Non, ceux qui ont répondu par SMS qu'ils sortiraient malgré le confinement, ne sont pas convoqués au tribunal de Nanterre

Mis à jour le 22/03/2020 à 13:24

Des publications sur les réseaux sociaux laissent entendre que des personnes ayant répondu au SMS envoyé par les services du gouvernement lundi qu'elles allaient ignorer ses consignes de confinement, sont désormais visées par la justice. Mais le parquet de Nanterre dément avoir reçu quelque instruction que ce soit en ce sens, et le message présente de nombreuses incohérences.