Non, la ville de Bordeaux ne va pas abattre 1.000 hectares de pins pour y mettre des panneaux solaires

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Un visuel partagé plusieurs milliers de fois sur Facebook depuis fin mars affirme que la ville de Bordeaux et son maire Pierre Hurmic souhaitent "abattre 1.000 hectares de pins pour y mettre des panneaux solaires". Mais le maire de Bordeaux n'a en réalité "aucun lien" avec ce projet, qui concerne une petite commune située 20 kilomètres plus au sud. Pierre Hurmic est par ailleurs "particulièrement hostile" à ce projet, a indiqué l'une de ses porte-parole.

"Bordeaux refuse de tuer un sapin pour Noël, mais projette d'abattre 1000 hectares de pins des Landes pour y mettre des panneaux solaires", peut-on lire sur le visuel viral, au-dessus d'une photo du maire EELV de Bordeaux Pierre Hurmic.

Capture d'écran Facebook prise le 12/04/2021
Capture d'écran Facebook prise le 12/04/2021

 

"Comme quoi un vert c'est très c... !", écrit la page Facebook Les Agriculteurs de France (139.000 abonnés). "A se demander où se situe leur logique", commente un internaute sur le groupe Non au Totalitarisme Vert.

Le projet auquel fait référence l'auteur du visuel est un projet géant de "plateforme énergétique" porté notamment par les entreprises Engie et Neoen. Il comprend la construction sur la commune de Saucats (Gironde), située à une vingtaine de kilomètres à vol d'oiseau du centre de Bordeaux, d'un énorme parc photovoltaïque d'une puissance d'un gigawatt, comme l'expliquait cette dépêche AFP du 11 janvier.

Le projet, baptisé Horizeo, doit s'étendre sur une surface boisée d'environ 1.000 hectares et nécessitera par conséquent une "autorisation de défrichement", selon Engie et Neoen, qui se sont engagées à "des boisements compensateurs supérieurs à la surface concernée".

Pour autant, l'affirmation contenue dans le visuel est fausse "le maire de Bordeaux n’a aucun lien avec ce qui passe à Saucats", a déclaré lundi 12 avril à l'AFP un porte-parole de la ville de Bordeaux.

Pierre Hurmic est par ailleurs "particulièrement hostile" à ce projet, a précisé mardi 13 avril une porte-parole du maire.

"Le projet Horizeo n'est pas du ressort du maire de Bordeaux car c'est un projet privé (Engie et Neoen) situé sur une parcelle privée", avait également confirmé dans un courriel à l'AFP le maire de Saucats, Bruno Clément. 

Saucats ne fait par ailleurs pas partie des 28 communes membres de Bordeaux-Métropole, dont Pierre Hurmic est le premier vice-président.

"La ville de Bordeaux n'est pas porteuse du projet Horizeo", indique de son côté la Commission nationale du débat public (CNDP) qui, après saisine par les porteurs du projet fin 2020, a ouvert un débat public "sur ce projet aux enjeux socioéconomiques et environnementaux majeurs". 

"Sous réserve de validation par la Commission nationale, le débat public aura lieu de septembre à décembre 2021", a précisé à l'AFP Jacques Archimbaud, président de la Commission particulière en charge du débat Horizeo.

"La ville de Bordeaux est appelée à se positionner comme beaucoup de collectivités et d'acteurs du territoire (entreprises, syndicats, ONG  etc.), notamment dans le cadre de l'appel à cahiers d'acteurs, qui sera lancé par notre commission dès septembre 2021. C'est à partir de là que nous enregistrerons sa position comme officielle", a-t-il ajouté.

Le vice-président EELV de la région Nouvelle-Aquitaine chargé de l'environnement, Nicolas Thierry, a lui critiqué publiquement le projet Horizeo.

"Oui aux énergies renouvelables, mais pas dans n'importe quelles conditions. Là, c'est l'exemple même du projet qu'il ne faut pas faire. Donc nous allons nous concentrer sur le fait que l'on peut faire autrement, sans nuire à notre environnement. Raser 1.000 hectares de forêt, c'est une aberration", a déclaré M. Thierry, selon des propos rapportés fin janvier par France Bleu Gironde.  

EDIT : article mis à jour le 12/04 avec précisions sur le début public.
EDIT 2 : article mis à jour le 13/04 avec position du maire de Bordeaux sur le projet.
Rémi Banet