Cette vidéo prise en Italie ne prouve pas qu'une webcam a été truquée pour cacher une manifestation

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Dans une vidéo partagée plusieurs centaines de fois depuis le 18 octobre, un manifestant anti-pass sanitaire diffuse sur son téléphone les images en direct d'une webcam montrant la place principale de Trieste, en Italie. Sur les images de la webcam, l'endroit paraît presque vide alors que cet homme est entouré de dizaines de manifestants sur cette même place. Selon les internautes, cela prouve que la caméra a été trafiquée pour cacher la manifestation. En réalité, la perspective utilisée pour filmer la foule ne permet pas de prouver cela et plusieurs indices laissent à penser que le rassemblement n'était pas dans l'angle de la webcam.

Depuis vendredi 15 octobre, le pass sanitaire est devenu obligatoire sur tous les lieux de travail en Italie. Cette nouvelle réglementation a provoqué des manifestations dans plusieurs villes du pays notamment à Trieste, dans le Nord.

Une vidéo a été relayée plusieurs centaines de fois sur Facebook, Twitter et Telegram. On y voit un manifestant montrer sur un téléphone les images d'une webcam, qui diffuse en ligne une vidéo en direct de la place publique principale de Trieste (la Piazza Unità d'Italia), où il se trouve. Sur les images de la la caméra, celle-ci paraît presque vide alors qu'une foule est visible autour de lui.

Le téléphone de l'homme indique 20H30 et, s'il n'est pas possible d'authentifier formellement la vidéo qu'il diffuse, il montre bien la page du site Skyline webcams destinée à la diffusion en quasi-direct d'images de cette place de Trieste.

"Ceci est la 'Trieste live webcam', où ils montrent la Place de l'Unité en ce moment, 20H30. Voilà la situation réelle, voilà la situation réelle, voilà ce qu’il veulent nous faire croire", s'indigne l'homme dans la vidéo. Sur Facebook, un internaute s'interroge: "Comment est-il concevable que la webcam live officielle de la Ville de Trieste (IT) passe des images de cet endroit où l'on ne voit pratiquement personne, alors que sur la même place publique, il y a peut-être 10 à 30 mille manifestants ?"

Capture d'écran réalisée le 28/10/2021 sur Facebook

En réalité, la vidéo prise par le manifestant ne prouve pas que la webcam a été truquée: il se tient à une extrémité du rassemblement, en bout de place, et la manière dont il le filme, couplée aux jeux de perspectives d'une grande place, ne permet pas d'évaluer clairement son périmètre. En outre, d'autres vidéos enregistrées ce soir-là laissent à penser que le rassemblement ne s'étalait pas sur toute la place et ne se tenait pas dans l'angle de la webcam, qui ne couvre pas toute la Piazza Unità d'Italia.

Par ailleurs, contrairement à ce qu'affirme l'internaute qui partage la vidéo sur Facebook, la webcam n'est pas une caméra "officielle" de la ville de Trieste, mais appartient à l'entreprise Skyline Webcams, destinée à divertir.

Quand a été tournée cette vidéo ?

Selon plusieurs sites et médias italiens, comme celui-ci ou celui-ci, cette vidéo a été prise le 18 octobre 2021. L'AFP n'en a pas trouvé d'autres occurrences avant ce jour-là. Les premières vidéos apparaissent sur les réseaux sociaux peu après 20h30, heure mentionnée par le manifestant. De plus, elle a été relayée autour de 21 heures le 18 octobre dans le fil Telegram d'un groupe anti-pass sanitaire, dans lequel étaient partagées des vidéos des manifestations diffusées seulement quelques secondes après les événements.

Comme l'a repéré le fact-checkeur italien Open Online dans un article publié le 19 octobre 2021, la journée du 18 octobre a été couverte en direct par Local Team, un média italien en ligne. Dans l'une des vidéos de Local Team, on aperçoit la même pancarte qu'au début de la vidéo des manifestants.

Où se trouvent les manifestants ce soir-là ?

Les manifestations contre le pass sanitaire dans les lieux de travail ont débuté à Trieste dès le vendredi 15 octobre 2021 et le port de la ville a été bloqué par certains manifestants. Elles ont duré plusieurs jours et ont donné lieu à des accrochages avec la police. Le 18 octobre, les médias italiens décrivaient environ 2000 manifestants à la mi-journée.

Lundi 18 octobre 2021, la manifestation a commencé sur le port, puis les manifestants se sont déplacés jusqu'à la grande place publique, la Piazza Unità d'Italia, selon les médias italiens. Cette place se situe tout près du port de la ville. Sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos, comme celle-ci, montrent une foule importante réunie sur la place plus tôt dans la journée.

Grâce à plusieurs indices, on peut localiser l'endroit où se tient approximativement, vers 20H30, l'auteur de la vidéo que nous vérifions: il s'agit de la croix rouge sur la carte.

Capture d'écran réalisée sur Google maps le 28/10/2021

A 12 secondes après le début de la vidéo, on aperçoit, loin en arrière-plan, l'hôtel de ville et le Palazzo Pitteri (cercles bleus numérotés 1 et 2). A 14 secondes, derrière la banderole, l'imposant bâtiment avec des drapeaux, siège de la région Frioul-Vénétie Julienne (cercle bleu numéroté 3), aussi visible au tout début de la vidéo. Le manifestant qui filme se tient dos au palais de la Préfecture, qu'on aperçoit à la fin de la vidéo (cercle bleu, numéro 7). On peut également les localiser grâce à la présence des deux mémoriaux aux morts (entourés d'orange et numérotés 4 et 5) et à un lampadaire très proche d'eux (entouré en jaune, numéroté 6).

De l'autre côté, vers la place, on peut observer à environ 0'27 dans la vidéo, que la foule semble s'étendre au moins jusqu'au lampadaire numéroté 8 et entouré de jaune sur le schéma. Comme nous l'observerons plus bas, les mémoriaux aux morts et les lampadaires 6 et 8 ne sont pas dans l'angle de la webcam.

Captures d'écran de la vidéo réalisées le 28/10/2021

Où se trouve la webcam ?

La caméra incriminée par le manifestant dans la vidéo est placée à l'angle de la rue Capo di Piazza G.Bartoli, selon Skyline webcams. Elle retransmet en quasi-direct - avec un délai de 20 secondes - sur le site Skyline Webcams. L'entreprise indique sur sa page de questions-réponses ne pas garder d'archives des vidéos. Mais le site, hormis sa caméra en direct, permet aussi de regarder un "timelapse" qui montre une version accélérée des images de la journée écoulée.

Le fact-checkeur Open Online a enregistré ce "timelapse" capté par la caméra les 17 et 18 octobre 2021 avant qu'il ne soit écrasé par celui du lendemain, et l'a publié dans son article du 19 octobre. Skyline Webcams a confirmé à l'AFP que cette vidéo montre bien la journée du 18 octobre 2021.

Dans l'après-midi ce jour-là (à partir de 23 secondes), on voit une foule se déplacer vers la droite de la place et des manifestants assis, autour de 28 secondes - ce qui correspond aux photos et vidéos publiées de cette journée même si la webcam ne montre qu'une partie de la manifestation, à droite de son champ de vision.

En fin d'après-midi (vers 35 secondes), un nouveau mouvement venu de la ville se dirige vers la droite de la place, où se trouve le port. Mais une fois la nuit tombée, on n'aperçoit pas sur les images de la webcam une foule telle que celle montrée par le manifestant dans la vidéo que nous vérifions.

Le 19 octobre 2021, le site Skyline Webcams a publié un communiqué sur Twitter et Facebook, expliquant que l'orientation de la caméra ne permettait pas de voir la manifestation, qui se tenait dans un endroit de la place non couvert par la caméra:"Les accusations selon lesquelles les images de la Piazza Unità d'Italia ont été truquées sont fausses (...) La caméra Skyline Webcams est installée à l'angle (de la rue) Capo di Piazza G. Bartoli et ne filme qu'une partie de la Piazza Unità d'Italia (...) L'événement d'hier a eu lieu dans la partie de la place qui fait face à Riva del Mandracchio (au bord de la mer). Il s'agit donc d'une question de (mauvaise) perspective".

Contacté le 27 octobre 2021, Skyline Webcams a assuré à l'AFP que la caméra de la place n'a souffert "d'aucun bug ou problème" le soir du 18 octobre 2021. "Par souci d'exhaustivité, nous signalons qu'avant le matin du 18, la webcam a été brièvement hors ligne (visible dans les premières secondes du timelapse), ce qui peut arriver de temps en temps à toutes les webcams et dépend de la connectivité Internet", ont-ils cependant précisé.

Si l'on regarde attentivement les images retransmises par la webcam, on observe en effet qu'elle ne couvre qu'une partie de la Piazza Unità d'Italia, qui va du Palazzo Pitteri à un peu plus de la moitié du siège de la région - un angle en réalité un peu plus ample que celui dessiné par Skyline Webcams dans son communiqué. Par exemple, les monuments aux morts dont nous parlions plus haut, situés en bout de place, ne sont pas visibles dans le champ de la webcam.

Emplacement et angle couvert par la webcam. La croix rouge désigne l'endroit où se trouve, à peu près, l'auteur de la vidéo. Capture d'écran réalisée le 28/10/2021 sur Google maps.

Les images retransmises par les médias italiens ce soir-là indiquent aussi que vers 20H20 et 21H30, les manifestants n'étaient rassemblés que sur une partie de la place, invisible à la caméra.

Ainsi, le journal de 20 heures de la principale chaîne de télévision publique italienne Rai 1 était en direct sur la place 18 minutes après le début du journal, soit autour de 20h18, quelques minutes avant l'enregistrement de la vidéo que nous vérifions.

La journaliste de Rai 1 se trouve à l'autre extrémité de la place, non loin de la Fontana dei Quattro Continenti (la Fontaine des quatre continents), à l'opposé du port et de la préfecture. De ce point de vue, on ne voit aucun rassemblement au pied du siège de la région. On devine cependant des personnes de l'autre côté de la fontaine, près de la préfecture, dans l'angle mort de la webcam.

Capture d'écran réalisée le 28/10/2021 du journal de 20h du 18 octobre 2021 diffusé sur la chaîne Rai 1

La télévision régionale Telequattro a également diffusé autour de 21h30 des images en direct de la manifestation: on voit que le rassemblement est principalement situé devant le palais de la Préfecture, là encore correspondant à l'angle mort de la webcam.

Journal de 20h10 diffusé sur la chaîne italienne Telequattro le 18/10/2021.

En conclusion, il est faux d'affirmer que cette vidéo prouve que la webcam est truquée. S'il n'est pas possible de vérifier de manière certaine que la webcam marchait sans problème ce soir-là, Skyline Webcams explique qu'elle fonctionnait normalement et une manifestation survenue un peu plus tôt est visible dans le "timelapse" de cette journée. En outre, l'angle de prise de vue de la manifestation dans la vidéo que nous vérifions ne permet pas de mesurer précisément son périmètre à 20H30, mais on peut établir que la personne qui filme se trouve à une extrémité de la place qui n'est pas dans l'angle de la webcam. Enfin, les images des télévisions italiennes en direct sur la place 10 minutes avant 20H30 et une heure après ne montrent pas de foule dans l'angle de la webcam.

VACCINS COVID-19