Gabriel Attal lors d'un point presse le 23 mars 2022 ( AFP / LUDOVIC MARIN)

Attention à cette citation parodique de Gabriel Attal sur la hausse du prix de l'essence

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Alors que le prix des carburants a fortement augmenté ces dernières semaines en France, le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal aurait qualifié cette envolée de "prix à payer pour défendre la liberté", selon des publications partagées des milliers de fois sur les réseaux sociaux depuis le 15 mars. Attention, cette citation, prise au premier degré par de nombreux internautes, a été inventée par un compte parodique.

"Vous en voulez encore pendant 5 ans ?", s'interroge un internaute qui partage une capture d'écran de la citation sur Facebook. "Gabriel Attal sur l'envolée du prix des carburants : 'c'est le prix à payer pour défendre la liberté'", peut-on lire sur l'image.

Capture d'écran réalisée sur Facebook le 25 mars 2022 ( François D'ASTIER)

Il n'est pas précisé quand le porte-parole du gouvernement aurait effectué cette annonce. Mais, alors que les prix du carburants se sont envolés en France -et à quelques semaines seulement de la présidentielle où le pouvoir d'achat fait figure de sujet brûlant-, elle a rapidement été relayée par des milliers d'internautes sur Twitter et Facebook.

Etant donné que les captures d'écran montrent un tweet en guise de preuve, nous avons tapé la phrase attribuée à Gabriel Attal sur Twitter pour en trouver la première apparition. Le 15 mars 2022, le compte @JORF_Parodie en était à l'origine, selon nos recherches.

Il est pourtant bien précisé dans sa biographie qu'il s'agit "d'un compte parodique et satirique", mais cette mention n'apparaît pas dans de nombreuses publications relayant la fausse citation, induisant des internautes en erreur.

Le 15 mars, le porte-parole du gouvernement est bien intervenu sur France 2, répondant notamment à des questions sur le prix du carburant, mais n'a pas prononcé cette phrase :

Capture d'écran de la transcription de l'interview donnée par Gabriel Attal le 15 mars 2022 ( François D'ASTIER)

Des prix qui s'envolent

En hausse constante ces derniers mois, le prix de l'essence s'est envolé après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, entraînant de nombreuses manifestations dans l'Hexagone. Les prix des carburants ont grimpé pendant des semaines, volant de record en record dans le sillage des prix du pétrole brut, et dépassant les 2 euros en moyenne qui a précédé le 15 mars : du jamais vu.

Face à cette hausse et à moins d'un mois de la présidentielle, le Premier ministre Jean Castex a annoncé à la mi-mars une remise à la pompe de 15 centimes par litre de carburant, à partir du 1er avril et pendant quatre mois.

A l'image de la fausse citation vérifiée aujourd'hui, cette envolée à fait naître de nombreuses publications erronées ayant fait l'objet d'articles de vérification de l'AFP à lire ici ou encore ici.

Elections 2022