Les demoiselles d’honneur devenues symboles du mariage des enfants malgré elles

Une publication Facebook dénonce le mariage d’enfants en s’appuyant sur une photo de plusieurs hommes accompagnés de fillettes en robes blanches. Les filles sont en réalité les demoiselles d’honneur du mariage d’une centaine de Palestiniens organisé par le Hamas en 2008. Des images d’autres cérémonies similaires sont souvent sorties de leur contexte afin de faire l’amalgame entre Islam et pédophilie.

“Je suis contre l’Islam”, déclare sans ambages une publication Facebook partagée près de 30.000 fois depuis 2015 et qui a refait surface ces dernières semaines au Québec. En-dessous, une photo montre une dizaine d'hommes en tenue de marié, keffieh autour du cou et drapeau du Hamas à la main.

Devant eux, des fillettes arrivant à peine à la taille des hommes se tiennent debout en robes blanches. “Le mariage d’une enfant de 5 ans, C’est tout simplement de la pédophilie”, conclut l’auteur.

Capture d'écran d'une publication Facebook prise le 10 mai 2019

Cependant, les fillettes de la photo ne sont pas les futures mariées, mais bien les demoiselles d’honneur. La photo a été prise le 24 juillet 2008 par le photographe de l’agence AP Hatem Moussa, lors du mariage d’une centaine de couples dans le village de Beit Lahiya, au nord de la bande de Gaza.

Capture d'écran du site de l'agence AP prise le 10 mai 2019

Sur la légende de la photo, on peut lire qu’il s’agit de “filles palestiniennes devant une rangée de mariés lors d’un mariage collectif à Beit Lahiya, au nord de la bande de Gaza, jeudi 24 juillet 2008. Plus d’une centaine de couples ont participé à l’événement organisé par l’Association Islamique”.

Une photo de l’AFP montre la même cérémonie d’un autre angle, tandis ce que cet article du Monde décrit la cérémonie.

Des filles palestiniennes habillées en demoiselles d'honneur dancent devant des membres de leurs familles lors d'un mariage collectif organisé pas le mouvement islamique Hamas le 24 juillet 2008 dans le stade du village de Beit Lahia, au nord de la bande de Gaza. 80 couples se sont mariés ce jour-là, subventionnés par le mouvement islamique Hamas, qui a fourni les robes et les costumes, des objets ménagers et de l'argent comme cadeaux de mariage. (AFP / Mohammed Abed)

La légende de cette photo précise qu’il s’agit bien de “filles palestiniennes habillées en demoiselles d’honneur (...) le Hamas a fourni les robes et mariées et les costumes, des objets ménagers et de l’argent comme cadeaux de mariage”.

Ce genre de mariage collectif est courant dans les territoires palestiniens, et les photos d’autres cérémonies de ce type sont régulièrement partagées hors de leurs contexte, toujours dans le but de faire l’amalgame entre Islam et mariage infantile. C’est le cas de cette photo d’un mariage en 2012, que l’AFP avait déjà établie comme trompeuse.

Capture d'écran d'une publication Facebook prise le 10 mai 2019
Louis Baudoin-Laarman