Des maisons endommagées par les inondations à Theux, près de Liège (Wallonie), le 16 juillet 2021 ( AFP / François WALSCHAERTS)

Intempéries en Belgique: l'eau est encore potable dans la majorité du pays

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Une publication partagée plusieurs centaines de fois sur Facebook en un jour affirme que l'eau n'est plus potable en Belgique en raison des inondations provoquées par les fortes pluies de ces derniers jours. Mais attention: au 16 juillet 2021, cela ne concerne que 16 communes en Wallonie et l'eau reste potable dans la majorité du pays. Les intempéries ont fait au moins 20 morts en Belgique, selon un dernier bilan officiel encore provisoire.

"Belgique : > Pour ceux qui ne serait pas au courant : L'EAU N'EST PLUS POTABLE ! On ne peut la consommer même chauffer elle restera contaminer ! Prenez garde !", alerte cet internaute, dans une publication du 15 juillet 2021 partagé près de 300 fois en moins de 24 heures. Une autre version de ce post a été partagée des centaines de fois entre le 15 et le 16 juillet, avant d'être supprimée par son auteur.

Capture d'écran réalisée le 16/07/2021 sur Facebook

Comme les Pays-Bas et surtout l'Allemagne, la Belgique est touchée depuis trois jours par de fortes intempéries, qui ont provoqué des inondations massives dans l'est et le sud du pays, majoritairement dans la région wallonne.

Vendredi 16 juillet 2021 en milieu d'après-midi, la ministre belge de l'Intérieur Annelies Verlinden a fait état devant la presse de 20 morts et de 20 autres personnes portées disparues.

"Nous attendons toujours le bilan définitif, mais il se pourrait que ces inondations soient les plus catastrophiques que notre pays ait jamais connues", a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo. "Il s'agit de circonstances tout à fait exceptionnelles, sans aucun précédent dans notre pays", a-t-il ajouté. Le 20 juillet prochain a été déclaré "jour de deuil national".

Ces inondations ont fortement dégradé la qualité de l'eau du robinet, a averti la Société wallonne des eaux, qui a fourni la liste de 16 communes dans lesquelles l'eau n'était plus potable vendredi 16 juillet. Néanmoins, les habitants des autres communes et des régions de Flandre et Bruxelles peuvent eux toujours consommer l'eau du robinet sans problème.

Des inondations massives et un impact sur l'eau potable

La Wallonie est la région la plus touchée par les inondations : à Liège, quatrième plus grande ville du pays, les autorités ont demandé aux habitants des quartiers bordant la Meuse d'évacuer leurs logements jeudi 15 juillet. De nombreuses images des habitations noyées et de bateaux emportés par le courant ont été largement partagées sur les réseaux sociaux.

Des voitures empilées par l'eau à un rond-point de la commune de Verviers (Wallonie), le 15 juillet 2021 ( AFP / François WALSCHAERTS)

Vendredi 16 juillet à 8H00, la Société wallonne des eaux a publié sur son site un avertissement concernant la qualité de l'eau, ainsi que la liste de communes dans lesquelles l'eau n'est plus potable. "L'accumulation des précipitations de ces dernières heures et les importantes inondations qu'elles provoquent ont toujours d'importantes conséquences sur les réseaux de distribution d'eau (...) Ce phénomène est d’une ampleur totalement inhabituelle car les inondations provoquent des torrents d’eau qui s’engouffrent dans certains captages et y altèrent la qualité de l'eau brute", écrit la SWDE, qui prévient les habitants : "Dans les réseaux concernés par des eaux sales ou troubles, l’eau du robinet ne peut pas être utilisée à des fins alimentaires même bouillie". Cet avertissement, toujours en ligne le 16 juillet en milieu d'après-midi, concernait 16 communes situées dans les provinces de Liège, de Namur et de Hainaut.

La SWDE a également publié une liste de communes connaissant des manques partiels d'eau, mais où la qualité de l'eau n'est pas altérée.

S'agissant de la région flamande, l'AFP a contacté le 16 juillet 2021 l'entreprise De Watergroep, chargée de la distribution de l'eau. Sa porte-parole, Kathleen De Schepper, a déclaré que l'eau est toujours potable en Flandre. De Watergroep "surveille de près certains sites de production dans le Brabant flamand et le Limbourg, mais nous ne prévoyons pas de problèmes en ce qui concerne la qualité de l'eau potable", a-t-elle assuré.

L'eau est également toujours potable en région de Bruxelles-Capitale: le fournisseur d'eau Vivaqua a indiqué sur son site le 15 juillet qu'"à l’heure actuelle, Vivaqua garantit la potabilité de l’eau distribuée en Région bruxelloise. Les différents paramètres sont surveillés en continu". La porte-parole de Vivaqua Marie-Eve Deltenre a confirmé à l'AFP que la situation était toujours la même le 16 juillet.

Les alertes de crues en Wallonie peuvent être suivies en direct sur le site de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques.

Etat des eaux en Wallonie au 16/07/2021 à 8H00. Capture d'écran réalisée sur le site de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques

En Europe, le bilan des intempéries a dépassé vendredi 16 juillet la barre des 100 morts, la plupart en Allemagne, où les inondations ont été dévastatrices. Il s'agit de la pire catastrophe naturelle dans ce pays depuis la guerre. Le chef de l'Etat allemand, Frank-Walter Steinmeier, a appelé à "s'engager résolument" dans la lutte contre le changement climatique, seule alternative à ses yeux face aux phénomènes météorologiques extrêmes comme ces inondations meurtrières.

Carte de l'Ouest de l'Europe localisant les principales villes et zones touchées par les intempéries qui frappent l'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg ( AFP / Sophie RAMIS, Alain BOMMENEL)
16 juillet 2021 - actualisation du bilan et ajout de nouvelles citations après la conférence de presse du gouvernement
CLIMAT