Emmanuel Macron, dimanche 30 septembre 2018 à Baie Orientale (Saint-Martin) (AFP / Thomas Samson)

Si, pendant sa campagne, Emmanuel Macron s'était bien engagé sur le pouvoir d'achat

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Emmanuel Macron a affirmé dans des "confidences" rapportées dimanche par le JDD qu'il ne s'était "pas engagé" sur la "problématique du pouvoir d'achat" mais seulement "sur le travail, sur le mérite". Pendant la campagne présidentielle, M. Macron avait pourtant promis à de nombreuses reprises d'améliorer ce pouvoir d'achat.

Dans des propos rapportés par l'hebdomadaire dominical, le chef de l'Etat explique : 

L'auteur de l'article précise que ces paroles ont été prononcées vendredi 28 septembre, lorsque le chef de l'Etat a "reçu le JDD dans un petit salon de la résidence préfectorale de Saint-Claude", où il était en déplacement.

Pour ces propos, M. Macron a notamment été critiqué par le chef de LR, Laurent Wauquiez, qui y a vu une "amnésie".

Que disait M. Macron pendant la campagne présidentielle ?

Au printemps 2017, M. Macron a régulièrement promis d'"améliorer le pouvoir d'achat".

Dans sa profession de foi de premier tour de la présidentielle comme dans celle de second tour figure cette promesse d'"améliorer le pouvoir d'achat des travailleurs" (volet travail). 

Le "pouvoir d'achat" est l'un des volets de son programme, tel que présenté sur le site d'En Marche.

Une capture d'écran du programme d'Emmanuel Macron tel qu'il figure le 1er octobre 2010 sur le site en-marche.fr

"Nous augmenterons encore plus le pouvoir d'achat de tous ceux qui travaillent davantage", promet sur cette page M. Macron, qui dans le détail et décliné en 3 objectifs, veut "soutenir le pouvoir d'achat des classes moyennes et populaires", "des actifs", des "plus modestes".

Cela figure aussi à la page 7 de son programme résumé en 17 pages.

En réunions publiques ou dans sa communication sur les réseaux sociaux, celui qui était alors candidat a aussi régulièrement évoqué le sujet.

"Je veux que l'ensemble de celles et ceux qui travaillent gagnent en pouvoir d'achat", avait-il par exemple dit le 18 février 2017 à Toulon, comme on peut le voir dans cette vidéo partagée sur son compte officiel.

Dans cette autre vidéo, partagée plus de 2.000 fois et vue près de 200.000 fois selon les statistiques fournies par Facebook, M. Macron délivre plusieurs de ses "propositions de soutien au pouvoir d'achat".

L'AFP a retrouvé au moins neuf tweets de M. Macron cumulant 2.500 retweets dans lesquels il s'engage en faveur d'une amélioration du pouvoir d'achat, comme celui-ci, diffusé la semaine du premier tour de la présidentielle.

Lors du retentissant débat d'entre deux tours avec Marine Le Pen, suivi par 15,1 millions de téléspectateurs ne serait-ce que sur TF1 et France 2, M. Macron a aussi promis d'améliorer le pouvoir d'achat :  "Toutes les personnes qui travaillent, artisans, indépendants, entrepreneurs, agriculteurs, commerçants, fonctionnaires, salariés, ils auront (...) un gain de pouvoir d'achat, ils gagneront plus (...) ils gagneront tous du pouvoir d'achat."

M. Macron avait isolé ce passage pour le diffuser sur son compte Twitter en le résumant par "tous les travailleurs auront une hausse de pouvoir d'achat".

M. Macron s'était aussi engagé à une telle augmentation auprès des fonctionnaires dans une "lettre ouverte aux agents publics" diffusée le 12 avril 2017, auprès des retraités, notamment "les plus modestes", dans une lettre ouverte les concernant diffusée le 18 avril 2017...

Certains candidats En Marche aux élections législatives ont ensuite fait figurer en juin 2017 sur leur profession de foi la promesse de "mesures concrètes pour améliorer votre pouvoir d'achat".

Suite à la publication de cet article, l'Elysée a précisé à l'AFP qu' "Emmanuel Macron s'(était) engagé sur le pouvoir d'achat de ceux qui travaillent". 

Edit: ajoute une réaction de l'Elysée au dernier paragraphe