Non, cette vidéo ne montre pas un invité de télévision affirmant en arabe que le Coran est "un livre de propagande"

Une vidéo vue plus de 40.000 fois sur Twitter depuis le 5 décembre prétend montrer un homme, invité d'une émission de télévision en Egypte, affirmant que le Coran est "un livre de propagande". La traduction en français des propos tenus par cet activiste égyptien est totalement erronée. Dans cette intervention, qui date de 2013, il évoque en réalité la situation politique dans son pays.

C'est le compte Twitter du site d'extrême-droite Damoclès qui a publié cette vidéo le 5 décembre 2019, accompagné du texte ci-dessous, en guise de présentation : 

(Capture d'écran twitter du 9 décembre 2019)

Damoclès reprend, comme il l'a expliqué dans un second tweet, les propos qui sont attribués dans les sous-titres en français à cet invité de télévision qui perd son sang froid en direct.

Mais cette traduction est complètement fausse. L'homme qui parle dans la vidéo, l'avocat et député égyptien Ihab Al-Khouli, fustige en réalité l'ancien président Mohamed Morsi et ne critique ni le Coran, ni Mahomet lors de son intervention.

L'émission originale, diffusée le 2 juillet 2013 sur la chaîne égyptienne Al-Balad, est disponible sur Youtube :

L'Égypte est alors le théâtre de manifestations monstres à travers tout le pays et de heurts entre partisans et adversaires du président islamiste égyptien, élu en 2012. 

Ces manifestations aboutiront d'ailleurs, le 3 juillet 2013, à l'arrestation du candidat des Frères musulmans par l'armée.

Dans l'extrait détourné, Ihab Al-Khouli, farouche opposant au président islamiste décédé en juin dernier, demande la tenue de nouvelles élections.

"Qu'est-ce qu'il attend de plus que 33 millions dans les rues (pour partir) ? Ils (les Frères  Musulmans) ne voient pas ? Sont-ils aveugles ? ils ne comprennent pas la situation actuelle dans le pays ? …… Il faut qu'aucun egyptien ne quitte la rue avant que Mohammad Morsi quitte le pouvoir", explique l'invité.

"Monsieur Ihab, calmez-vous un peu, je suis concerné pour votre santé", intervient la présentatrice, dont les propos ont également été détournés :

(Capture d'écran twitter du 9 décembre 2019)

"Il faut que (Morsi) tienne des élections, il est fini, lui et sa confrérie...", s'insurge Ihab Al-Khouli.

Il est possible de lire une traduction exacte, en anglais, de l'intégralité de cette intervention enflammée sur cette vidéo Youtube.

Un extrait déjà détourné en anglais

L'extrait diffusé par Damoclès est issu d'un premier détournement datant de 2016, diffusé sur la chaîne Youtube NBT Films et supprimé depuis. On peut en retrouver une copie ici.

De faux sous-titres en anglais avaient alors été ajoutés à l'intervention d'Al-Khouli avançant qu'il renonçait à sa foi musulmane.

Cette vidéo truquée servait de promotion pour un livre écrit par le propriétaire de la chaîne Youtube à l'origine du détournement, selon nos confrères de Snopes

Dans l'extrait sous-titré en français, on peut d'ailleurs retrouver une référence à ce livre dans le coin en haut à gauche de la vidéo ainsi qu'une invitation à l'acheter sur Amazon...

(Capture d'écran twitter du 9 décembre 2019)

 

Khaled Soubeih
François D'Astier