Capture d'écran Facebook réalisée le 15/01

Le groupe Mondelez affirme que son Toblerone est "halal", sans dévoiler l'organisme qui a accordé cette certification

Un élu allemand qui ironise sur une "islamisation" de l'Europe, des internautes qui lancent un hashtag #BoycottToblerone... L'annonce de la certification halal de la célèbre barre de chocolat suisse a causé de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Mais Mondelez, tout en le confirmant, n'a pas voulu dévoiler quel organisme avait accordé la certification.

"Il n'y a pas d'islamisation -- ni en Allemagne, ni en Europe. C'est donc sans doute par hasard que la célèbre marque de chocolat représentée est désormais certifiée 'halal'", ironisait en décembre dernier sur son compte Facebook l'eurodéputé de l'Afd, parti d'extrême-droite allemand, Jörg Meuthen. 

Sur internet, des internautes s'indignent également et appellent à un boycott de la marque, allant jusqu'à lancer un hashtag #Boycotttoblerone. 

Capture d'écran Facebook réalisée le 15/01
Capture d'écran Twitter réalisée le 15/01

Notons tout de même que d'autres internautes ironisent au contraire à propos de l'appel au boycott. 

Capture d'écran Facebook réalisée le 15/01

- Que dit Mondelez ? -

"Notre usine de Berne, en Suisse, est la seule usine produisant du Toblerone dans le monde et est certifiée Halal", ont expliqué les services de communication du groupe, contactés par l'AFP, affirmant que cette certification avait été obtenue en avril 2018, et qu'"en raison de la nature même du chocolat Toblerone, son processus de fabrication répond de fait aux critères halal". 

"Cette certification n’a entraîné aucun changement à la fameuse recette traditionnelle Toblerone", en vigueur depuis 1908, a encore affirmé le groupe, selon qui il n'y a pas eu de changement dans sa chaîne de production.

Interrogé à plusieurs reprises par l'AFP, Mondelez n'a cependant pas répondu à la question portant sur l'identité de l'organisme qui aurait accordé cette certification. 

- Qu'est-ce qu'un produit certifié "halal" ? -

Une certification "halal" désigne un produit qui a été jugé conforme aux prescriptions de l'islam en matière d'alimentation, et suivies par des musulmans. Elle inclut des garanties que le produit ne contient ni sang, ni alcool, ni porc, et qu'il n'a pas été contaminé par ces éléments durant sa production. 

Le groupe Mondelez a donc expliqué qu'il était "important de répondre aux différentes préférences et exigences alimentaires de notre large éventail de consommateurs du monde entier".

"Nous tenons ainsi compte de nombreux facteurs, incluant les exigences alimentaires religieuses telles que la nourriture "casher" ou "halal", lorsque nous décidons de ce que nous offrons aux consommateurs sur un marché spécifique" a ajouté le groupe, soulignant que pour "quelques marchés", il était "obligatoire, en vertu de la loi ou d'une coutume de l'industrie, que les produits soient certifiés et marqués comme halal".

C'est ce qu'a aussi expliqué à l'AFP Farhan Tufail, qui gère le Halal Certification Services (HCS) basé à Bâle. Son entreprise n'a pas fourni la certification halal à Toblerone, mais il a expliqué que les multinationales étaient désormais désireuses d'obtenir tout un tas de certifications : halal, kasher, bio, vegan ou d'autres encore.

"La plupart des multinationales ne produisent plus du tout différentes variantes d'un produit : ils en font un seul" qui satisfait tout un tas de critères, a ajouté M. Tufail, soulignant que cela permettait de réduire les coûts de production. "C'est plus facile de faire une seule variante qui plaît à tous" dans le monde entier", a-t-il ajouté.
 

Sami Acef
Nina Larson