Non, Instagram et Facebook n'ont pas retiré la certification de Nicolas Maduro

Des médias et des internautes ont affirmé en plusieurs langues que Facebook et Instagram avaient "dé-certifié" les comptes de Nicolas Maduro, chef de l'Etat du Venezuela, et certifié ceux de Juan Guaidó, chef du Parlement vénézuélien qui s'est déclaré mercredi président par intérim. En réalité, M. Guaidó avait déjà été certifié en novembre tandis que M. Maduro ne l'a jamais été, selon les vérifications de l'AFP confirmées par une porte-parole d'Instagram.

Peu après la déclaration de M. Guaidó se proclamant président par intérim, des messages ont été largement partagés, notamment en espagnol, évoquant un retrait de la certification de M. Maduro.

Dans ce tweet, cette utilisatrice affirme : "Instagram a retiré sa certification à Nicolas Maduro. Si Instagram est avec nous, qui est contre ?".

Une capture d'écran d'un tweet erroné, le 24 janvier 2019

Un photojournaliste hispanophone, Andrews Abreu, a aussi partagé l'information mercredi soir, évoquant cette fois Facebook, avant de faire un tweet de correction plusieurs heures plus tard.

De nombreux utilisateurs ont cru l'information, reprise par d'importants médias hispanophones, comme la chaîne de télévision colombienne RCN. 

L'information a aussi été partagée en portugais et en anglais. Elle a par exemple été reprise par le journaliste Glenn Greenwald, à l'origine des révélations sur la NSA, qui a ironiquement, mais à tort, accusé sur Twitter l'entreprise Facebook de "patriotiquement suivre les décisions de l'administration Trump" en retirant sa certification à M. Maduro.

Jeudi en début d'après-midi, l'information existait toujours sur des sites francophones comme Sputnik ou Loop Haïti, mais aussi sur des pages Facebook comme celle de L'Obs.

Le HuffPost avait également repris la fausse information. Le site d'informations a ainsi tweeté son article erroné mercredi soir avec le commentaire "Instagram enlève à Maduro la certification de son compte (et la donne à Guaido)".

Se rendant compte de son erreur, le site a ensuite tweeté une version actualisée de son article avec ce commentaire : "Comment la certification Instagram de Juan Guaido a leurré de nombreux observateurs".

L'article est désormais titré :  "Juan Guaidó a sa certification sur Instagram (mais pas Nicolas Maduro)".

Une certification qui n'a jamais existé

En réalité, la certification n'a jamais été retirée, pour la bonne raison que Nicolas Maduro ne l'a jamais obtenue.

Grâce au site qui archive Internet, Wayback Machine, on constate que, le 6 octobre 2017, le compte Instagram du chef de l'Etat vénézuélien n'était pas certifié. Cela s'observe aussi via une recherche Google Images.

Le constat est le même sur Facebook : M. Maduro n'avait pas été certifié, comme on peut le voir sur cette capture d'écran du 22 janvier 2019

On voit aussi sur cette capture d'écran de tweets passés, datant de 2016 ou 2017, que Nicolas Maduro n'a jamais eu la certification sur Facebook.

Le constat est similaire avec cette recherche sur Google Images.

Concernant Juan Guaido, nous n'avons pu obtenir de sauvegardes de ses comptes tels qu'ils s'affichaient par le passé.

Contactée par l'AFP, une porte-parole d'Instagram a confirmé que "Nicolas Maduro n'était pas été vérifié sur Instagram ou Facebook et nous ne lui avons pas retiré la vérification de son compte. Juan Guaidó a été certifié sur Instagram en novembre 2018, et il a été certifié plus récemment sur Facebook".

EDIT : ajout tweet Greenwald, rectifie date et screenshot du compte Insta de Maduro
Guillaume Daudin
Rémi Banet