Non, cette agression ne s'est pas passée à Paris mais à l'été 2017 près de Londres

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo a été relayée dans plusieurs langues fin 2019 et mi-janvier 2020 sur les réseaux sociaux, prétendant montrer l'agression récente d'une jeune femme à Paris par des hommes. L'agression s'est en réalité produite à l'été 2017 près de Londres.

"Deux ados blanches en plein Paris, livrées à la haine de nos "chances pour la France". - pas de passants pour les défendre - pas de policiers Rien ... maintenant la ville et nos enfants sont entre leurs mains" a écrit jeudi 16 janvier le compte Twitter @reriquet, rediffusé plus de 1.000 fois.

Le message a été rediffusé notamment par l'essayiste proche de l'extrême droite André Bercoff. 

La vidéo avait été tirée d'un compte Twitter anglophone, qui lui-même l'avait prise à partir d'un compte Twitter hispanophone. Tous ces tweets, rediffusés plus de 1.500 fois au total, indiquaient que la vidéo avait été tournée en plein Paris.

Elle a pourtant déjà été diffusée fin 2019, cette fois accompagnée de messages indiquant qu'il s'agissait d'une récente agression à Londres. 

Mais elle n'a été tournée ni à Paris, ni récemment : la scène se passe au nord-ouest de la capitale britannique, à l'été 2017.

Pour le déterminer, nous avons écouté la personne filmant la scène et identifié qu'elle s'exprimait en roumain. Nous avons transmis la vidéo au bureau de l'AFP à Bucarest, qui a indiqué que la personne désignait la scène comme s'étant produite à Bletchley, à moins de 100 kilomètres au nord-ouest de la capitale britannique.

Nous avons alerté notre bureau londonien, qui a retrouvé des informations en provenance de la police locale, la Thames Valley Police. La vidéo circulait en réalité à ce moment dans plusieurs titres de presse britannique à portée nationale, tels que le Mirror, ou locale, comme le Milton Keynes Citizen.

"La Thames Valley Police a pris connaissance d'une vidéo circulant actuellement sur les réseaux sociaux et sur des sites d'informations au sujet d'un homme qui serait attaqué par un groupe de personnes à Bletchley. La TVP peut confirmer qu'il s'agit d'un enregistrement d'un incident qui est survenu précédemment, en août 2017, et qui a déjà fait l'objet d'une enquête", a indiqué la police.

Un photographe de l'AFP a retrouvé l'endroit exact où a été prise la vidéo à Bletchley, à Elizabeth Square.

Plusieurs comptes sur les réseaux sociaux rendent des "immigrés" responsable de cette agression, en accusant par exemple des "Pakistanais". La personne filmant la vidéo évoque, en roumain, des "Arabes".

Malgré ses demandes, l'AFP n'a pu obtenir le rapport d'enquête de la Thames Valley Police et n'a pu donc confirmer l'information selon laquelle des personnes d'origine étrangère auraient été incriminées pour cette agression. 

Guillaume Daudin
 
AFP Bucarest
 
AFP Londres