Non, des lions n'ont pas été lâchés en Russie pour empêcher les gens de sortir pendant le coronavirus

Des publications virales affirment que les autorités russes ont lâché des centaines de lions et de tigres dans les rues pour faire respecter le confinement décrété en raison du nouveau coronavirus. Elles s’appuient sur une capture d'écran d'une émission télévisée montrant un lion se promenant en pleine rue. Tout cela est faux: la Russie n'a pas annoncé de confinement et l’image a en réalité été prise à Johannesburg, en Afrique du Sud, en 2016.

Une des ces nombreuses publications a été partagée près de mille fois sur Facebook.  “RUSSIE - Comme la population ne voulait pas le confinement le président Vladimir Poutine a lâché 800 Tigres et Lions dans toutes les villes pour pousser aux gens de rester à la maison”, affirme-t-elle.

Capture d'écran prise le 26 mars

Une page Facebook guinéenne a également relayé un article du média en ligne Bénin Web TV, intitulé "Russie - Coronavirus: pour faire respecter le confinement, des tigres lâchés dans le pays". "Poutine n’a pas de temps", ajoute cette publication Facebook, partagée plus de 700 fois.

Capture d'écran prise le 26 mars

Cependant, en cliquant sur le lien de l’article, il apparaît que Bénin Web TV a modifié son titre pour rajouter la mention "satire". Et dès les premières lignes, l’article cite sa source: le média satirique belge Nordpresse. 

Avec ironie mais souvent aussi au premier degré, cette image du lion prétendument déployé pour faire respecter un confinement en Russie a été partagée non seulement en français, mais également en anglais (1, 2, 3, 4), espagnol (1), portugais (1, 2), russe (1), chinois (1, 2), et indonésien (1, 2).

Mais cette affirmation est fausse.

Pas de confinement en Russie

Contrairement à la plupart des pays, la Russie n'a pas décrété de confinement général en raison de la pandémie liée au coronavirus.

Dans un discours télévisé le 25 mars, Vladimir Poutine a recommandé aux Russes de rester chez eux, décrété une semaine chômée et reporté le vote sur sa réforme constitutionnelle, mais n'a pas ordonné pour le moment le confinement de la population.

Au 25 mars, la Russie comptait 658 cas officiels de contamination au Covid-19, la malaide causée par le coronavirus.

Apparue en Chine en décembre, cette maladie a déjà tué près de 22.000 personnes, dont les deux tiers en Europe, où plus de 250.000 cas sont désormais officiellement diagnostiqués selon un comptage réalisé par l’AFP le 26 mars à 12H00 GMT.

Un lion échappé d'un tournage

Une recherche d'image inversée sur Google révèle que l'image illustrant ces publications a en réalité été prise à Johannesburg, en Afrique du Sud, il y a près de quatre ans. Elle a été diffusée par l'agence de presse britannique Caters News Agency le 15 avril 2016.

Cet article de Caters News en détaille les circonstances: "Le fauve a été repéré en train de se promener dans les rues de Johannesbourg, en Afrique du Sud, et bien que ce soit un spectacle déconcertant, les habitants ont rapidement été rassurés sur le fait que la situation était sous contrôle. Le lion, nommé Columbus, figurait en fait dans une production cinématographique locale et avait été emprunté à un parc à lions voisin, cependant la société cinématographique n’en avait pas informé les autorités".

Capture d'écran prise le 26 mars
Traduit et adapté de l'anglais par Ange Kasongo
Ange Kasongo