Non, la Première dame haïtienne n'a pas été tuée lors de l'assassinat du président Jovenel Moïse

Publié le 08/07/2021 à 17:00

Après l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse à son domicile à Port-au-Prince, le 7 juillet, de nombreuses publications sur les réseaux sociaux ont fait état du décès de son épouse Martine Moïse, présente lors de l'attaque. C’est faux: le chef du gouvernement Claude Joseph a annoncé que la Première dame, blessée, était "hors de danger". Elle est soignée en Floride.