponse à DDHQ.

Le site a reconnu l’erreur plus tard dans la journée, la désignant comme une “erreur administrative” provenant des données du comté de Shiawassee, et a mis à jour les résultats sur son site web pour refléter les changements, donnant une victoire de Donald Trump dans le comté avec 23.154 voix.

Une capture d’écran de la carte des résultats du site Decision Desk HQ prise le 4 novembre

AFP Factuel a également retrouvé plusieurs publications (article en anglais) dénonçant une fraude électorale qui se sont avérées être de véirtables erreurs. Des habitants ont ainsi reçu des bulletins de vote à retourner pour des proches décédés ou d’anciens occupants du logement.

Avec un nombre sans précédent de bulletins de vote envoyés par courrier, l’élection présidentielle demeure trop disputée pour déclarer un vainqueur pour le moment. Le président Donald Trump a accusé le 4 novembre les démocrates de tenter de “voler l’élection” (article en anglais).

Au 5 novembre à 16h00 GMT, les résultats de plusieurs Etats-clés comme la Géorgie et la Pennsylvanie étaient encore attendus pour pouvoir déterminer le nom du vainqueur de l'élection présidentielle.

Traduction et adaptation :
Robin Legrand
US Elections 2020