Une vidéo affirme montrer une violente altercation porte de la Chapelle à Paris -- Mais les voitures à l'écran arborent des plaques étrangères

Un post Facebook viral montrant une violente altercation entre plusieurs femmes sur le bord d'une route, qui cause notamment la chute d'un enfant, affirme que la scène se passe porte de la Chapelle à Paris. Mais les véhicules passant à l'écran arborent des plaques étrangères. 

"Nous sommes ici à porte de la chapelle Paris c'est grave mon DIEU jai jamais vue ça même les nouveaux né sont dans la bagarre". Cette légende illustre une vidéo vue près d'1,2 million de fois selon le compteur du réseau social, et partagée plus de 22.000 fois. 

Capture d'écran réalisée le 6/12 d'un post Facebook affirmant que la scène se déroule à ParisCapture d'écran réalisée le 6/12 d'un post Facebook affirmant que la scène se déroule à Paris

Mais si les images sont effectivement très dures, le lieu indiqué est hautement douteux. 

En effet les 4 véhicules qui passent au premier plan la vidéo arborent tous des plaques minéralogiques étrangères. 

Capture d'écran réalisée le 6/12 de la vidéo diffusée sur FacebookCapture d'écran réalisée le 6/12 de la vidéo diffusée sur Facebook
Capture d'écran réalisée le 6/12 de la vidéo diffusée sur FacebookCapture d'écran réalisée le 6/12 de la vidéo diffusée sur Facebook

A l'aide du site worldlicenseplates.com, ouvert à tous, et qui recense des exemples de plaques minéralogiques partout dans le monde (voir ci-dessous l'exemple des plaques françaises), on peut remarquer qu'elles ressemblent notamment aux plaques d'immatriculation saoudiennes. Il n'est cependant pas possible de déterminer avec 100% de certitude l'endroit. 

Capture d'écran du site worldlicenceplatesCapture d'écran du site worldlicenceplates
Capture d'écran du site worldlicenceplatesCapture d'écran du site worldlicenceplates

La présence de grilles à fil barbelés circulaires tend également à indiquer que la scène ne se déroule pas à Paris. 

Capture d'écran réalisée le 6/12 de la vidéo diffusée sur FacebookCapture d'écran réalisée le 6/12 de la vidéo diffusée sur Facebook

D'autres publications sur internet affirment que la vidéo a été tournée en Arabie saoudite, mais sans qu'elles aient pu apporter plus de preuves à notre connaissance, à ce stade. 

Sami Acef