La fonte accélérée de la calotte glaciaire du Groenland est bien due aux activités humaines

Mis à jour le 24/10/2022 à 17:24

Alors que la communauté scientifique s'accorde à dire que la fonte des glaces est l'une des dix menaces majeures causées par le réchauffement climatique, des publications relayées en français et en anglais sur les réseaux sociaux affirment -à tort- que la calotte glacière du Groenland "se rétablit". Le blog à l'origine de cette assertion prétend notamment s'appuyer sur une étude japonaise. Selon les publications virales, les scientifiques attribueraient la fonte des glaces au "réchauffement naturel" de la planète "et non pas aux émissions de CO2". C'est faux : l'auteur principal de l'étude a assuré à l'AFP que leurs travaux de recherche ont été "déformés", rappelant que "la température de la planète augmente en raison du changement climatique anthropique". Le réchauffement climatique et son origine humaine sont par ailleurs aujourd'hui établis par un consensus scientifique.