Non, Gérard Lanvin n'est pas l'auteur d'une lettre ouverte anti-Macron très virale sur Facebook

Une lettre ouverte, attribuée à l'acteur Gérard Lanvin et contenant des propos virulents à l'encontre d'Emmanuel Macron et du gouvernement, totalise plus de 250.000 partages sur Facebook. Mais le comédien n'en est pas l'auteur : il s'était en effet dit victime d'une usurpation d'identité lorsqu'un texte identique - à l'exception près qu'il visait alors François Hollande - avait circulé sur internet en 2013.

"Quand on vit de la naissance à la mort avec de l’argent public, comme M. Macron, Edouard P. Castaner et quelques millions d’autres (...), on doit a minima avoir l’honnêteté de ne jamais prononcer le mot Égalité, ni d’exiger des autres fussent-ils devenus riches, plus de solidarité qu’on ne s’en impose à soi-même. 38 ministres et ministres délégués qui se goinfrent (le mot est faible) à nos frais, n’est-ce pas cela qui est VRAIMENT minable ?", indique la lettre, partagée plus de 250.000 fois sur Facebook en moins de 48 heures.

Capture d'écran du compte Facebook de Lilou Prévost réalisée le 10/12/2018

Plusieurs comptes très suivis sur le réseau social ont également relayé ce texte, suscitant des milliers de partages.

Captures d'écran Facebook réalisées le 10/12/2018

Pour autant, celui-ci n'a pas été écrit par Gérard Lanvin.

Le comédien s'était en effet dit victime d'une usurpation d'identité lorsqu'une lettre identique - à l'exception près qu'elle visait alors François Hollande et le gouvernement Ayrault - avait circulé sur internet en 2013, comme nous l'écrivions en mars de cette même année dans une dépêche AFP

Capture d'écran du blog michele-venard.over-blog.com réalisée le 10/12/2018

Selon son agent Cinéart, l'acteur avait même porté plainte pour usurpation d'identité au parquet de Paris.

"Je viens d'être mis au courant de l'existence d'une lettre à tendance politique, circulant sur internet (...) et signée de mon nom. Ceux qui me connaissent et qui connaissent par conséquent mon indépendance politique (...) ont immédiatement compris qu'il ne s'agissait bien sûr pas de mon genre d'attitude, ni de mon style d'écriture", indiquait Gérard Lanvin dans un communiqué transmis à l'AFP. 

"Je démens totalement cette possibilité et, sur mon honneur, affirme que cette lettre et ses propos ne sont pas de moi", avait ajouté l'acteur.

Capture d'écran du site RTL.fr réalisée le 10/12/2018
Rémi Banet